NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ JOURNAL + Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante. | Helena&Eran | ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 74
Célébrité choisie : Adam Gallagher
Disclamers : Lightless bird




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: JOURNAL + Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante. | Helena&Eran |    Sam 4 Avr - 10:08


Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante.Helena McKintyre & Eran Talleyrand


Ah ... C'était enfin fini. La journée avait été bien longue. J'adorais mon cursus en juridiction magique mais les cours étaient, dans cette branche, très théoriques. Plusieurs heures passées à entendre un vieux professeur rabâcher des savoirs que je connaissais déjà, des mots que j'avais déjà lus sans son aide auparavant. Je savais qu'avec mes capacités intellectuelles et ma prédisposition à être autodidacte je pourrais brillamment réussir mes examens sans difficulté même si je n'assistais à aucun de mes cours de l'année. Alors pourquoi continué à y aller ? Et bien, il faut bien préserver une bonne image de soi. Si les gens me voyaient comme un indiscipliné et peu assidu, la réputation de ma famille en prendrait un coup. C'est peut-être un peu prétentieux de dire tout cela. Non en fait c'est bel et bien prétentieux de dire ça. Mais que voulez-vous ? Ce n'est que la stricte vérité.

En tout cas, moi qui avais désormais espéré pouvoir me rendre dans ma salle commune pour me plonger dans un peu de lecture j'étais bien déçu. En effet, je venais de me rappeler qu'il fallait que je me rende au journal. La nouvelle édition sortait dans peu de temps et bien que l'ensemble de nos articles était déjà écrit il fallait encore tout voir pour leurs illustrations sans quoi l'impression ne pourra pas se faire à la date prévue. C'était bien la partie qui m’ennuyait le plus. Je n'avais absolument aucun gout pour la photographie ou le dessin. En fait je ne comprenais même pas que ce soit des domaines qui intéressent qui que ce soit.

Cependant, étant un supérieur au sein du journal, il était de mon devoir de m'assurer que tout soit impeccable. Et je ne rechignais jamais à faire mon devoir. Même si cela voulait dire m'ennuyer pendant une bonne heure à discuter avec la stupide photographe de club. Ça me mettait tellement de mauvaise humeur ... ma journée allait vraiment de pire en pire.

J'entrais justement dans les locaux qui nous étaient réservés et me dirigea vers une pièce du fond ou j'avais donné rendez-vous à la petite Mc Kintyre. Elle était déjà assise quand je passe le seuil de la porte. Je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de me retrouver seul à seul avec elle. J'essayais toujours de prendre d'autres tâches afin de ne pas être celui qui aura la malchance de devoir s'occuper des illustrations en sa compagnie. J'avais cependant bien remarqué qu'elle était du genre particulièrement agacent. Mais bon ... Au vu de sa famille, sa maison et son sang ... Je ne pouvais pas m'en étonner. Cependant je devais bien admettre, maintenant que je l'avais à peine à quelques mètres de moi et que je pouvais la regarder plus attentivement, qu'elle était plus qu'attirante. Je la scrutai encore quelques secondes avant de prendre place sur le siège en face du sien.

- Alors McKintyre, j'espère pour vous que vous avez des choses intéressantes à me proposer pour les articles de la prochaine édition.



Lady


les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre.
found myself in wonderland
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 97
Célébrité choisie : Shelley Henning
Disclamers : Spirit




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: JOURNAL + Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante. | Helena&Eran |    Sam 4 Avr - 13:21

⊰ Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante ⊱


Helena poussa un soupire de soulagement lorsque le cous se termina. Elle se leva, rassembla ses affaires et s'apprêta à sortir le plus vite possible de la salle de sortilège. De ses trois cours principaux c'était sans aucun doute celui qu'elle aimait le moins. Pour la jeune Gryffondor, un bon avocat ou juge sorcier ne devait pas à avoir recours à sa baguette dans les situations délicates. Dans le cas contraire, cela voulait dire qu'il avait échoué à régler de le problème de façons pacifiques. Malgré tout elle devait bien admettre que connaître les sorts pouvaient s'avérer salutaire. Il vaut mieux avoir plusieurs cordes à son arc, non ?
Elle passait la porte lorsque le professeur l’interpella. Ouvrant de grands yeux d'incompréhension, Helena se retourna vers lui.  Il n'avait pas dit un seul mot que déjà la jeune femme commençait à s'excuser pour tout et n'importe quoi.

« McKintyre ?
- Oui professeur ?
- Je voulais juste vous dire que vous êtes sur la bonne voie pour le dernier sortilège que nous apprenons. De plus je vous prie de bien vouloir ne pas négliger ma matière au profit de vos autres cours, jeune fille.
- Oui professeur. »

Helena baissa les yeux et quitta la salle. Son sac à la main elle circula d'un bon pas dans les couloirs du troisième étage. Elle n'avait pas de temps à perdre. Elle voulait à tout prit développer quelques photos personnelles avant sa réunion avec «Monsieur le puits de science ambulant». Rien qu'à cette idée, un nouveau soupire s'échappa de ses lèvres. Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui ? Elle préférait de loin travailler avec le préfet des Poufsouffle. Bon certes il traînait avec lui sa petite réputation mais tout sauf l'aîné des enfants d'Uther Talleyrand.
Au bout du couloir, Helena bifurqua et emprunta l'escalier pour se rendre dans la salle de développement des photos. Elle était l'une des rares élèves à développer ses photos dans cette pièce. Ses amies lui disaient bien qu'elle devait changer d'appareil, mais Helena était comme ça. Elle aimait le rendu des photos faites avec son veille appareil, bon pas si veux mais quand même un peu.  Une fois à l'intérieur, elle récupéra les pellicules et commença les opérations. Au bout d'une gosse heure, elle n'avait plus qu'à les faire sécher suspendu à un fil. Dans le noir, elle se dirigea lentement vers la porte. « Aïe... » souffla-t-elle entre ses dents. Elle venait de se cogner le pied dans un meuble.  C'était vraiment une sale journée et ça ne risquait pas de s'arranger. Sortant du local définitivement agacée, elle prit la direction des locaux du journal faisant s'écarter la moindre âme qui se trouvait sur son chemin. Elle ouvrit à la volée la porte. Elle regarda dans les moindres recoins et s'apercevant qu'il n'était pas encore là, elle alla s'asseoir à une table dans la pièce du fond. Elle posa ses affaires et alla ensuite chercher les photos développées quelques jours semaines et jours plus tôt. Elle en avait sélectionné quelques unes qu'elle trilla en différentes piles. Il y avait un peu de tout mais celles du bal de Noël formaient une pile conséquente. Helena était en train de s'interroger sur ces tas lorsque la porte s'ouvrit.

« Alors McKintyre, j'espère pour vous que vous avez des choses intéressantes à me proposer pour les articles de la prochaine édition. »

Et lorsque le jeune homme ouvrit la bouche après s'être installer en face d'elle, Helen ne put s’empêcher de soupirer bruyamment en levant les yeux un peu au ciel et les joues légèrement roses. Il avait se don de la mettre mal à l'aise.

« Euh bien... j'ai.. euh.. celles-ci ? » dit-elle d'une voix qui se brisa à peine sortie de ses lèvres. Elle avança quelques photos vers son interlocuteur sans même le regarder. « Reste calme ma fille » se répéta-t-elle.

« Il y en a pour le bal, le Quidditch aussi...  la semaine des fondateurs... »
Revenir en haut Aller en bas
 

JOURNAL + Vu ce qu'elle est ... pas étonnant qu'elle soit agaçante. | Helena&Eran |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: le quatrième et cinquième étage :: la salle de réunion des clubs-

Sauter vers: