NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ FAMILY REUNION ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 56
Célébrité choisie : Emma Roberts
Disclamers : Glory Night





MessageSujet: FAMILY REUNION   Jeu 29 Jan - 16:16

FAMILY REUNION × ft. BRYNDEN & ASHLING
Ashling en avait marre et elle pensait de plus en plus souvent au meurtre pour régler son problème. Un problème qui portait un nom, le même que le sien si ce n'est qu'il était précédé d'un prénom complètement différent. Brynden Orion McKintyre, son propre frère. Un idiot qui n'arrêtait pas de la fuir depuis des mois ce qui commençait sérieusement à la gonfler. Encore que s'il n'y avait que ça, elle serait sûrement passer outre mais il fallait qu'en plus, Monsieur se la joue colérique et tyrannique avec sa propre équipe de Quidditch. Leur père était peut-être un entraîneur dur et stricte mais son frère venait d'atteindre un niveau jamais égalé dans ce monde à ce jour. Ainsi, la jeune lionne avait décidé de que l'heure de la confrontation avait sonné et elle attendait son frère.

La demoiselle McKintyre avait pris cette décision après l’entraînement de Quidditch éprouvant qu'elle venait d'avoir. Elle s'était douchée rapidement pour patienter dans la salle commune en faisant ses devoirs. Il était hors de question, qu'après l'enfer que son troll d'aîné venait de lui faire subir qu'elle le laisse tranquille et surtout continuer ainsi. Bordel, il pouvait se montrer un minimum humain ce qu'il était censé être au lieu de se comporter comme un dragon irritable et explosif. Et elle comptait bien le lui dire sans oublier que s'il ne voulait pas s'expliquer ou changer un peu, elle irait sûrement en parler à leur directeur de maison pour faire en sorte qu'il soit viré de l'équipe. Elle était sa sœur et ne voulait pas en arriver là mais elle craignait qu'à le laisser agir ainsi cela finisse mal pour lui. Alors s'il ne voulait pas l'écouter, peut-être que le priver de Quidditch fonctionnerait sinon il ne lui resterait plus qu'à écrire à ses parents pour demander conseils sur la manière d'empêcher son frère de sombrer ainsi.

Les heures avaient défilés et la salle commune s'était peu à peu vidée des personnes pendant qu'Ashling essayait tant bien que mal de se concentrer sur ses devoirs plutôt que sur son futur discours. La lumière avait décru et le feu dans la cheminée s'était éteint depuis quelques minutes quand le dernière élève encore présent quitta son fauteuil pour aller se coucher. Ashling se leva d'un bond et s'étira doucement avant de sortir sa baguette pour la pointer vers les accès aux dortoirs afin que le son ne vienne pas déranger les dormeurs. Il ne lui restait plus qu'à attendre, ce qu'elle fit après avoir rangé ses affaires. Contre le mur, en face de l'entrée, les bras croisés, elle attendait que son aîné montre un peu son pelage.
code by lizzou × gifs by tumblr



Quidditch forever
i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my dream. ❧ hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 65
Célébrité choisie : Tobias Sorensen.
Disclamers : © Odairs.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: FAMILY REUNION   Dim 8 Fév - 17:13

Cela faisait bien un bail que Brynden ne s'était pas autant amusé et détendu. Le dernier terme était le plus approprié, car "amusé" était un grand mot aux vues de la personne qui lui tenait compagnie. Brune, jolie et peu bavarde, Kiara Engelhardt dormait paisiblement sur l'autre extrémité du lit. C'était une élève fougueuse de Gryffondor avec qui Brynden fricottait depuis quelques années. Elle était de bonne compagnie et il ne la considérait pas comme une potiche, loin de là. Le fait que la jeune femme ne soit pas propice aux discussions inutiles était un détail appréciable qu'on ne retrouvait pas chez tous. Kiara était indépendante et ainsi, ne s'attachait pas en vain à Brynden. C'était très bien ainsi, afin que l'histoire avec Hailey ne se répète pas. Une partie de jambes en l'air après un entraînement où il n'avait pas hésité à en faire baver ses joueurs, quoi de plus meilleur ? La preuve, il ne se sentait plus en colère du tout. La pression était retombée. Il en oubliait presque les raisons de sa frustration et nervosité perpétuelle. Brynden se redressa, enfilant ses vêtements et jetant un dernier regard vers Kiara. Somptueuse même endormie à poings fermés, le jais de sa chevelure se perdait dans les draps encore chauds. Hésitant, il finit par déposer un baiser chaste sur le front de la belle. « Fais de beaux rêves, Engelhardt. » souffla-t-il à l'oreille de la petite déesse, avant de quitter la Salle sur Demande.

Brynden s'était mis plus de la moitié de son entourage à dos. Leonie était encore en colère après lui pour une pauvre trahison qui remontait à cinq ans. Rabastan jouait à la carte du lunatisme. Hailey, de là haut, ne devait pas être contente de lui non plus. Ses parents trouvaient sans aucun doute que leur fils unique n'était qu'un pauvre con qui n'avait toujours pas terminé sa crise d'adolescence. Sa propre soeur le prenait pour un fou. Seules Daenerys et Kiara étaient du côté de Brynden. Ou bien, correction, tentaient-elles de faire comme si de rien n'était. N'importe qui d'autre aurait pu être en dépression ou dans un état lamentable de désespoir, mais pas Brynden. Car ils finiraient tous par revenir vers lui. Le jeune homme essayait de se persuader de la chose. On ne lui faisait jamais la tête bien longtemps. Et Kiara possédait un don fabuleux pour le rendre plus aimable. Ce serait une bonne chose, que tu passes davantage de temps avec elle, n'est-ce pas ? La vérité était qu'il n'était pas vraiment prêt à s'attacher définitivement à une autre demoiselle. Kiara méritait un chic type, pas un imbuvable McKintyre. Ce fut encore songeur qu'il pénétra dans la salle commune des Gryffondor, après avoir esquivé quelques professeurs qui accomplissaient leurs rondes de nuit. La pièce était plongée dans l'obscurité la plus totale. Ses camarades devaient être montés dans leurs dortoirs. Sa serviette de bain encore en main et le coeur allégé, Brynden s'apprêta à regagner son lit douillet lorsqu'il se heurta de plein fouet à un élève. Poussant un juron, il se stoppa net. « Ash. » murmura-t-il. Le McKintyre ne reconnaissait que trop bien ce parfum familier qui appartenait à sa soeur cadette. Dégainant sa baguette magique - et priant les cieux pour qu'elle ne lui demande pas ce qu'il fichait à cette heure-ci, serviette de bain sur l'épaule et si peu vêtu - afin de lancer ce bon vieux Lumos si utile à l'éclairage, il détailla Ashling d'un regard suspect. Elle avait l'air de l'attendre depuis un long moment, à en voir son expression. Brynden fit mine de n'avoir rien remarqué. « Il est minuit passé. Tu devrais être dans les bras de Morphée. » Il essayait d'avoir l'attitude du frère aîné exemplaire, tout en étant incroyablement peu crédible du fait que Brynden faisait exactement le contraire de ce qu'il conseillait à autrui. Eternel baratineur et comédien, il fit l'effort de bailler alors qu'il n'éprouvait aucune fatigue. « Qu'est-ce que j'ai sommeil... bon, bonne nuit. » Brynden déambula jusque l'escalier qui menait au dortoir des garçons. Hors de question qu'il reste plus longtemps, il ne voulait répondre à aucune question et Ashling ne l'avait pas attendu dans le but d'avoir une discussion agréable. Il se souvenait avoir été un parfait crétin avec sa soeur lors de l'entraînement de l'après-midi et Ashling était rancunière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 56
Célébrité choisie : Emma Roberts
Disclamers : Glory Night





MessageSujet: Re: FAMILY REUNION   Sam 14 Fév - 18:04

FAMILY REUNION × ft. BRYNDEN & ASHLING
Ashling avait toujours respecté son frère même si elle savait qu’il pouvait être un parfait crétin assez souvent, voir très souvent. Mais personne n’avait le droit de le faire remarquer ou de l’insulter, c’était son frère et elle était la seule à pouvoir s’en prendre à lui. Le problème était que depuis quelques temps, elle n’éprouvait presque plus aucun respect pour son aîné, le pire étant qu’elle commençait sérieusement à le haïr. Elle ne le comprenait plus et quand elle essayait de faire un pas vers lui, au mieux il la fuyait au pire il la blessait volontairement par ses paroles. C’est donc en ruminant ses pensées qu’elle avait patienté jusqu’à le voir débarquer. Sa haine n’avait cessé de grandir durant son attente et Brynden avait plutôt intérêt à ne pas se comporter comme d’habitude au risque de la faire exploser. Quand il arriva peu habillé avec une serviette puis qu’il lui rentra dedans, elle se retint de le fusiller du regard. Elle était plutôt contente de ne pas s’être étalée par terre et quasiment prête à aborder les choses tranquillement puisqu’il semblait assez heureux. C’était la première fois qu’elle le voyait aussi détendu et elle voulait éviter de le blesser encore. Le problème fut que cet imbécile ne lui laissa pas le temps d’en placer une et décida de se comporter comme le pire grand frère inimaginable.

Les paroles de Brynden l’atteignirent en plein cœur et elle hésita un instant avant de sortir sa baguette et de faire trébucher son frère sur le sol. D’un autre coup de baguette, elle enchaina ses chevilles au sol afin qu’il ne puisse pas essayer de fuir. Son regard se planta dans celui de son aîné et il pouvait presque y voir des éclairs jaillir pour le tuer. Elle pointa sa baguette sur lui d’une main tremblante sachant pertinemment qu’il n’y avait presque aucune chance qu’elle l’utilise à nouveau sur lui. « Est-ce que pour une fois dans ta vie, tu pourrais ne pas te comporter comme un crétin fini avec ton entourage ? Bien sur que non ! Brynden Orion McKintyre est beaucoup trop bien pour se remettre en question par rapport à ce qu’il fait vivre à son entourage ! Ca fait des mois que je te reconnais plus Brynden et que tu n’arrêtes pas de me fuir ! Je ne sais pas ce qui se passe et je m’en souciais jusqu’à ce soir. Parce que tu veux que je te dise, cette fois, j’en ais marre ! Marre de m’inquiéter pour un crétin qui se plait à faire souffrir les autres au lieu d’avouer qu’il va mal ! Marre de voir mon frère dans cet état et de m’inquiéter pour rien alors qu’il me fuit ou mieux me blesse avec des paroles ! Ce soir, je voulais essayer de te parler pour comprendre ou du moins empêcher ce qui se passe maintenant ! Je te déteste Brynden ! Ne t’avise même pas d’essayer de me parler à nouveau et trouve-toi une nouvelle poursuiveuse ! Parce que je quitte l’équipe et que tu es mort pour moi ! » Ashling s’écarta immédiatement de son frère à la fin de la tirade, le libérant d’un coup de baguette avant de se diriger en grandes enjambés vers la sortie de la salle commune de Gryffondor. Elle était préfète et donc elle ne risquait pas d’heure de retenue et puis elle avait besoin de sortir pour se calmer les nerfs au lieu de s’en prendre à son frère de sang.
code by lizzou × gifs by tumblr



Quidditch forever
i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my dream. ❧ hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 65
Célébrité choisie : Tobias Sorensen.
Disclamers : © Odairs.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: FAMILY REUNION   Lun 16 Fév - 21:35

Brynden, bien que fonceur, ne faisait pas preuve de courage lorsqu'il s'agissait de se confronter à ses proches. Il n'était pas le genre d'ami à remettre en question le comportement des membres de son entourage car tout allait pour le mieux tant qu'ils ne s'en prenaient pas physiquement ou verbalement à lui. Il n'était pas non plus le genre de frère à prendre sa soeur par l'épaule et lui demander pourquoi elle semblait l'attendre dans la salle commune à une heure aussi tardive. C'était pour ça que Brynden avait opté pour l'option la plus facile : fuir. S'il ne possédait pas une imagination extraordinaire lorsqu'il s'agissait de faire plaisir aux autres, Brynden savait s'y faire une fois qu'il estimait que la fuite devait être de rigueur. Les excuses, la lâcheté, le mensonge. C'était totalement Brynden Orion McKintyre. Si on le définissait comme le fils prodige pour son talent indéniable au Quidditch, son charisme et le fait qu'il soit très bon sorcier, on oubliait souvent l'envers du décor. Lorsqu'on creusait en profondeur, bien qu'aimé, Brynden n'était pas forcément le fils et le frère idéal. Brynden était ingrat, peu propice à livrer sa vie personnelle à sa famille et abrupt. S'il était déjà ainsi petit, les choses étaient devenues nettement pires dès son entrée à Poudlard. Brynden pouvait se montrer froid envers sa propre mère quand celle-ci ne réclamait que l'amour et les sourires éclatants de son prince, comme si la démonstration d'affection était honteuse ou prohibée. Alors, oui, Brynden méritait indéniablement l'expression hostile qu'Ashling affichait sur son visage. C'était même étonnant qu'elle ne l'ait pas confronté bien avant. Sauf qu'il ne se sentait absolument pas d'humeur à l'affronter et qu'il ne le serait sans doute jamais. Le problème était qu'Ashling ne l'entendait pas de la même manière.

Si Brynden et Ashling ne se ressemblaient pas, ils possédaient indéniablement la même impulsivité et force. Alors que le jeune homme se dirigeait avec une insouciance feinte vers l'escalier menant au dortoir des garçons, la baguette magique d'Ashling fendit l'air, maîtresse d'un maléfice de Croche-Pied bien placé. Brynden ne s'y était absolument pas attendue, autant qu'il n'avait pas prévu l'enchaînement : sa soeur n'hésita pas une seule seconde à lui jeter un maléfice du Saucisson afin de l'empêcher de bouger après qu'il ait lamentablement trébuché. Tout ça, parce qu'il n'aurait pas cru sa cadette capable de s'attaquer à lui. Car elle ne s'en était jamais pris à Brynden par l'intermédiaire de la magie et ce, en vingt-et-un ans d'existence. Les yeux d'Ashling lui adressaient de redoutables éclairs, tandis que le Gryffondor se retrouvait incapable de tenter le moindre geste. Il ne peut qu'écouter la longue tirade de sa soeur. « Est-ce que pour une fois dans ta vie, tu pourrais ne pas te comporter comme un crétin fini avec ton entourage ? Bien sûr que non ! Brynden Orion McKintyre est beaucoup trop bien pour se remettre en question par rapport à ce qu’il fait vivre à son entourage ! Ca fait des mois que je te reconnais plus Brynden et que tu n’arrêtes pas de me fuir ! Je ne sais pas ce qui se passe et je m’en souciais jusqu’à ce soir. Parce que tu veux que je te dise, cette fois, j’en ai marre ! Marre de m’inquiéter pour un crétin qui se plait à faire souffrir les autres au lieu d’avouer qu’il va mal ! Marre de voir mon frère dans cet état et de m’inquiéter pour rien alors qu’il me fuit ou mieux me blesse avec des paroles ! Ce soir, je voulais essayer de te parler pour comprendre ou du moins empêcher ce qui se passe maintenant ! Je te déteste Brynden ! Ne t’avise même pas d’essayer de me parler à nouveau et trouve-toi une nouvelle poursuiveuse ! Parce que je quitte l’équipe et que tu es mort pour moi ! » Elle était en colère, un peu trop. C'était justifié. Brynden devenait de plus en plus violent depuis la mort d'Hailey, animé par une rage qu'il ne parvenait plus à calmer. La rage de vengeance, la haine, le chagrin, les regrets. Quatre sentiments qui avaient pris possession de son être et qu'il ne contrôlait pas. Il n'y avait que la présence de Daenerys et de Kiara pour l'apaiser, parce qu'elles ne le jugeaient pas et n'étaient pas brusques. Brynden n'avait pas besoin de paroles moralisatrices. Il détestait ça, comme il haïssait le discours d'Ashling.

Ashling s'écarta, le libérant de l'emprise du maléfice et se jetant vers la sortie de la salle commune telle une furie. Elle avait réussi à lui rendre sa mauvaise humeur alors qu'il avait cru s'en sortir, l'espace de quelques heures. Plus vif que la lumière ou le feu brûlant dans l'âtre de la cheminée, Brynden dégaina sa baguette magique à son tour. Une baguette qui était souvent en osmose avec les émotions de son possesseur. Ce fut peut-être pour cette raison que l'arme cracha un filet de flammes à l'instant où il la délivra de sa poche, causant un trou dans la moquette écarlate de la pièce. Tenté par l'idée de faire apparaître un serpent étrangleur, il se ravisa en se rappelant que face à lui se trouvait Ashling. Sa soeur, un trésor inestimable. « AGUAMENTI ! » s'exclama-t-il, le jet d'eau atteignant Ashling en plein crâne avec force. Mouillée de tête jusqu'au pied, Brynden ne lui accorda pas le bénéfice de se remettre. La magie de Brynden était nerveuse et brutale. Sa baguette magique sembla émettre une détonation, des lianes sauvages jaillissant du vide pour se serrer autour de la taille d'Ashling. La machoire serrée, Brynden tira sa baguette d'un mouvement sec, Ashling venant à lui. La délivrant de l'emprise des maléfices, les lianes tombèrent au sol dans un bruit sec avant de s'évaporer. « Papa et maman n'auraient pas apprécié de voir leurs gosses se battre, n'est-ce pas ? » minauda-t-il en imitant une voix de fillette pucelle contrastant fortement avec son physionomie virile. Empoignant sa soeur, il la jeta sans ménagement sur le canapé le plus proche. En cet instant, il ne ressemblait plus du tout au Brynden si drôle qui avait pour habitude de faire rire Ashling à cause de ses sottises. Il ressemblait plutôt au Brynden qui s'était construit au sein du maléfique quatuor qu'était celui de Rabastan, Morrigan, Hailey et lui-même. Il ressemblait au Brynden que sa famille avait en horreur. Le jeune homme planta son regard furieux et sombre dans celui défiant d'Ashling. « Et toi, chère petite-soeur, ne t'avise plus jamais de m'attaquer par surprise avant que je t'égorge dans ton sommeil. » Contrairement à Ashling, Brynden n'était pas des plus expressifs verbalement une fois qu'il se mettait en colère mais il lui suffisait d'une phrase blessante pour faire voler en éclat une amitié ou un lien solide. Le pire était qu'il ne pensait pas un mot de ce qu'il venait de proférer. « Mêle-toi de tes oignons, Ash. Si je n'irais pas bien, je ne me tiendrais pas debout devant toi. » Brynden ne voulait absolument pas qu'Ashling sache qu'il était blessé par la mort d'Hailey, par cette lourde perte. Il ne désirait aucunement qu'elle s'inquiète, parce qu'il était l'aîné et que c'était à lui de veiller sur Ashling. Pas le contraire. Jusque-là, Brynden estimait avoir accompli ses devoirs de grand-frère. Il n'employait pas des méthodes orthodoxes, mais jusqu'aujourd'hui, personne n'avait osé s'en prendre réellement à Ashling et c'était ce qui importait. « Et qu'est-ce que tu veux comprendre, hein ? Y a strictement rien à comprendre dans ma vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 56
Célébrité choisie : Emma Roberts
Disclamers : Glory Night





MessageSujet: Re: FAMILY REUNION   Mar 24 Fév - 19:33

FAMILY REUNION × ft. BRYNDEN & ASHLING
Ashling avait vraiment pensé pouvoir atteindre la sortie avant que son frère n'arrive pas a reprendre ses esprits mais ses prévisions tombèrent à l'eau. C'était le cas de le dire puisque la première chose qu'elle reçu fut un énorme jet d'eau qui la mouille des pieds à la tête. Déstabilisée, elle en oublia sa fuite, grave erreur puisqu'elle se retrouva bien vite de nouveau face à son frère tenant debout par elle ne savait quel miracle. Peinant à retrouver sa respiration, elle ne lui lança pas une pique à propos du fait que leurs parents s'inquiétaient pour lui autant qu'elle et que si elle devait se battre pour avoir une explication, ils seraient surement plus heureux qu'en colère. Son frère semblait trop obtus pour accepter qu'on s'inquiète pour lui et son énervement était palpable entre eux. C'était la première fois qu'Ashling le voyait ainsi et autant dire qu'elle était profondément choquée par le changement ne sachant plus trop comment réagir face à ce grand-frère. Elle se laissa jeter sur le canapé encaissant le choc sans se soucier des répercussions sur son corps, trop choquée mais surtout avec une haine féroce vrillait au corps. Car si les premiers instants, elle s'était laissée désarçonnée par l'attitude de son aîné, elle encaissait la chose assez rapidement et sa haine recommençait a grandir en elle manquait d'exploser. Alors quand son frère parla de l'égorger dans son sommeil, elle se contenta d'un simple haussement de sourcil en se remettant debout puisqu'il n'avait pas pensé à bloquer ses mouvements. Elle le laissa finir son discours cherchant se remettre un peu de la brutalité dont elle venait d'être victime et quand le silence s'installa enfin, elle décida de réagir.

Se levant d'un bond, elle entreprit de ramasser sa baguette tombée un peu plus tôt et encore intacte à son plus grand plaisir. Elle ne la pointa sur son frère, qu'elle comptait bien ignorer pour le moment et entreprit de se dépoussiérer mais aussi se redonner un peu d'allure. Ce fut au bout de plusieurs minutes, baguette rangée dans sa poche, qu'elle daigna tourner le regard vers son frère l'observant de haut en bas et de bas en haut pour vriller son regard dans le sien. « Je veux rien comprendre, tu n'existes plus. Donc tu n'a pas a t'en faire, je me mêlerais plus de tes affaires. Quoique si, je vais le faire une dernière fois, pour te conseiller de rechercher dès demain matin une nouvelle poursuiveuse, je reviens pas sur ma décision de quitter l'équipe. » Le ton d'Ashling était froid et la seule manière pour son frère de voir qu'il l'avait blessée et accentuée sa haine était son regard. Mais elle rompit le contact se passant la main dans les cheveux avant de se diriger vers l'escalier des dortoirs masculins. Sur le chemin, elle ramassa la serviette que son frère avait laissé tomber et lui envoya se tournant une dernière fois vers lui sans croiser son regard. « Si ça te dérange pas, je vais rejoindre Jayden, il a demandé à me voir tout à l'heure mais j'étais occupé alors on a convenu de ça. Il s'est surement endormis mais je suis sur qu'il n'aura rien contre le fait que je le réveille puisque cela semblait urgent... » Sur ces mots, Ashling entreprit de rejoindre l'escalier d'une manière simple sans même jouer la désinvolte. Elle avait menti pour son camarade mais depuis qu'ils s'étaient embrassés, elle avait cette envie de venir le réveiller et passer du temps avec lui ainsi sans avoir trop de risques de se faire surprendre. Et le fait que cela puisse rende dingue Brynden était un plus non négligeable surtout qu'elle se fichait que Jayden devienne la victime de cet acte provocateur. Jayden était assez grand pour se défendre et Ashling avait suffisamment d'estime pour lui au sujet de ses compétences de défenses.
code by lizzou × gifs by tumblr



Quidditch forever
i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my dream. ❧ hedgekey
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: FAMILY REUNION   

Revenir en haut Aller en bas
 

FAMILY REUNION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: le sixième et septième étage :: la salle commune de gryffondor-

Sauter vers: