NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Lun 2 Mar - 0:19



⊰ LA REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE ⊱
▫  BIENVENUE A CEUX QUI PENSENT QUE LES SORCIERS SONT EGAUX ▫

Suite aux événements du bal de Noël, les influents sorciers au sang pur crièrent à l'injustice et à la vengeance au Ministère de la Magie, emmenés par Magnus Gaunt et ses alliés ancestraux. Ils voulurent interdire Poudlard aux impurs, renforcer les mesures de sécurité et faire passer une demi-douzaine de règles visant à restreindre (ou supprimer) les droits de ceux qu'ils appellent les impurs. Cependant, à Poudlard, ces mêmes impurs ainsi que leurs défenseurs ne veulent pas rester les bras croisés. Ils sont bien décidés à se réunir afin de pouvoir lutter contre l'oppression menée par la famille Gaunt. Ils veulent une égalité pour tout les sorciers et sont bien décidés à faire changer les choses.

NB : tout les sorciers pensant que le sang ne définit pas le sorcier pourront répondre à la suite de ce sujet. Vous êtes libres de vous choisir un leader, à l'instar de Ramsay pour la pureté et de Felixia pour les Ad-Veritas. Vous êtes libres d'interagir entre vous comme vous le souhaitez.

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 44
Célébrité choisie : Paul Wesley.
Disclamers : Shiya.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Lun 2 Mar - 18:30

La semaine des fondateurs, une semaine de célébrations qui commémorait la fondation de Poudlard il y a de ça un millénaire maintenant. À l'occasion de cet événement, chaque élève, chaque professeur, chaque fantôme qui arpentaient les murs de l'école se devaient d'arborer une tenue de circonstance, d'époque. Caleb ne dérogeait pas à la règle et portait une chemise en lin blanche dont un lacet permettait d'en desserrer le col. Il avait ceint à sa taille un cordon en cuir brun dans lequel il avait glissé sa baguette. Le reste de sa tenue était d'époque, mais demeurait classique, avec son air sérieux et noble, on aurait aisément pu le prendre pour un chevalier en permission. Pourtant, malgré les festivités qui se préparaient, Caleb n'était guère d'humeur à faire la fête, les derniers événements l'inquiétaient plus qu'il ne le reconnaissait. L'attaque du château tout d'abord, mais surtout les conséquences qui en découlèrent.

Si l'attaque dont avait été victime l'école n'avait pas pour but de viser véritablement les sangs-purs, ce dont Caleb était convaincu, tout avait été parfaitement mis en scène pour en donner l'illusion. Le ministère, mais surtout Magnus Gaunt, avec sa politique rétrograde actuelle, ne perdit pas de temps pour se saisir de l'affaire et en tirer avantage en éditant un texte de loi visant à abroger les droits des sorciers nés-moldus ou de sang-mêlé. Pour Caleb, qui avait toujours fièrement défendu les valeurs de l'égalité entre les sorciers de divers horizons, la situation avait la prodigieuse capacité à le mettre hors de ses gongs.

C'est pour cela qu'il se rendait à cette réunion. Au début, ça n'avait été qu'un bruit de couloir, qu'une idée en l'air qui devenant redondante dans le discours de plusieurs élèves, jusqu'à ce que le phénomène prenne une dimension plus réelle, plus concrète. C'est ainsi qu'il avait finalement été convié à prendre part à cette assemblée qui visait à trouver une solution, à lutter contre la politique oppressive du ministère et menée par la famille Gaunt.

Lorsqu'il arriva sur place, il constata qu'il était dans les premiers, seulement quelques autres élèves étaient déjà présents, Caleb les reconnaissant pour la plupart, sans les connaître personnellement pourtant. Il salua les quelques visages qu'il reconnaissait çà et là et se dirigea au fond de la pièce, seul, s'adossant au mur et croisant les bras sur son torse, attendant que les autres participants les rejoignent. Il était curieux de voir comment allait se dérouler cette réunion, de voir quel en serait le résultat, même s'il doutait qu'elle puisse réellement changer la donne.


the tale monsters scare people for centuries, while the worst monster lurks among them, under the guise of more innocent men. Bad thinks.
Can't go back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 357
Célébrité choisie : Max Irons
Disclamers : Quiet riot.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Lun 2 Mar - 19:11

Un bruit de couloir qui s'était amplifié jusqu'à prendre toute la place. C'était dans toutes les bouches, sur toutes les lèvres, du moins de ceux qui militaient en la faveur de ceux qu'on appelait les "impurs". Il fait partie de ce triste lot, Cole. De ceux qu'on traîne dans la boue parce qu'ils ont eu le malheur un jour de pouvoir penser qu'ils pouvaient faire de la magie alors qu'ils sont nés de parents moldus, ou sorcier croisé avec un moldu. odieux mélange qui confère à l'ensemble une aura de malédiction pour cette sous-race. Il s'en fout, lui, de ce qu'on peut bien penser de lui. Et il déteste se ranger dans une case. Mais s'il est là, c'est sur l'insistance de Hope qui a absolument tenu à le faire venir. Il est un visage connu et populaire au sein de l'école de Poudlard. Il est celui qui organise les fêtes, qui ouvre la bouche quand il ne le devrait pas, qui n'a pas peur. Véritable électron libre, il est celui qui ne se soucie pas des convenances, outre les personnes et scandalise les autres. Et il adore ça. Les regards posés sur lui et qui le discréditent déjà. Ils le frôlent, l'effleurent mais ne le heurtent pas. Jamais il ne se laissera atteindre par ce genre de pensée.
Elle le traîne plus qu'elle ne le fait marcher, Hope, tandis qu'elle jacasse avec brusquerie sur les habitudes de ces sang-purs qui lui pourrissent la vie. Elle ne s'arrête pas pour reprendre son souffle. Il se laisse faire. Il écoute sans rien dire, attentif à tous les détails. Personne ne sait vraiment qui a lancé la rumeur mais Cole a pris soin de relayer l'information au plus grand nombre. Parce que même s'il s'estime comme étant un désintéresse de la politique, il n'est pas désintéressé de ses amis. C'est aussi pour ça qu'il est là, pas forcément pour lui. Alors il entre avec nonchalance dans la salle sur demande où quelques personnes sont déjà arrivées. Il scrute les visages, essaie d'en repérer des connus et hausse les épaules pour finir par lâcher la main de Hope qui s'en va aussitôt bavarder avec animation avec quelques unes de ses connaissances. Il s'approche d'un gryffondor (Caleb) qu'il reconnaît avoir croisé dans les couloirs, sort sa flasque de sa poche arrière et en prend une rasade qui lui brûle la gorge. Pour se donner du courage et un peu de force. Et parce qu'il aime bien faire de chaque événement une petite fête aussi : il ne doit pas déroger à sa réputation après tout. "De grands projets et de grandes attentes en perspective hein?" Il s'assied sur une chaise qui traîne, un peu branlante mais solide. "Il paraît qu'ils ont même voulu nous éjecter de l'école. Tu sais quoi, ils seraient bien trop heureux de nous mettre dehors. Ils n'auraient plus aucune concurrence à leur hauteur. Triste sort". Et il lève de nouveau sa flasque pour boire à leur santé, son éternel sourire sur les lèvres. Il est comme ça, Cole. Il aime rire de tout, tourner absolument toute chose en dérision. Et ce même quand il mourait de peur devant des sorciers décidés à les tuer. Cet événement est encore bien ancré dans sa mémoire et il en grimace encore, blessé qu'il était. Mais en réalité, il pense aussi à Cedrella, sang-pure de son état qui prend un malin plaisir à être en compétition avec lui sur tous les plans scolaires. Ils sont excellents, tous les deux. Et c'est une bataille acharnée pour celui qui arrivera au sommet avant l'autre. "Mais où sont mes manières?" Il se tourne vers le gryffondor pour lui tendre la main avec assurance. S'il est là, c'est qu'il doit être pour la même cause que lui. Il l'a peut-être croisé à l'une de ses soirées, d'ailleurs. Il ne s'en souvient pas très bien, du moins certaines sont floues. "Cole Morgenstern, à Poufsouffle. Je suis même préfet il paraît". Il rit, goguenard. Lui préfet, personne n'y croyait et pourtant... son insigne est là pour le prouver. "Et toi?"



These violent delights
have violent ends. And in their triump die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 24
Célébrité choisie : Natalie Dormer
Disclamers : Lux Aeterna



MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Jeu 5 Mar - 21:59

Il y a de cela un millénaire, les familles fondatrices ont créées de toute part Poudlard, la célèbre école de magie. En son honneur, une semaine commémorative a été décrété et chaque élève de l'établissement se devait de porter des tenues d'époques. Pour Nylia, la tenue était simple, une robe beige et longue où sa poitrine était dégagée sans pour autant être décolleté. Elle avait lâchés ses cheveux blonds en cascade sur ses épaules pour éviter que cela ne fasse trop dénudé et vulgaire. Une semaine de fête donc, et pourtant, le moral n'était pas présent pour tout le monde. Il fallait dire que les évènements qui ont eu lieu précédemment ont laissé des marques pour certains, notamment les personnes touchées. Etrangement, toutes de familles fondatrices. Et la jeune femme en faisant partie. Il y eu cette attaque, rapide et soudaine et sans véritablement comprendre, une personne avait prélevé son sang. Comment ? Pourquoi ? Dans quel but ? Le cerveau de la Serdaigle fonctionnait nuits et jours ces derniers temps, mais malheureusement, toutes ces questions restaient sans réponse.

Résoudre ces interrogations ne semblaient pas être la priorité du ministère de la Magie cependant puisqu'au lieu d'enquêter, il s'est emparé de l'affaire pour mettre en avant la stupide idée que tout cela a été manigancé par les sangs "Impurs". Ainsi soutenu par de nombreuses familles de sang-purs et notamment l'influence des Gaunt, plusieurs lois visant à réduire, restreindre voir supprimer tout droit de ces personnes qu'ils estiment nuisibles ont faillit être appliquées. Malgré l'avis positif des Talleyrand vis-à-vis de ces réactions, Nylia ne pouvait être en accord avec cela. Cela avait toujours été le sujet de discorde entre elle et sa famille, mais elle ne pouvait comprendre que l'on accorde autant d'importance à la place du sang dans la société magique. Non, vraiment pas. Comment pouvait-on juger les capacités d'un sorcier sur son seul rang social ? Cela semblait inimaginable et surtout d'une stupidité sans nom.

Juste après ces mouvements de discrimination très médiatisés, des bruits, des rumeurs se sont fait entendre dans les couloirs de l'école de magie. De simples murmures au départ, puis une annonce concrète pour qui voulait bien l'entendre. Les personnes qui ont été rétrogradés ne souhaitaient pas subir cela sans agir et ils avaient bien raison. C'est pourquoi une réunion avait été déclarée secrètement et c'était là où se dirigeait la jeune femme. Elle avait mit longtemps à se décider de venir, pourtant. Après tout, une sang-pure au milieu de cette bataille contre la stigmatisation des "Impurs" par ceux de son rang, cela pouvait faire désordre. Il y avait des extrémistes dans les deux camps et son amie - du moins, elle l'espère toujours - Octavia en était un très bon exemple. Cependant, elle ne pouvait se permettre de craindre cela. Non, au contraire, cela serait une bonne chose si elle se montrait. Pour leur prouver que tout le monde n'étaient pas comme les Gaunt, que tous les sang-pures ne voulaient pas leur mort. Comme elle.

Après quelques minutes de marche, elle arriva devant la salle. D'un rapide coup d'œil, elle vit que celle-ci ne commençait qu'à peine de se remplir, elle était donc dans les premières. Elle respira à fond et avança en se forçant de penser à autre chose que cette impression d'être observé. A sa droite se trouvait Caleb, son... Son petit-ami, oui Cela était une chose relativement récente et les évènements derniers les avaient empêchés de pouvoir réellement se voir. Cela lui semblait être une éternité qu'elle ne l'avait pas vu.... Elle lui offrit un léger sourire en le voyant occupé avec une autre personne et s'installa dans un coin de la salle encore vide en attendant sagement et silencieusement que la séance commence.


until the last fight
When life gives you a hundred reasons to cry, show life that you have a thousand reasons to smile. (⚡️) TALLEYRAND & RAVENCLAW - Till the end or not ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 44
Célébrité choisie : Paul Wesley.
Disclamers : Shiya.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Ven 6 Mar - 18:29

Caleb patientait toujours dans la salle sur demande, en compagnie des quelques personnes qui étaient déjà là. Les événements récents se jouaient en boucle dans sa tête, le bal, l'attaque, le texte de loi du ministère, les choses allaient de plus en plus mal et il commençait à craindre la suite. Si l'idéologie de la pureté du sang ne date pas d'hier, Caleb craignait cependant d'assister à la naissance d'une idéologie contraire à celle-ci. C'est aussi pour cela qu'il était là aujourd'hui, dans la salle sur demande, attendant que d'autres élèves ne se manifestent, pour s'assurer que les choses ne tournent pas encore plus mal que maintenant. Et dans le flot interrompu de ses pensées, il y avait également Nylia, cette jeune femme blonde, au sourire espiègle, avec laquelle il sortait depuis tout récemment, après avoir eu le courage de lui avouer ses sentiments. Descendante de Serdaigle et sang-pure, Nylia et Caleb partageaient pourtant la même vision à propos de la pureté du sang et il ne doutait pas qu'elle soit tout aussi révolté que lui par ces nouvelles lois. Malgré cela, il espérait qu'elle se joindrait à eux, qu'elle participerait à cette réunion et qu'elle prouverait à tous que les Sangs-purs ne sont pas tous des partisans de ces idéaux dévoyés.

Il fut tiré de sa torpeur quelques minutes plus tard, lorsque de nouveaux élèves firent leur entrée, dont un qu'il lui semblait reconnaître, sans pourtant qu'il ne lui est jamais parlé, Cole Morgenstern était précédé par sa réputation. Une réputation qui n'était nécessairement du goût de Caleb, mais pourtant, le jeune Poufsouffle n'hésita pas à venir à sa rencontre. Caleb, lui, n'avait pas bougé depuis qu'il était arrivé, il se tenait toujours dans un coin de la pièce, les bras croisés sur son torse, attendant que tout le monde soit là et que quelqu'un prenne la parole, pour dire tout haut ce qu'ils pensaient tous tout bas. Lorsque Cole déboucha sa flasque pour en boire une gorgée, la forte odeur alcoolisée qui s'en dégagea lui fit froncer les sourcils. Il n'était définitivement pas sûr qu'il allait apprécier le jeune homme, mais pourtant, s'ils devaient être alliés dans ce combat, fut-il politique et idéologique, c'est qu'ils partageaient néanmoins un avis similaire, ou peu s'en faut. Au moment de lui répondre, Caleb se tourna légèrement vers celui-ci et fixa son regard brun et sérieux sur lui.

« Je ne sais pas si cette réunion changera véritablement quelque chose.. Combien parmi-nous auront suffisamment de courage, ou seront assez fous, pour entreprendre véritablement quelque chose ? Mais j'imagine que s'il y a la moindre chance que nous puissions agir, c'est important d'être là. » Lâcha-t-il avec honnêteté, en regardant le jeune homme. Car en effet, il doutait que cette réunion fasse avancer les choses. Combien d'entre eux se montreraient véritablement prêts à agir ? Et quand bien même, que pouvaient-ils faire ? C'était là des questions auxquelles Caleb espérait qu'on lui apporte des réponses avant qu'il ne quitte la pièce. Puis il enchaîna pour répondre de nouveau au garçon. « J'en ai eu vent, oui, mais pour ma part, je ne me serais pas laissé faire sans me battre. Chaque sorcier vaut autant qu'un autre, peu importe la nature de son sang, qu'il soit pur, mêlé ou né-moldu, au final, on est tous des sorciers. » Caleb avait perçu le brin de dérision dans la voix du jeune homme et si son manque de sérieux l'agaçait, il ne pouvait s'empêcher de trouver ça rafraîchissant, rassurant, de voir que même l'inquiétude était le lot commun de chacun d'entre eux, certains réussissaient à en rire, fidèles à eux-mêmes. « Je sais qui tu es, ta réputation te précède, tu sais ? » Répondit Caleb, avec un léger sourire, lorsque le jeune homme se présenta, puis il serra la main que le jeune homme lui tendait avant de se présenter à son tour « Caleb McKintyre, à Gryffondor, ravi de te faire véritablement ta connaissance, Cole. » Bien sûr, ce n'était qu'à moitié vrai pour le moment, Caleb ne le connaissait pas encore suffisamment pour savoir s'il appréciait ou s'il le trouvait définitivement trop fidèle à sa réputation pour le considérer comme quelqu'un de confiance, comme un allié.

C'est à ce moment-là que Nylia arriva finalement. Le regard de Caleb se décrocha immédiatement de Cole pour regarder la jeune femme. Toujours aussi belle, toujours aussi propre sur elle, les boucles blondes de la jeune femme lui tombaient en cascade sur les épaules et ses yeux d'un bleu perçant scrutait déjà les quelques personnes présentent. Lorsque leurs regards se croisèrent, Caleb esquissa un léger sourire à son attention. Avec les événements qui s'enchaînaient les uns derrière les autres, ils n'avaient eu que très peu de temps pour se voir et jusqu'ici, jusqu'à ce qu'il la voie de nouveau, Caleb ne s'était pas rendu compte à quel point elle lui manquait. Maintenant qu'elle était là, à quelques mètres de lui seulement, il se rendait compte du manque qu'il éprouvait et de l'envie impérieuse qu'il avait de se précipiter à sa rencontre, de la prendre dans ses bras et de goûter une nouvelle fois à la douceur de ses lèvres.

Mais il ne le fit pas, ce n'était pas approprié, pas dans un lieu comme celui, dans un moment pareil, cependant, lorsque la jeune femme vint se placer près de lui, il glissa discrètement sa main dans la sienne et entrecroisa ses doigts aux siens. Caleb se tourna un moment vers elle, sans pour autant en oublier sa discussion avec Cole et plongea son regard dans le sien, du haut de son mètre quatre-vingts, Caleb dominait d'une tête la jeune femme. « Je suis content que tu sois là... » Lui dit-il simplement, il comprenait à quel point elle avait pu hésiter et il comprenait les raisons de son hésitation. Tout cela, il ne lui disait qu'avec cette simple phrase, il le sous-entendait, sans douter un instant qu'elle le devinerait.


the tale monsters scare people for centuries, while the worst monster lurks among them, under the guise of more innocent men. Bad thinks.
Can't go back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 80
Célébrité choisie : Richard Madden
Disclamers : Gentle heart




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Ven 13 Mar - 0:48




There is a King here ?

Al était paré de son imposante armure de parade. Il n'aimait pas trop ce genre de réunion complotiste, mais on l'y avait convié. Il était du genre à faire connaître ses manoeuvres haut et fort comme un soldat. Il n'était pas du genre à la jouer dans le dos des autres à la Serpentard. Ils étaient des soldats, des guerriers de nobles clans Écossais pas des petits maraudeurs ou brigands. Ils marchaient la tête haute, droit dans leurs bottes. Il devait cependant connaître les intentions des né moldus. Ils leur étaient ouverts l'un de ses meilleurs amis en était un. Cependant, il en valait de la sécurité de Poudlard. De plus il ne portait pas vraiment Gaunt dans son cœur. Depuis toujours, ils s'observaient de loin. Ils ne s'opposaient pas face à face, mais, les ancêtres d'Al avaient choisi de suivre Godric, même si certains d'entre eux ont choisi le chemin de Salazar. La plupart de ces personnes déviantes ont été scrupuleusement éliminée de l'arbre généalogique. Il arrivait que l'on cite leurs noms dans les pages d'histoire, mais en famille, c'était de mise de les oublier. Le plus connu d'eux était sûrement Benfred le boucher. Il s'amusait à démembrer les moldus ou alors à partir à leurs trousses pour leur couper la tête, son sport favori. Cruel et barbare il fût décapité à son tour par l'un de ses propres fils. L'omniprésence de la colère dans la famille Scrimgeour les rendait colérique en cas de défaite, mais aussi de trahison. On ne compte plus le nombre de familles qui ont souffert le prix du sang pour leur traîtrise. C'était comme cela, ils avaient une part de lumière et une part d'ombre. Ils étaient des Écossais après tout ! Ils avaient le sang des batailles dans leurs veines, la cœur de guerrier et puis le physique qui allait avec. Les écossais avaient toujours eu un ennemi combattre dans leur histoire et cela avait forgé leur éducation. Ils se tenaient toujours prêt à lâcher cette colère pour une bonne ou une mauvaise cause. C'était encore plus vrai chez les sorciers selon Al', mais certains clans étaient pacifiques. Ils s'occupaient de communier avec la nature ou alors de mener une existence en paix, mais pas les Scrimgeour et ils ne se tiendraient pas à l'écart d'une guerre et cela même si elle se faisait à Poudlard et non pas sur un champ de bataille. C'était la façon de penser d'Al et des siens. Et puis Al' était un jeune homme puissant. Peut-être pas autant que Gaunt, mais il avait beaucoup de partisans. Son groupe se surnommait lui-même les Chevaliers du Graal, mais ce n'était pas officiel et puis c'était plus un délire de gosse qu'autre chose. Al pourrait compter sur ses amis le temps venu. Ils se tiendraient droits et fiers pour combattre, quelle qu'en soit la fin. Il était un appuie non négligeable en cas de problème. Et puis il combattait les Gaunt depuis son arrivée à Poudlard, il s'était opposé à eux et leur cruauté comme Godric l'aurait voulu. Ils étaient le rempart des faibles. Le protecteur de la veuve et de l'orphelin. Il mourrait pour cette idée. Une coeur avec nobles intentions ne mourraient jamais de toute façon. On conterait sa propre légende dans des chansons ou dans des histoires. On les conterait au coin des feux ou pendant les banquets. On jurerait d'une voix forte « ALAEXANDER SCRIMGEOUR était un noble seigneur, gloire ! » Il n'aurait pas une mort de paille comme les autres sorciers. Il mourrait la baguette à la main. C'était son destin. Il le sentait au creux de son cœurs, les braises que charriait son sang lui prouvaient qu'il un soldat.


Il s'était paré d'une armure de parade donc. C'est-à-dire une Bavière, une cuirasse de fer doublé de cuir bouillis, des spalières, des gantelets, des jambières des grèves, mais il avait opté pour des bottes en cuir clouté. Il portait aussi sa cape doublée de fourrure. Il était accompagné de Ser Gregory MacLean dit « La Montagne du Loch » et de Sera Amory Campbell. Le jeune homme était l'un des très rares membres du clan Campbell à soutenir Alaexander. Les Campbell avaient failli être exterminés par ses ancêtres et depuis ce temps les rancœurs et les regards en biais étaient de mise entre les deux familles, mais Alaexander avait accepté le pas en avant d'Amory. Il avait confiance en lui depuis, il avait su prouver sa valeur dans le tournoi de la Grive, il y a deux ans. Il était plus agile que fort et cela lui suffisait amplement. D'un côté, la montagne de muscle et de l'autre, l'agile bretteur. Ils traversèrent les couloirs évitant soigneusement d'approcher de trop près les Serpentard. Une mauvaise rencontre n'aurait pas été de bon augure et cela les aurait mis en retard. À l' n'aimait pas être en retard, un magicien arrive toujours à l'heure prévue. Les Aurors grouillaient et il en connaissait lui-même pas mal, raison de plus pour se tenir à carreau ou son grand-père lui en ferait baver. La dernière fois, il avait lancé un crache limace sur un Serpentard et il avait eu le droit à quatre interminables heures de sermon. Il trouva rapidement le lieu de la réunion lorsque la première réplique teinta dans son oreille. « Je ne sais pas si cette réunion changera véritablement quelque chose... Combien parmis-nous aurons suffisamment de courage, ou sera assez fou, pour entreprendre véritablement quelque chose ? Mais j'imagine que s'il y a la moindre chance que nous puissions agir, c'est important d'être là. » Il jura une fois que Caleb ait fini de se présenter, « J'espère que je n'ai rien raté », il ne se fendit pas d'une révérence ou d'une quelconque pirouette. L'affaire était sérieuse et Al ne la prenait pas à la légère. « Une agression à Poudlard... C'est le début de tout... Vous parlez d'agir, mais il faut d'abord prendre le temps de considérer nos forces qui est avec nous, qui est contre nous. Vous parlez de vengeance, mais cela ne nous mènera à rien. Une seule victoire ne fera pas de nous des conquérants. Si nous devons soit les prendre de court, maintenant. Soit attendre le moment propice pour frapper par endroits. Je ne dis pas que je voudrais en diriger le mouvement, mais c'est ce que ferait un chef. C'est ce que devrait faire votre chef. » Il s'approcha du centre de la pièce tandis que ses ''gardes du corps'' restaient en retrait dans leurs coins. Il brandit, le poing d'une voix forte « Vous parlez, vous parlez, mais vous ne faites rien... Cela fait trop longtemps que Gaunt et sa troupe hantent ce château, il est temps d'agir, et cela, de la manière la plus adéquate ! À l'inverse de nous, ils sont unis par une seule main, un seul cœur, une seule âme ! » Il pointa, son doigt sur tous les gens présents, « Je vous le dis ici, mais cela ne doit pas rester cendre... Si, nous ne nous unissons pas... Ils continueront et ce n'est pas quelques blessures dont nous aurons à souffrir, mais à des morts ! » Il posa doucement la main sur le pommeau de son épée pour appuyer son propos, « Il nous faut un chef... Maintenant. »


They call him the young wolf. They say he rides into battle on the back of giant direwolf. They say he can turn into a wolf himself when he wants. They say he can’t be killed. He was the king in the North
ECHOES OF PAST ☩


Dernière édition par Alaexander Scrimgeour le Jeu 19 Mar - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 56
Célébrité choisie : Emma Roberts
Disclamers : Glory Night





MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Mer 18 Mar - 15:47

    Ashling avait entendu parler de la fameuse réunion à venir pour la défense des impurs à cause des rumeurs circulant sur Magnus Gaunt. Et s'il y avait bien une chose qui pouvait plaire à Ashling s'était une réunion contre les Gaunt et pour la liberté. Alors oubliant les risques de croiser son cousin qu'elle fuyait depuis l'attaque ou d'autres qui la toiseraient à cause de son sang-pur, elle avait décidé de s'y rendre. Mais pas dans n'importe qu'elle tenue, non, elle avait choisie une tenue jadis portée par une de ses ancêtres, la femme de Godric Gryffondor lors des grandes cérémonies. Cette robe rouge avait un joli décolleté et après quelques ajustements mettaient partfaitement en valeur sa silhouette. Et oui, Ashling était souvent un garçon manqué mais elle gardait tout de même une âme féminine qui voulait se faire belle de temps en temps. Et puis, il s'agissait de rendre hommage à cet ancêtre.

    Pestant contre le cours de sport qui l'avait mise en retard, Ashling marchait d'un pas tranquille pour atteindre le septième étage sans éveiller le soupçons. Elle aurait voulus être la première afin de pouvoir observer tranquillement les autres et de jauger ce qui allait se passer. Et les paroles d'Alaexander, son ancien esclave, lui arriverait aux oreilles pour lui prouver qu'elle n'en aurait pas la possibilité. Pestant une nouvelle fois tout bas, elle se faufila dns la pièce écoutant le discours enflammer de son camarade avec une moue de réflexion. Écoutant son camarade, elle observa ses deux gardes du corps, gênée de les trouver ici et surtout disposée ainsi, à croire que le Scrimgeour avait prévu son coup pour devenir chef. Cette idée ne lui plaisait absolument pas et pas parce que la famille Scrimgeour avait toujours été rattachés à sa famille mais parce qu'elle n'aimait pas l'idée de voir Alaexander aussi manipulateur, aussi digne de Salazar Serpentard. « Avant de choisir, un chef, se serait bien de savoir ce qu'on veut faire non ? D'autant plus que cela permettrait de savoir qui est avec qui... Parce que si je suis d'accord que les Gaunt et leur clique abusent sur leur idéologie de la pureté du sang, je ne tiens pas à aider un groupe qui pourrait plus tard décider de m'exécuter car je n'ai aucun ancêtre moldu par simple coïncidence. Je ne suis pas suicidaire à ce point-là donc je pense qu'il faudrait déjà voir le but qu'on se fixe et ensuite peut-être laisser les intéressés au poste de chef se présenter pour ensuite le choisir ou les choisir, nous pourrions aussi voter pour plusieurs personnes qui œuvreraient ensemble. Comprenez bien, je refuse qu'on stigmatise quelqu'un en raisons de ses origines quelques soit et je n'accepte pas le comportement des Gaunt et de leurs alliées contre des sorciers aussi voir plus doué qu'eux simplement à cause des moldus dans leurs arbres généalogique. Mais j'aimerais éviter que cette guerre aille jusqu'à un autre extrèmes qui viseraient l'éradication totale de ceux qualifiés de sang-pur. Je ne tiens pas à être victime d'une guerre que j'aurais aidé à faire naître et encore moins participé à une intolérance nouvelle empreinte de vengeance du passé. » Ashling s'était rapproché d'Alaexander durant son discours jusqu'à se planter devant lui fixant ses yeux dans les siens. Elle avait vu son cousin de loin mais préférait pour le moment l'ignorer se concentrant sur l'attitude étrange de son ami qui lui semblait suspecte. « Rassure-moi Al, t'as pas organisé cette réunion pour monter une révolte et gagner des points dans la course de l'héritage ? » Ces paroles n'était qu'un chuchotement mais elle avait besoin de s'en assurer plus qu'autre chose. Son discours précédant visait à éclaircir sa position face à tout ça  sûrement comme celle de tous les sang-pur présents dans la pièce comme Al' ou Nylia. Mais il avait aussi eut pour but de poser sa question discrètement à son ami.



Quidditch forever
i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my dream. ❧ hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 44
Célébrité choisie : Paul Wesley.
Disclamers : Shiya.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Mer 18 Mar - 23:13

Caleb était toujours dans son coin, un peu à l'écart, en compagnie de Nylia, dont il tenait toujours la main et de Cole. Quelques personnes continuaient d'arriver alors que le débat semblait s'éveiller doucement dans l'esprit de chacun. Alaexander venait de les rejoindre. Caleb le connaissait bien, sa famille et la sienne étaient des alliés de longue date et Caleb le considérait comme un ami. De là où il était pourtant, le Gryffondor ne perdait rien de ce qu'il se disait et laisser son oreille traînée pour suivre les conversations, mais ce fut lorsque Alaexander, enchâssé dans son armure d'apparat, prit la parole que le débat débuta réellement. Sa longue tirade chevaleresque fit légèrement soupirer Caleb, parmi les choses qu'il appréciait le moins chez son ami, sa théâtralité était l'une des pires. Bien sûr, il y avait du vrai dans ce qu'il disait, mais il plaçait la calèche avant les Sombrals. Jusqu'ici, personne n'avait réellement exprimé son avis, ni n'avait suggérer d'idées afin de renverser la vapeur. Et puis Caleb connaissait bien Alaexander et il savait que derrière cela, il y avait d'autres enjeux pour le garçon et peut-être aussi un peu de rancœur personnel à l'égard des Gaunt, ce qui n'était pas au goût de Caleb non plus.

Pourtant, il n'eut guère le temps d'exprimer son avis, car sa cousine Ashling se joignit à eux. Caleb n'avait pas eu l'occasion de la voir depuis qu'il était venu la visiter lorsqu'elle était à l'infirmerie, mais il soupçonnait, à juste titre, la jeune femme de l'esquiver. Qu'est-ce qu'elle lui cachait ? Que pouvait-elle avoir de si secret qu'elle ne pouvait le partager avec son propre cousin ? Cela restait un mystère pour lui, mais il se promit intérieurement que tôt ou tard, il lui ferait cracher le morceau. Pas aujourd'hui, ce n'était ni le lieu ni le moment et ils avaient tous les deux des problèmes plus urgents à traiter. Si Ashling avait un avis sur le sujet qui correspondait davantage au siens, Caleb n'était pourtant pas du genre à laisser les autres parler pour lui et il comptait bien faire entendre son avis, lui aussi.

Alors, lorsque Ashling eut terminé, il lâcha doucement la main de Nylia en lui lançant un dernier regard, accompagné d'un sourire confiant, réconfortant, et s'avança à son tour au milieu de la salle, rejoignit Alaexander et Ashling, dont il n'entendit pas ce qu'ils se murmurèrent. Avec douceur, il posa sa main sur l'épaule d'Ashling et lui adressa un bref sourire avant de se positionner de manière à ce qu'il puisse voir tout le monde et que tout le monde puisse le voir. Caleb n'était pas un orateur né, pourtant, les mots semblèrent lui venir instinctivement et c'est après s'être passé dans une main dans les choses qu'il débuta son long monologue.

« Bien, comme ça à été dit par Ashling, je pense qu'avant de choisir qui sera le chef, il serait bien que chacuns d'entre nous s'expriment sur le sujet, que chacuns disent ce qu'ils en pensent et proposent ses idées pour faire changer la situation. Pour ma part, je pense que, bien avant d'en venir à une rébellion armée pure et simple, nous avons encore des cartes à jouer. Le fait est que, en dépit de toute notre bonne volonté, nous ne sommes tous que des étudiants et au-delà de l'école, c'est toute la communauté sorcière qui est touchée par ses nouvelles lois visant à abolir les droits des sorciers dont le sang n'est pas pur. C'est pourquoi je pense qu'il nous faudra d'autres alliés pour mener cette bataille, des gens influents, des gens dont le discours pourrait changer les choses, changer l'avis de certains, car l'apologie du sang-pur n'est pas d'hier, elle est fermement ancrée dans la culture de certaines familles et c'est là que réside le réel problème, il faut que les mentalités changent... Peut-être que ça s'avérera vain par la suite, mais je pense qu'avoir des contacts au sein même du ministère pourrait nous être bénéfiques, il nous faut des gens capables de faire entendre nos voix là où nous ne pouvons être, il faut que des personnes d'influence osent affirmer publiquement qu'ils ne sont pas d'accord avec la politique actuelle du ministère, que des lois soient rédigées pour lutter contre cette oppression que certains sorciers, qu'ils soient de sang-mêlé ou né-moldu, subissent, que l'on est plus à entendre l'insulte de Sang-de-Bourbe sans que cela ne soit répréhensible. Et toutes ses choses, nous ne pouvons les réaliser seuls, à notre échelle. »

Il marqua un arrêt afin de regarder l'assemblée autour de lui, son regard s'attarda un petit moment sur Nylia. Lorsqu'il parlait de certaines familles dont la culture du sang-pur était profondément ancrée, il faisait notamment référence à la sienne et s'il savait que la jeune femme ne partageait pas l'opinion de sa famille à ce sujet, il espérait néanmoins qu'elle ne lui tiendrait pas rigueur d'avoir indirectement pris pour cible sa famille. Puis il termina son tour de salle avant de cligner des yeux et de reprendre la parole.

« Enfin, il est important de ne pas oublier, selon-moi, contre qui nous nous battrons, car même si Magnus Gaunt dirige la barque, ils sont nombreux à le suivre et à partager sa vision, ses idées, son idéologie, s'en prendre à lui, ce n'est pas la solution, un autre viendra prendre sa place aussitôt qu'il sera tombé, mais peut-être, peut-être qu'en fouillant dans son passé, nous trouverons quelque chose, n'importe quoi, qui permettra de le mettre en disgrâce aux yeux de tous, afin qu'il soit remplacé par quelqu'un de plus mesuré et de moins extrémiste que lui... Mais surtout, surtout, il ne faut pas que l'on oublie que les Sangs-purs ne sont pas nos ennemis. Il est vrai que certains d'entre eux sont des extrémistes radicalisés prônant la pureté du sang, mais tous ne sont pas comme ça, j'en connais beaucoup et j'en vois plusieurs ici, qui sont prêts à se battre à nos côtés pour nos droits, alors qu'ils n'ont rien à craindre et je me battrais tout aussi farouchement que je le fais pour notre cause que pour la leur si jamais les choses venaient à déraper. Il ne faut pas que nous devenions ce contre quoi nous luttons.»

Enfin, il se tut définitivement. Si Caleb n'avait pas la prétention d'être un leader, il lui semblait pourtant qu'il venait de se proposer pour l'être et il était forcé d'admettre que l'idée n'était pas pour lui déplaire, car si son implication et sa conviction étaient entièrement acquises à leur cause, il avait pourtant su rester mesuré et faire la part des choses, malgré son implication personnelle, lui-même qui était un sang-mêlé. Sans attendre qu'on ne lui réponde ou que l'on approuve son discours, il donna une tape amicale, presque fraternelle, sur l'épaule de Al' et retourna auprès de Nylia. Reprenant sa main, l'autre vint doucement caresser la joue de la jeune femme et Caleb déposa ses lèvres sur les siennes, partageant avec celle qu'il aimait un court baiser avant de se positionner de nouveau à ses côtés, ses doigts entrelacés aux siens.


the tale monsters scare people for centuries, while the worst monster lurks among them, under the guise of more innocent men. Bad thinks.
Can't go back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 357
Célébrité choisie : Max Irons
Disclamers : Quiet riot.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Ven 20 Mar - 19:57

Des paroles sensés et un regard sérieux, le gryffondor qui fait face à Cole a l'air d'avoir de la carrure. Il sourit légèrement, en coin, Cole. Il a l'air d'avoir bien choisi sa maison, également. Le rouge de la bravoure. Lui, il a le jaune de la loyauté, il paraît. Mais pas une seule seconde il ne croit réellement à ses cases dans lesquelles on les as mis, il n'est pas de ceux qui se définissent en un seul mot. "Du courage, il en faudra. Du nombre aussi. Pour faire quelque chose en tout cas... Je ne sais pas ce qui va ressortir de tout ça mais au moins se tenir au courant". Il se contente d'acquiescer quand Caleb commence à parler de la pureté du sang et un visage traverse son esprit : celui de Cedrella. Elle est de ceux qui ont le sang-pur et qui détestent ceux... qui sont comme lui. Des sang-impurs. "Ma réputation me précède ? Je ne sais pas si je dois bien le prendre" Et il adresse un clin d'oeil complice au gryffondor. Non pas parce qu'il est particulièrement fier de ce qu'il est mais parce que faire sensation autour de lui est un don qu'il a toujours eu. Et qui fonctionne encore. Parce que tout le monde pense que justement, cette réputation est tout ce qu'il est. Ils se trompent tous. Grand bien leur en fasse. Et puis une apparition blonde fit son entrée. Une sang-pure, elle. Qui croise le regard de Caleb et Cole ne dit rien, se contente d'observer. C'est sa spécialité, après tout. Observer, collecter les informations. Tout savoir de tout le monde sans rien dire. Etre auprès de tout le monde et filer comme une anguille pour que personne ne l'attrape, que personne ne touche du bout des doigts ne serait-ce qu'une facette de ce qu'il est réellement. Peu de personnes le connaissent. Elles se comptent sur les doigts de la main. Il se contente de boire de nouveau un coup dans sa flasque dont le contenu commence à toucher à sa fin. Dommage. Il croise les yeux de Hope, légèrement furieuse de le voir boire dans un moment pareil. Il hausse les épaules. Il est comme ça, voilà tout.
Et les monologues commencent. Ils s'enflamment, tous. Ils ont un idéal. Ils veulent tous lutter. Mais Cole, il reste silencieux dans son coin. Il n'est pas de ceux qui se lèvent et charment les foules. Lui, c'est naturellement et sans le vouloir qu'il le fait. Il n'a aucune prétention au pouvoir, il n'en veut pas. Il sait pertinemment qu'autour de lui gravitent des gens qui l'apprécie. Il est le populaire que tout le monde connaît de près ou de loin mais qui n'a jamais cherché tout ça. Et le dernier de ses soucis est de se mettre en avant. S'il est d'accord avec toutes les choses qui se disent, il remâche sa rancoeur dans son coin. Le fait qu'on l'ait prit pour cible lors du bal. Qu'il ai cru y laisser la vie également. Sa jambe, en y repensant, le brûle encore. Il a été salement amoché et il ne compte pas l'être encore plus sauf pour une bonne raison. La bonne raison, elle est là : celle de lutter pour la vie des sorciers au sang aussi impur que le sien. Mais tout s'éternise dans des paroles. Aussi, quand tout le monde a fini de parler, il se lève. Hope le regarde avec de grands yeux et il lui donne un sourire. Il ne bouge pas de sa place, dans un coin de la Salle et il se contente d'applaudir. Ca résonne dans toute la salle. Et lui, il est goguenard, le Morgenstern. Il sait déjà ce qu'ils pensent tous : il se moque de nous, il n'a rien compris. Mais le fait est qu'il a trop bien compris. Alors il applaudit et dans le silence de mort qui suit son coup d'éclat il lance "Ne vous méprenez pas, je suis d'accord avec tout ce que vous dites parce que ceci..." il fait un tour sur lui-même, se désignant lui-même "est constitué de sang tout ce qu'il y a de plus impur". Il s'arrête quelques secondes. Boit une gorgée, la dernière de sa flasque. Il range l'objet dans sa poche arrière et s'éclaircit la voix. "Je pense que tout ce que vous dites, c'est bien joli mais comme l'a dit Caleb, on est rien que des étudiants qui veulent jouer aux justiciers. Alors que la fête commence. Sans me faire estropier, cette fois, ce serait pas mal." Petit rire amer. Ils savent qu'il parle du bal où ils ont tous été touchés d'une manière ou d'une autre. "Mais sérieusement, ce sont des batailles de coq pour savoir qui va bien pouvoir diriger ce mouvement de pseudo-résistance. La résistance, on peut la faire sans leader. On peut très bien se débrouiller en tant que groupe et c'est avec nos actions qu'elle deviendra quelque chose de vraiment important." Il se rassied, sent sa jambe le lancer légèrement. Il ajoute pour terminer "Mais si vous voulez continuer à faire de beaux discours ne vous gênez pas. J'aime bien vous écouter et tout ça mais je croyais qu'en venant on se mettrait d'accord sur quelque chose à faire plutôt que de subir" Et tout dit sans méchanceté aucune. Le fond de sa pensée, tout simplement, sans fard. Il n'a pas pour habitude de se retenir de dire ce qu'il pense, la diplomatie n'est pas son truc.



These violent delights
have violent ends. And in their triump die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 97
Célébrité choisie : Shelley Henning
Disclamers : Spirit




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   Sam 21 Mar - 17:14


Au milieu de la volière, Helena piaffait d'impatience. Selon ses calculs, le volatile qui devait rapporter la réponse de sa mère ne devait plus tarder à venir se poser. Seulement voilà, cela faisait déjà vingt bonnes minutes que la jeune femme attendait. Elle marchait en rond dans la pièce circulaire et n'arrivait plus à masquer son attente. Pourquoi mettait-il autant de temps ? Ce pouvait-il que sa mère ait eu un empêchement qui aurait retardé sa réponse ? Lui était-il arrivée quelque chose ? Après tout, tout était envisageable depuis l'histoire du bal et la volonté de certains sang-pu de faire passer des lois contres les sang-mêlé et les né moldus. Secouant vivement la tête de gauche à droite, la Gryffondor chassa ses pensées. Sa mère ne se laisserait sûrement pas faire, elle n'avait pas à s'inquiéter. Enfin si ce pigeon tardait de trop elle le ferait rôtir à la broche dès son atterrissage c'était certain. Après tout un pigeon voyageur c'était peut-être bon ? Croisant les bras, Helena décida de lui laisser encore cinq minutes avant de mettre à exécution son plan.  Soupirant, elle commença son décompte dans sa tête. «Cinq … quatre... trois... », elle n'eut pas à aller plus loin. Un bruissement d'aile annonça l'arriver du retardataire. « Tant pis, ça sera pour une prochaine fois le pigeon grillé » rigola-t-elle. Le laissant se poser tranquillement, elle avança une main pour lui reprendre la lettre de sa mère. Nerveuse, elle la déplia et finalement un large sourire vint illuminer son visage. Ravie, la demoiselle salua l'oiseau et descendit de la volière, la lettre dans ses mains. Elle pouvait enfin se concentrer sur autre chose de tout aussi important.

Depuis quelques jours, une rumeur circulait au détour des couloirs de l'école. Un rassemblement disait certains, une réunion d'urgence chuchotaient les autres, Helena, elle prêtait une oreille distraite. Elle aimait accorder une trop grande valeur aux commérages de couloirs. Mais il y avait quelque chose là-dedans qui la titillait grandement. Alors, un peu curieuse, elle finit par laisser traîner ses oreilles. Décision qui fructueuse qui lui en appris beaucoup sur cette fameuse réunion. Après de longues réflexion, Helena s'était décidée à y faire un tour, après ça ne mangeait pas de pain. Revenant donc de la volière, Helena traversa les couloirs et rejoignit la salle commune des Gryffondor puis sa chambre. Elle rangea soigneusement la réponse de sa mère et jetant un regard désapprobateur sur ses vêtements sali par les volatiles, entreprit de dégoter une nouvelle tenue. La semaine des fondateurs, voilà qui l'obligeait à choisir avec encore plus de soin ses habits. Ce n'était pas tout les jours que l'on pouvait revêtir des ensembles de l'époque médiévale. Fouillant dans ses affaires, la jeune femme fit un geste de victoire en en sortant une jolie robe de couleur sable. Elle était à la fois simple et raffinée, en somme par faite pour cette fane de mode de toutes les époques qu'était la jeune McKintyre. Elle y ajouta une nouvelle paire de chaussures assorties et propre, ainsi qu'une cape, qui se refermait avec juste un lacet sur le devant, de couleur beige. Aujourd'hui, elle misait sur le camaïeu de couleurs. Elle n'était peut-être qu'une sang-mêlé, mais il était hors de question qu'elle ne fasse pas autant honneur à ses ancêtres que ses cousins. Passant devant un miroir, elle coiffa soigneusement mais rapidement ses ondulations caramel. Enfin prête, elle se dirigea enfin vers le lieu de la réunion. Marchant au départ d'un pas léger et calme, la jeune femme se mit à presser le pas lorsqu'elle se rendit compte du retard qu'elle avait accumulé. Relevant les pans de sa robe et de sa cape de velours, elle marcha d'un pas vif et arriva finalement devant la salle sur demande. Par habitude, elle vérifia autour d'elle qu'on ne la regardait pas avant d'y entrer.

« Ouf » souffla-t-elle entre ses dents. Elle n'était pas si en retard que cela. Bon elle n'était pas non plus en avance c'était le moins que l'on pouvait dire. Mais heureusement, elle constata que la réunion n'avait pas réellement commencé. Elle se faufila entre les élèves et scruta l'ensemble pour repérer les têtes connues. Esquissant un sourire, Helena se dirigea vers Ashling qu'elle venait d'apercevoir. Arrivant à sa hauteur, la jeune femme lui murmura tout bas « Je suis désolée pour ce qui s'est passé au bal. Et je viens d'avoir des nouvelles de Marian, je lui ai dit. Elle s'inquiète un peu, tu pourrais lui écrire ? » après cela, elle salua sa cousine et le jeune homme dont elle ne trouvait plus le nom au fond de sa mémoire, quelque peu sélective lors de certaine circonstance et poursuivit sa recherche de connaissance. Elle trouva d'ailleurs au loin son aîné. Prise d'un élan, somme tout habituel lorsqu'il entrait dans son champ de vision, la Gryffondor s'arrêta juste à temps pour ne pas lui sauter au cou comme une enfant, qu'elle n'était plus vraiment. Une autre fille avait fait irruption dans sa focale. Au vu de l'attitude de son frère, qui lui tenait la main et la regardait d'un air qui ne pouvait la tromper, Helena supposa qu'il s'agissait de la fameuse copine. Ne voulant pas les déranger, ses yeux noisette cherchèrent un coin où elle pourrait suivre la réunion tranquillement.

C'est lorsque cette dernière s'adossait silencieusement au mur que le jeune homme aux côté d'Ashling prit la parole. Helena écouta, mémorisant chacune de ses paroles, chacun de ses gestes. Elle notait tout dans un coin de son cerveau. Il parlait bien,  c'était indéniable. Ses idées n'étaient pas mauvaises non plus. Mais sa gestuelle chiffonnait la jeune femme. Il y avait trop d'ampleur, trop de passion. Une grimace apparut sur son visage lorsqu'il mentionna les «Gaunt».  Puis un frisson parcourut son corps lorsqu'il lâchait ses dernières paroles lourdes de conséquences. «Des morts», devaient-ils réellement se préparer à mener bataille ? Helena avait-elle été trop optimiste pour croire que la haine des uns n'attiserait pas la rancœur ds autres ? Sans doute, du moins c'était cette désagréable impression qui résultait des propos du garçon, maintenant au milieu de la pièce. Elle allait répliquer, mais sa cousine la devança. Alors Helena continua d'écouter en silence ce qu'elle avait à dire, puis ce que les autres déballèrent dans une effervescence digne d'un jour de marché à commencer par Caleb et Cole, qu'elle remarqua finalement à ses côtés.

Elle s'était promis de simplement écouter, mais Helena ne pouvait plus se retenir. Les discours partaient dans tous les sens. Bien sûr, aucun n'avait complètement tord, ou raison d'ailleurs. Et ce qu'ils avaient à dire était d’ailleurs très intéressants. Mais ce qui chagrinait le plus la jeune  femme était que trop souvent les Gaunt revenaient au cœur des discours. Réajustant sa robe, elle se décolla du mur et s'avança légèrement. Inspirant un bon coup, elle se racla un peu la gorge pour attirer l'attention avant de commencer à s'exprimer elle aussi.

« Si je puis me permettre, j'ai comme l'impression que vous vous égarez. Vous allez trop vite, parce que vous voulez prendre des décisions rapidement. Or je vous rappelle que la précipitation est mauvaise conseillère. Vous voulez tous agir, c'est très bien, mais faites le bien ou ne le faites pas.

Par ailleurs, au risque que cela soit légèrement redondant, je suis d'accord avec Ashling et Caleb. Non pas parce qu'ils sont de ma famille mais parce que leurs paroles sont justes. À quoi servirait-il de choisir un chef, ou des chefs, comme l'a soulignée Ashling, alors que vous n'êtes même pas tous réellement d'accords sur vos motivations.  Scrimgeour
– elle avait enfin retrouvé au moins son nom de famille, mon dieu qu'elle n'était pas physionomiste. Les deux familles étaient pourtant alliées depuis longtemps – a cependant raison sur un point. Leur mouvement est organisé et marche d'un même pas, mu par une même volonté. Malgré tout, ce n'est pas en vous dotant de chefs que vous résoudrez ce problème.

De plus aux risques de me faire l'avocat du diable, je me refuse à mettre sur le dos de tous les sang-pur y compris les Gaunt, les heures houleuses que nous traversons. Ce n'est pas les Gaunt notre problème, du moins ils ne sont que la partie émergée de l'iceberg. Le soucis provient des mentalités qui hélas mon frère
– elle  fixa Caleb d'un air triste – mettent beaucoup de temps à évoluer.

Cependant, nous ne devons pas nous laisser abattre. Il y a une chose que les partisans de la pureté semble négliger, du moins c'est ce que j'ai ressenti. Il néglige un point essentiel en réclamant les lois qu'ils tentent de faire passer un peu partout. Les sang-purs ne sont plus aussi nombreux qu'il y a mille ans. Parce que en mille ans d’existence, les mentalités ont tout de même changé et en notre faveur à nous. Même si les famille de sang-pur reste nombreuse, combien peuvent réellement se targuer de n'avoir jamais donner naissance à un sang-mêlé. Bien que sorcier, ils n'en restent pas moins des hommes, avec les faiblesses des hommes. »


La sang-mêlé s'arrêta un instant, puis reprit une dernière fois. Cette fois sa voix était plus forte et ses yeux se tintèrent d'une couleur mordorée.

« Je n’ajouterai juste que deux ou trois petites choses. D'une part agissons et réfléchissons comme des hommes et non uniquement comme des sorciers. D'autre part, pourquoi sommes-nous ici ? Pour lutter contre les Gaunt, où contre l'inégalité qui persiste encore même après tant d'années ? Lorsque ceci sera réglé, alors oui agissons, ensembles, non pas pour frapper la tête, qui repoussera telle l'hydre de lerne mais le cœur. »

Helena en avait fini. Reprenant son souffle, elle se mit à rire intérieurement. Elle avait l'impression d'être à l'un de ses cours de droits. Elle avait même fini par remplacer petit à petit le «vous» par le «nous». Peu à peu elle avait laissé sa louve s'exprimer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT #2 - REUNION DES PARTISANS DE l'EGALITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: le sixième et septième étage :: la salle sur demande-

Sauter vers: