NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 96
Célébrité choisie : Felicity PERFECT Jones
Disclamers : avatar © à venir - signature © TUMBLR




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE   Mer 28 Jan - 21:33




⊰ MURTAGH MURPHY CAMLANN ⊱
▫️  UNE AIDE SERA TOUJOURS APPORTEE A CEUX QUI LA MERITE. ▫️
IDENTITE
> Nom : Simplement Camlann.
> Prénom: Il s'appelle Murtagh, et/ou Murphy.
> Âge :  Il a 23 ans
> Statut Matrimonial : Célibataire, mais fiancé à Felixia Sealgair.
> Maison du personnage : Il est à Serpentard
> Etudes suivies/travail : Au choix.
> Nature du sang: Naturellement, sang pur.

HISTOIRE DU SCENARIO
Camlann c’est un nom de sang pur assez connu dans le monde des sorciers. Ils descendent de Merwyn le Malicieux, sorcier inventeur de nombreux sortilège et maléfice au Moyen Âge qui contribua pour beaucoup à la sorcellerie moderne. Si vous avez l’impression que le nom de Camlann sort tout droit d’une histoire vous avez raison, ce nom est le même que la Bataille de Camlann là où périt le roi Arthur, bien sûr ce n’est qu’une légende. Originaire de Cornouailles cette famille est très ancrée dans ses terres et vit assez recule dans un château invisible aux yeux des moldus.

Au temps des fondateurs, les Camlann étaient de grands commerçant dont l’empire commercial allait de la Cornouaille jusqu’au grand nord Ecossais, de l’Irlande aux pays Baltes, dont la spécialité était le commerce de produit rare comme les griffes de dragon, la poussière de fée, le crin de sombral, les ingrédients nécessaires aux potions les plus puissantes. Alliés secret de Morgane le Faye – ils la fournissaient pour ses plus importantes potions, et quand l’annonce de sa mort est venue jusqu’en Cornouaille la famille s’est juré d’attendre le retour de Morgane le Faye sagement, ils font alors partis des fondateurs d’Ad-Veritas – les partisans de Morgane – et ont accueilli en grand secret les descendants de Morgane, les cachant des fondateurs déterminés à en finir avec eux.  Avec les siècles ils ont persévéré dans les potions et sont devenus des apothicaires réputés dans le monde, ayant des boutiques À Londres, Pré Au Lard, Paris, Salem, et aussi dans quelques villes d’Europe de l’Est et du Nord.

Si les Camlann sont brillants et respectés dans le monde des sorciers, la famille est sous le coup d’une sorte de malédiction depuis maintenant des générations : à chaque fois un membre de la famille est transformé en loup garou. Si c’est son oncle qui a hérité de cette malédiction à la génération précédente – pour l’instant personne n’a été mordue à cette génération ce qui inquiète beaucoup sa grand mère. On dit que la malédiction a été jeté par un sorcier furieux de leur réussite il y a maintenant près de trois siècles. Aujourd’hui, Angus Camlann est le directeur du département des mystères ayant laissé la tâche de dirigé l’empire des Boutiques Camlann a son épouse. Aujourd’hui, les Camlann font partie intégrante d’Ad-Véritas et sont persuadé que la dernière heure des fondateurs et de leur descendance est venue, persuadé que l’avènement de Morgane est proche.
Il est membre de la maison Serpentard – et en est très fier, car il trouve les gryffindor parfaitement ennuyant avec leur pseudo courage, le serdaigle a mourir d’ennuis avec le côté je sais tout, et les poufsouffle assez arrogant avec leur côté moralisateur. Dans le monde magique Murtagh est un hériter en vogue qui au grand damne de sa famille n’est pas encore marié, ni même fiancé. Sa mère a souhaiter lui laisser une chance de trouver lui-même une femme qu’il aimerait, mais Murtagh n’ait guère doué pour les histoires de cœur, ne parvenant jamais à ouvrir son cœur, et faisant toujours tourner les choses court. L’archétype même du type au sang pur imbu de lui-même qui refuse les sangs mêlés (alors qu’au fond il se fiche un peu de la nature du sang ce qui lui importe c’est le pouvoir.) – il n’a jamais été fan du camp servi par les Gaunt prônant la pureté du sang – en fait, il a toujours méprisé les Gaunt et leur pureté du sang pour des raisons propres à Ad-Veritas lui faisant détester la famille des fondateurs.

Voici les traits du caractère du jeune homme en vrac :  
intelligent mais pas surdoué son intelligence est dans la moyenne + un véritable cœur de glace, il n’a jamais laissé une fille aller très loin avec lui + sang pur en vogue sa famille et lui ont de l’argent et il a refusé plusieurs mariages arrangés pour des raisons futile (fiancée dite « moche », belle-mère insupportable, beau-père stupide, famille pas assez riche) + sa mère lui a toujours fait ses quatre volontés  + derrière ce côté cœur de glace se cache un jeune homme très à l’aise avec ses amis principalement membres de Ad-Veritas + possède une véritable fascination pour les légendes Arthuriennes, mais aussi pour le Moyen Âge tout comme sa famille il croit dur comme fer à l’avènement de Morgane et partage avec peu de monde une théorie sur la réincarnation des fondateurs, et de tous les acteurs importants de l’époque. + Il est adepte du dicton « live fast, die young » depuis sa jeunesse il croit dur comme fer qu’il sera celui de sa génération qui sera mordu par un loup garou, comme à chaque génération et c’est aussi pour cela qu’il ne souhaite pas s’attacher et repousse ses fiançailles au plus loin possible.

MEARA CAMLANN
Sa grande sœur a toujours été pour lui le modèle même de la femme parfaite, douce, drôle, autoritaire quand il le faut, et avec cette fragilité apparente qu’il aimait tant. Enfant, il aimait tellement quand elle prenait le temps de lui lire à lui et à sa sœur les vieilles légendes Arthuriennes juste avant de dormir. Il trouvait sa voix fascinante quand elle racontait des histoires. En grandissant, il n’a jamais cessé de l’aimer une seule seconde, jamais. Il tient énormément à elle, et vice versa, si bien que quand Meara est parti épouser un type en Norvège, il a essayé de convaincre son père que c’était stupide, qu’elle n’avait pas besoin d’aller aussi loin.Quand il est entré à Poudlard, il a voulu faire le dur qui n’avait pas besoin de sa grande sœur, jusqu’au jour où il s’en ai pris a des gryffindor plus âgé que lui, où il a fini enfermé dans un placard à balais pendant des heures, et c’est Meara qui est venu le sortir de là après s’être inquiéter de ne pas l’avoir vu au déjeuner un dimanche matin, lui qui ne peut pas rester plus de quatre heures sans dévorer tout ce qui se trouve devant lui. C’est leur petit secret, ils ne l’ont jamais dit à Màirin, n’ayant pas envie de passer pour un idiot devant sa sœur.

Quand elle est partie, il a toujours eu peur qu’elle soit mordu par un loup garou – il a toujours peur que cela arrive à l’une de ses sœurs, toujours. Quand le mari de celle-ci a été tué par un loup garou, il a eu peur qu’elle soit mordue mais fort heureusement, elle n’a rien eut. Son retour dans le demeure familiale l’a soulagé, car il considère qu’il peut enfin veiller sur elle comme il se doit, même s’il a remarqué qu’elle n’est plus aussi fragile qu’elle le lui paraissait, comme si son mariage l’avait endurci à souhait. Il ne supporte pas que ses camarades amis ou ennemis puissent dire que sa sœur est jolie, que n’importe laquelle de ses sœurs soit jolie, il a tendance à user de sa baguette assez facilement, et son tempérament bagarreur et fort font de lui qu’il se retrouve assez souvent dans les lieux que sa sœur occupent désormais au château : l’infirmerie.


MÀIRIN CAMLANN
Son frère est de deux ans son aîné, et si elle partage un lien fort avec lui, il n’est pas aussi fort que celui qu’elle partage avec sa sœur. Très tôt, ils ont commencé à se chamailler pour un rien – passant leur temps à jouer ensemble. En grandissant ils sont devenus plus proches mais sans jamais trop se prendre dans les bras, leur relation est plus basé sur le fait de se taquiner en permanence. Depuis qu’ils sont tous les deux à Poudlard, il veille sur elle sans vraiment le dire, une fois quand elle avait seize ans, un garçon l’a conduite à l’orée de la forêt interdite dans le but de conclure avec elle, et apprenant cela, le lendemain, son petit ami était dans un sale état – pour lui, elle avait agi de façon insensé, et ne supporte pas cela. Alors qu’il a voulu « sauver son honneur » comme il se plait à le dire, elle lui a fait la moral comme quoi elle n’avait pas besoin de lui pour s’en sortir.

Une fois, elle a eu besoin de lui pour faire payer un ex-petit ami – et elle n’a pas été déçu du service, quoi qu’il arrive elle sait qu’elle peut compter sur lui, même pour pleurer. Quand Meara est partie épouser son sorcier norvégien, Màirin a cru qu’elle n’arriverait pas à s’en sortir, elle a perdu l’épaule qui la soutenait, et c’est vers son frère qu’elle s’est tourné. Murtagh est craintif quant à l’avenir de ses deux sœurs, il connait l’obsession de Màirin pour les loups garous, et sa peur d’en devenir un, il essaie de la rassurer comme il le peut, et serait prêt à se faire mordre de son plein grés si cela pouvait épargner ses sœurs. Depuis que Meara est de retour après ce qu’elle a traversé, il se sent obligé de les protéger toutes les deux d’avantages – quitte à devenir encore plus chiant, encore plus intrusif dans leur vie, quitte à ce qu’elles le détestent, il s’en fiche.


FELIXIA SEALGAIR
Depuis son enfance il connait l’ainée des filles Sealgair – Felixia – il a toujours un respect pour cette famille descendante illustre de Morgane le Faye. Ils n’ont jamais vraiment eut de lien, voyant toujours la petite Felixia en retrait alors que la sœur de celle-ci se serait damner pour rester au centre des attentions. Leur relation est simple, ils se saluent poliment, tout simplement. Murtagh a commencé à sentir le vent tourné pour sa vie sans soucis quand il a compris qu’il était convié à un dîner chez les Sealgair – au début il a cru que c’était pour finir fiancé à la plus jeune des deux, la petite insouciante et hystérique, mais ce fut à la grande qu’il fut présenté. Quand il regardait Felixia à Poudlard il a toujours été partagé entre admiration et incompréhension, se demandant si cette fille à l’ascendance illustre est assez stupide pour être « amie » avec Ramsay Gaunt – ou suffisamment intelligente pour que cela fasse partie d’un plan bien plus grand. Pendant des années il s’est figuré que c’était la première solution, qu’elle était complètement stupide. S’il est l’archétype du sang pur, elle est son pendant féminin. Felixia est comme lui, concentré sur ses études, ne laissant pas de place pour ses histoires de cœur, préférant repousser les fiançailles au plus loin possible. A force de respectivement repoussé l’inévitable, ils ont fini par être le candidat idéal l’un pour l’autre. C’est la grand-mère paternelle de Felixia, et sa grand-mère à lui qui ont proposé cette idée que les Camlann ne pouvait décemment par refusé, « quand la famille de Morgane vous propose de lié vos lignées, on accepte fils. » lui avait alors dit son père «  Et puis Felixia est une jolie jeune femme. » Il ne pouvait pas dire le contraire, mais il était persuadé qu’elle n’en avait que faire de son héritage en copinant un avec Gaunt –pourtant à mille lieues de connaitre le véritable caractère de la sorcière.

Il a toujours eut un préjugé sur la jeune femme – pourtant amie très proche de sa jeune sœur, Màirin – il a d’ailleurs reproché à Màirin son amitié avec elle, la trouvant stupide, sans que jamais sa sœur ne lui dise pourquoi son amie agissait de la sorte. Désormais fiancé, Màirin est assez contente de cette solution - enfin faite à l'idée qu'elle supportera sa belle-soeur, et l'adorera. Mais entre eux, c'est plus complexe que cela n'y parait.

Spoiler:
 

Evolution : fiancés, je les vois bien apprendre à se connaitre vraiment – il réalisera qu’elle est plus intelligente qu’il semblait le croire, je suppose qu’ils vont commencer à s’apprécier, je les vois bien avoir une réelle histoire de cœur, mais le tout est à débattre ensemble, naturellement


OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS ET MALFOY


Dernière édition par Meara M. Camlann le Dim 1 Fév - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 96
Célébrité choisie : Felicity PERFECT Jones
Disclamers : avatar © à venir - signature © TUMBLR




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE   Dim 1 Fév - 17:30

BONJOUR, je vous le dis tout de suite, vous êtes attendu comme le Messi, si si si, je vous jure. Donc, quelques points à noter, le prénom est tout à fait négociable, cependant, nous aimerions qu'il respecte la tradition de l'actuelle génération, c'est à dire un prénom commençant pas la lettre "M", et dont l'origine est Géalique (de préférence Cornique ou bien Gallois, mais Ecossais, et Irlandais sont toléré quand même), nous avons mis Murtagh, parce que ben, on aimait bien, mais si vous voulez changer et prendre Murphy en surnom pour Murtagh par exemple, sachez que c'est totalement possible. Ensuite, l'avatar, on ne va pas se mentir est difficilement négociable, il ne ressemble pas trop à ses soeurs, mais correspond à l'image du frère que nous avions Nous aimons trop Andrew Garfield pour cela. Ensuite, il est globalement assez libre niveau histoire, et le caractère est typique de serpentard - il fait mine d'être sang pur conservateur, alors qu'en fait le sang il s'en fiche comme de l'an quarante.
La présence, nous aimerions au moins un rp par semaine, enfin du moins pas quelqu'un qui va s'inscrire et nous abandonner au bout d'une semaine si c'est possible, nous vous attendons tellement avec impatience Bref, on vous attend, nous sommes dispo pour n'importe quelle question. Les liens sont absolument négociable, mais il est fiancé, et le sera pour un bon bon bon moment Quant au fait de la malédiction des Loup Garous, nous en discuterons mais il est fort probable qu'un des Camlann soit prochainement mordu

JE VOUS AIME FORT, FORT, merci d'être arrivé jusqu'ici


- BUT WE ARE -


Before this hits the ground, Before this fades away, I wanna let it out  And I don't wanna wait So don't you let me down And don't you hesitate  Before I turn around, Before I walk away,  I want you to make me Make me believe again.
Revenir en haut Aller en bas



Invité



Invité






MessageSujet: Re: (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE   Sam 7 Fév - 14:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Parchemins envoyés : 5
Célébrité choisie : en compétition, paraîtrait-il
Disclamers : tearsflight





MessageSujet: Re: (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE   Lun 2 Mar - 18:28

Une vilaine petite sorcière m'as fait boire un amortentia qui m'as rendu dingue du scénario, donc m'y voilà.

Elle m'as aussi dit que Ben pouvait faire l'affaire. What a Face Et pour le prénom, j'espère que ça va aussi.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: (M) GARFIELD - THE POWER OF THREE   

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) GARFIELD - THE POWER OF THREE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: Amortentia-

Sauter vers: