NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mar 27 Jan - 21:25



⊰ LE PARC ENEIGE ⊱
▫️  RAMSAY, ARIES, CRESCENTIA, FELIXIA & DRUSILLA ▫️

Vous tentez de rejoindre la cabane du garde-chasse où vous serez plus en sécurité, selon vous. Vous vous êtes échappés par en brisant l'une des fenêtres et courrez comme des inconscients dans le brouillard, à l'extérieur. Vous trébuchez sur des obstacles invisibles, tentant de ne pas vous perdre et vous hêlant à haute voix lorsque c'est le cas. Cependant, n'avez-vous pas peur de ce qui peux être resté à l'extérieur ? Après tout, vous n'y voyez pas grand chose, avec tout ce blizzard.

Si vous souhaitez participer à l'intrigue merci de MPotter un admin qui se chargera de vous intégrer dans un groupe. Ensuite, les sujets individuel sont maintenant clis, vous avez été (ou pas suivant les groupes aléatoires) séparer de vos camarades, le nombre de mot maximuù est toujours fortement conseillé à 500 mots, pour plus de fluidité. Vous allez pouvoir poster dans vos sujet respectifs, en sachant que vous posterez dans un ordre qui vous arrange, il n'est pas question de tour par exemple au cas ou un membre cesserait de répondre par exemple. Un PNJ interviendra dans chaque jour au moment impromptu ! Bonne intrigue

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 759
Célébrité choisie : haynes.
Disclamers : avatar @mind.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mar 27 Jan - 22:37

La panique. La peur. Le chaos général. Tout avait déferlé sur votre assemblée sans même que tu en ais conscience. Ils étaient arrivés, cagoulés et totalement habillés de noir, créant la stupeur et l'effroi chez tout le monde - y compris chez toi. Tu ne savais pas qui ils étaient et tu n'avais aucune intention de le découvrir. Tu comptais t'échapper avec Megara, Grace et Crescentia, gagner un lieu sur. Malheureusement, dans le mouvement de foule, tu t'étais retrouvé seul, cherchant désespérément des yeux tes amis. Tu devais t'enfuir, la situation était dangereuse, tu le sentais dans chacun des pores de ta peau. Tu sentais que tu devais te mettre à l'abri car, contre toute attente, ce n'était pas un mouvement organisé par les partisans de la pureté ou tu aurais été au courant. Cela devait être un coup des impurs, qui en voulait probablement à ton sang de véritable sorcier. C'était pour cela, que tu devais te mettre à l'abri. Toi et les tiens. Tu avais aperçu Felixia et celle-ci comptait bien mettre les voiles également. Tu l'avais suivi, en direction d'une des fenêtres de la Grande Salle. La jeune fille la brisa rapidement, d'un mouvement de baguette et passa au travers. Tu allais la suivre, lorsque tu aperçus Crescentia, ta cousine bien-aimée, toute échevelée et visiblement perdue. « Viens, donne moi ta main, on s'en va. » Tu la fis passer par la fenêtre à son tour, avant de la suivre. Tu aperçus Aries, aux côtés de Felixia ainsi que la soeur de Megara. « Ne restons pas là. » Tu espérais juste que Grace ait pu se mettre à l'abri.


there are no heroes, in life, the monsters win
chaos has come again ✻ no matter what we breed, we still are made of greed. this is my kingdom come. when you feel my heat, look into my eyes, it's where my demons hide. don't get too close, it's dark inside, it's where my demons hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


http://obliviate.forumactif.org
avatar






Parchemins envoyés : 1046
Célébrité choisie : Jenna Lousie Coleman
Disclamers : avatar @ moi même - signature @ tumblr




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mar 27 Jan - 23:02

BUT I BLINKED AND THE WORLD WAS GONE.
C’était fini, la fête était finie. Felixia avait vu sa précieuse soirée se briser en mille morceaux quand la directrice avait annoncé qu’un troll était dans les cachots. Pourquoi maintenant, pourquoi ce soir ? Elle poussa un soupire tout en cessant brutalement de danser avec Gideon avec qui elle échangea un regard, comme lui il savait probablement ce qui devait se passer, ce qui était en train de se passer.  Elle commença à essayer de chercher sa baguette qu’elle avait cachée dans un pli de sa robe, quand elle fut bousculée dans la hâte d’un élève, perdant alors Gideon de vue. Elle a fermé les yeux une seconde, et le monde était parti en vrille. Un grand fracas, la porte s’ouvrit en trombe, les lumières se baissèrent, et tout devint alors panique. Elle se releva alors cherchant quelqu’un du regard qu’elle pouvait connaitre, n’importe qui, les sors fusaient dans tous les sens, dans la panique elle ne trouvait pas la sienne dans les plis de sa robe. « Gideon ? » appela-t-elle alors d’une voix peu rassurée. Elle était une serpentard, elle était certes taillée pour la ruse, l’action, mais elle n’avait pas l’étoffe de quelqu’un qui savait agir dans ce genre de situation, en voyant qu’elle céda à la panique, elle ferma les yeux une demie seconde, inspira profondément, et fit le calme, elle avait néanmoins cette capacité à mettre ses émotions de côtés. Elle chercha sa baguette, et sans réfléchir, sans trouver personne, elle se dirigea vers la fenêtre la plus proche, et d’un geste sec, rapide et concis, la fenêtre vola en morceaux. Si quelqu’un la suivait, tant mieux, sinon, tant pis. Sa baguette dans un main, elle releva les plis de sa robe au genou pour pouvoir monter et enjamber la fenêtre, encore coupante. Elle poussa un juron en gaélique quand elle senti le verre entailler son mollet, mais se retint de grimacer de douleur. Elle parvint à atterrir de l’autre côté sur ses deux pieds en douceur, se maudissant d’avoir voulu prendre quelques centimètres avec ces talons beaucoup trop haut pour courir. Quand elle se retourna elle vit qu’elle avait été suivit par Ramsay et Crescentia Gaunt, Aries Lascius, et Drusilla Harkness. Ce n’était pas une dream team pour survivre quoi qu’elle pouvait toujours être surprise, elle aurait été si rassuré de voir Gideon, tellement. « Tout le monde va bien ? » demanda-t-elle alors en reprenant son souffle. Il soufflait, il tombait de la neige à wagon, Felixia se maudissait pour ses talons et sa robe bustier sans manche, ils allaient tous mourir de froid. Il fallait trouver une solution et vite, mais il ne fallait pas s’éterniser, les sortilèges fusaient encore dans la grande salle.  « Il faut se mettre à l’abris. Elle marqua une pause, et dit alors  - La cabane du garde-chasse, on sera à l’abri. »



you saw her beauty but
not the iron underneath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 170
Célébrité choisie : sarah bolger
Disclamers : permanentjoy





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mar 27 Jan - 23:28

Heureusement que tu n’avais pas bu cette dernière coupe de champexplosif entre tes mains. Tu avais besoin de toute ta lucidité pour profiter de la scène qui s’offrait à toi. Il n’y avait pas de toute, c’était vraiment Noël.. Arista n’aurait pas pu te rendre plus service qu’en venant rejoindre votre trio, laissant son cavalier derrière. Tu n’eus malheureusement pas le loisir de lui répondre comme tu mourrais d’envie de le faire, un Eliott visiblement plus soûl que tu ne l’aurais cru, s’en chargeant à ta place. Et à peine avait-il quitté le groupe que la musique s’arrêta brusquement. Il y avait un troll vous expliqua-t-on, il fallait rester dans la Grande Salle. Instinctivement tu attrapas la main de Daenerys pour que vous restiez bien ensemble alors que plusieurs élèves se mettaient à paniquer. Mais un groupe d’individus masqué débarqua alors et dans le chaos qui s’ensuivit ta main se détacha malheureusement de la sienne. Tu fus portée à l’autre bout de la grande salle, te faisant bousculer de tous les côtés le bas de ta robe se faisant salement piétiner. Tu faisais de ton mieux pour ne pas laisser la panique te gagner. Tu parvins à rester debout et par chance te retrouvas finalement près des fenêtres et près de ton cousin Ramsay qui non seulement te remarqua mais avait également déjà trouvé une solution.  « Viens, donne moi ta main, on s'en va. » Tu t’exécutas, lui faisant totalement confiance, de toute façon tu avais trop peur des figures masquées pour rester et toute échappée te semblait désirable. Ta robe se déchira sur un éclat de verre alors que tu passais la fenêtre qui avait été brisée par lui ou un autre, tu ne savais pas. Tu te crus un instant sauve dehors, mais le blizzard te ramenas bien vite à la réalité. Avec ta robe si légère et décolletée tu allais mourir de froid très vite. « Ne restons pas là. » Tu hochas la tête on ne peut plus d’accord avec lui. Tu t'agrippas à lui pour ne pas le perdre dans la tempête de neige. « Tout le monde va bien ? » Ce n’est qu’à ce moment là que tu remarquas la présence d’un petit groupe d’élève avec vous, plissant les yeux tu parvins à reconnaître, Felixia qui avait parlé, mais aussi Harkness numéro un ou deux et Aries. Le destin avait voulu que vous vous retrouviez ensemble, en un sens tu étais reconnaissante car au moins tu serais en première ligne pour vérifier qu'il ne lui arrivait rien. D'un autre côté ça te rappela Daenerys et ton frère et ta sœur dont tu ignorais totalement la location et l'état.

Felixia à la robe dont tu t’étais moquée il n’y avait pas si longtemps que ça, n’était pas plus couverte que toi et vous aviez une espérance de vie assez similaire. Tu avais déjà les pieds trempés, tes escarpins n’étant absolument pas faits pour encaisser la neige. Tu ne pouvais pas répondre en toute honnêteté que tu allais bien, mais au moins tu étais vivante et en un seul morceau, c'était un début. Tu répondis d'un signe de tête affirmatif, jetant un coup d'œil attentif à ton cousin et aux trois autres. « Il faut se mettre à l’abris. » Tu étais à peu près sûre que tout le monde en était venu à la même conclusion, encore fallait-il savoir où aller. Pendant qu’elle semblait réfléchir tu relevas ta robe oubliant une quelconque pudeur un instant récupérant la baguette que tu avais rangée dans ton bas jarretière. De toute évidence tu avais bien fait de ne pas te passer de ta compagne. « La cabane du garde-chasse, on sera à l’abri. » Tu n’étais pas sûre d’être totalement d’accord avec la deuxième partie de sa phrase, mais tu n’avais pas beaucoup mieux à proposer. La cabane était en lisière de la forêt et un peu plus au fond du parc, mais c’était l’abri le plus proche qui s’offrait à vous. Tu approuvas donc d'un nouveau signe de tête. « Je propose qu’on se dépêche avant de geler sur place ? » Sur ce tu coupas d'un coup de baguette ta robe déjà foutue au niveau des genoux pour augmenter ta capacité de mouvement et surtout ta capacité à courir. Le froid gagnerait bien plus vite tes jambes désormais découvertes, mais tu n'avais pas le choix. Soit tu courrais soit tu te transformais en statue de glace.



    __graceless heart
    all of the ghouls come out to play and every demon wants his pound of flesh. but i like to keep some things to myself i like to keep my issues drawn. it's always darkest before the dawn. I've been a fool and I've been blind. i can never leave the past behind.


Dernière édition par Crescentia Gaunt le Dim 1 Fév - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 187
Célébrité choisie : aaron johnson
Disclamers : avat: disturbing mind, sign: beylin





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mer 28 Jan - 0:25

La fête était sur le point de dégénérer… Mais pas de la façon dont tu pouvais t’y attendre. Le chaos venait de s’abattre sur la grande salle. Occultées, Arista et Daenerys. Leurs querelles semblaient bien futiles, à présent que chacun courrait pour sa vie. Dans la panique générale, tu tentais de retrouver Arista, pour la mettre en sureté. Tu te saisissais de ta baguette magique, te félicitant presque d’avoir choisi un cursus qui faisait de toi un combattant hors pair. S’il fallait se battre, tu n’aurais pas peur de foncer dans la mêlée. Mais en cet instant, tu cherchais surtout Arista. Ou un membre de ta famille qui aurait besoin d’aide. En gros, tu fendais la foule à la recherche d’un visage amical. Lorsque tu arrivas là où tes camarades se tenaient quelques instants plus tôt, tu ne vis que Crescentia, alors que Ramsay se précipitait pour lui porter secours. Comprenant que tu n’avais pas d’autres choix que de fuir, toi aussi, tu décidas de leur emboiter le pas. Devant vous, Felixia avait déjà brisé une fenêtre, faisant preuve d’un étonnant sang froid, compte tenu des circonstances. Comme ceux qui te précédaient, et une Gryffondor que tu ne connaissais que de nom, Drusilla, tu entrepris de passer par la fenêtre, prenant garde aux morceaux de verres. Au début, être dehors t’avais semblé être la meilleure option. Mais le blizzard qui sévissait te donnait presque envie d’aller affronter les figures encapuchonnées qui terrifiaient les derniers prisonniers de la grande salle. « Tout le monde va bien ? » s’enquit alors Felixia. Tu te contentas d’hocher la tête. Lorsqu’elle suggéra que vous gagniez la cabane du garde-chasse, tu acquiesças brièvement. Il n’était pas utile de tergiverser bien des années, le temps jouait contre vous. « Je propose qu’on se dépêche avant de geler sur place ? » Non loin de toi, Crescentia avait déjà commencé sa transformation, déchirant sa robe de bal pour se permettre plus d’aisance. « Ca n’est pas le froid qui m’inquiète le plus, je préfère ne pas savoir ce qu’ils nous feront s’ils nous rattrapent. » Fis tu, désignant d’un signe de tête la grande salle derrière toi. Tes yeux se posèrent alors sur Ramsay. Tu étais nouveau dans son petit club de la pureté. Et tu en ignorais encore beaucoup de choses. Se pouvait-il qu’il ait quelque chose à voir là-dedans ? Tu tentais de chasser cette idée de ton esprit, estimant qu’il n’avait pas l’air plus rassuré qu’un autre. Déjà, emmitouflé dans ta cape, tu te préparais à gagner la cabane.


Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
NO MAN CHOOSES EVIL BECAUSE IT IS EVIL. HE ONLY MISTAKES IT FOR HAPPINESS, THE GOOD HE SEEKS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 759
Célébrité choisie : haynes.
Disclamers : avatar @mind.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Dim 1 Fév - 12:28

HORS JEU : sans réponse de Drusilla, elle est exclue de l'intrigue.

« Tout le monde va bien ? » Tu haussas les épaules, ne prêtant que peu d'attention à Felixia. Tu étais bien trop perturbé par ce qui venait de se passer. Tu n'arrivais toujours pas réaliser. Tu ne comprenais pas comment des individus avaient pu franchir les limites de Poudlard. A moins qu'ils ne se soient déjà trouvés à l'intérieur. Cette idée était diablement consternante et, pourtant, tu n'arrivais pas à trouver une autre explication. « Il faut se mettre à l'abri. Dans la cabane du garde-chasse, on sera à l'abri. » Tu serrais toujours la petite main de Crescentia, prêt à réagir pour la protéger. Car tu sentais que vous n'étiez pas en sécurité. Après tout, cette attaque était d'une étrangeté extrême. Tu savais qu'elle n'était pas le fruit d'un plan des partisans de Gaunt car, le cas échéant, tu en aurais été informé. Non, cette attaque n'était pas du fait de ta famille. D'ailleurs, tu avais même peur qu'elle soit contre ta famille. « Je propose qu'on se dépêche avant de geler sur place ? » Tu acquiesças. Il ne fallait pas rester là, tu pouvais le sentir dans les moindres fibres de ton corps. L'atmosphère était inquiétante, impression renforcée par cet étrange brouillard qui était tombé sur le parc du château. « Ce n'est pas le froid qui m'inquiète le plus, je préfère ne pas savoir ce qu'ils nous feront si ils nous rattrapent. » Tu sentais tout les regards posés sur toi. Tu savais qu'ils se demandaient si tu avais quelque chose à voir avec cette attaque. Après tout, les Gaunt et toi en particulier, étiez connus pour votre amour des plans secrets et cruels. Tu passas un bras protecteur autour des épaules de Crescentia, avant de déclarer : « Et bien allons-y. Je n'ai pas franchement envie que ces types nous rattrapent. » Tu avançais prudemment sur l'herbe gelée, veillant à ne pas trébucher. Tu allais probablement mourir de froid car ta veste était lacérée et n'était pas pour tenir chaud. « Et pour ceux qui se le demanderaient, non, je n'ai rien à voir avec ça. A tout les coups, c'est une idée de ces idiots d'impurs psychopathes. »


there are no heroes, in life, the monsters win
chaos has come again ✻ no matter what we breed, we still are made of greed. this is my kingdom come. when you feel my heat, look into my eyes, it's where my demons hide. don't get too close, it's dark inside, it's where my demons hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


http://obliviate.forumactif.org
avatar






Parchemins envoyés : 1046
Célébrité choisie : Jenna Lousie Coleman
Disclamers : avatar @ moi même - signature @ tumblr




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Dim 1 Fév - 16:04

Il faisait froid, terriblement froid, c’était le blizzard dehors et Felixia s’était demandé s’il ne s’agissait pas d’une grave erreur de sortir par ce temps. Mais c’était tout aussi insensé de retourner en arrière, l’attaque avec surprise la jeune femme qui aurait tellement voulu que la soirée du comité reste dans les annales, mais pour d’autres raisons, hélas. Crescentia Gaunt partagea alors sa pensée de ne pas rester trop longtemps sur place, au risque de mourir de froid. « Je propose qu'on se dépêche avant de geler sur place ? » La jeune sang pur hocha alors la tête tout en croisant ses bras sur sa poitrine, entrain de grelotter, sa baguette  fermement serrée, elle ne comptait pas la lâcher car sa vie pouvait en dépendre, sait-on jamais. « Ce n'est pas le froid qui m'inquiète le plus, je préfère ne pas savoir ce qu'ils nous feront si ils nous rattrapent. » Felixia approuvait également, même si elle avait sa petite idée sur la question – elle n’était pas au courant mais se doutait bien qui pouvait être derrière tout cela, il suffisait juste d’éliminer les autres potentiels protagonistes de la liste des suspects. Elle jeta alors un regard sur Ramsay, qui était étonnement muet depuis que ceci avait commencé, ainsi, il la ramenait moins le fils aux serpents. « Et bien allons-y. Je n'ai pas franchement envie que ces types nous rattrapent. » Il avait donc retrouvé la parole Felixia aurait « peur » qu’un instant la peur le muselle. Si elle avait pu rire à cette pensée et en faire la remarque sans paraitre hors contexte, elle l’aurait fait volontiers, mais la remarque aurait paru assez déplacée. « Et pour ceux qui se le demanderaient, non, je n'ai rien à voir avec ça. A tout les coups, c'est une idée de ces idiots d'impurs psychopathes. » Tout en lui tournant le dos, en levant les pants de sa robe d’une main pour ne pas trébucher dans la neige fraiche, elle esquissa un sourire, c’était certain ce plan paraissait bien trop intelligent pour avoir été imaginé par quelqu’un comme lui, pensa-t-elle alors. Dans le silence, ils se rendaient en direction de la cabane du garde-chasse, quand soudain, elle se retourna pour regarder en direction du château et remarqua une chose qui pourrait leur prêter préjudice. « Oh Merlin… » Lâcha-t-elle alors, avant d’ajouter: « Nos pas dans le neige, c’est pire qu’un sort de localisation, il faudrait trouver un moyen de les effacer au fur et à mesure! » Ce n’était pas stupide, ni même une perte de temps cela pourrait peut-être suffire à vous savez la vie. La cabane était à peine de deux ou trois cent mètres, et il faisait si froid que Felixia avait l’impression de greloter comme jamais, et d’être gelée jusqu’à la moelle.



you saw her beauty but
not the iron underneath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 170
Célébrité choisie : sarah bolger
Disclamers : permanentjoy





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Dim 1 Fév - 23:26


« Ca n’est pas le froid qui m’inquiète le plus, je préfère ne pas savoir ce qu’ils nous feront s’ils nous rattrapent. » Facile à dire quand on est pas en robe fine et sans manche. Quand on a pas des chaussures non seulement à talons et non étanches, mais surtout ouvertes. Il était bien lui dans sa cape, bien chaude. Tu lui aurais bien fait remarquer si la situation n'avait été aussi drastique. « Et bien allons-y. Je n'ai pas franchement envie que ces types nous rattrapent. » Ramsay passa un bras autour de tes épaules et tu admis bien volontiers que tu étais heureuse de l’avoir trouvé. L’on pouvait dire ce qu’on voulait sur ton cousin et sur les Gaunt qu’il représentait à la perfection c’était un substitut de grand-frère idéal et sa présence te rassurait énormément. Vous soutenant l’un l’autre vous vous mirent ainsi en mouvement, avançant avec une précaution plus que nécessaire. « Et pour ceux qui se le demanderaient, non, je n'ai rien à voir avec ça. A tout les coups, c'est une idée de ces idiots d'impurs psychopathes. » Il aurait fallu être idiot pour soupçonner Ramsay dans un moment pareil alors qu’il était visiblement tout aussi touché que n’importe qui. Bien sûr le responsable quel qu’il soit, pourvu qu’il soit malin aurait fait en sorte d’avoir l’air d’être une cible comme les autres pour éviter les soupçons, mais du doutais que ceci ne soit qu’un numéro. « Oh Merlin… » fit la voix de Felixia non loin. « Nos pas dans le neige, c’est pire qu’un sort de localisation, il faudrait trouver un moyen de les effacer au fur et à mesure! » Grelotant, tu t’arrêtas néanmoins, poussant un soupir. Tous semblaient penser que les hommes masqués pouvaient se lancer à votre poursuite d’une minute à l’autre. Vous n’étiez pourtant qu’un petit groupe contre des dizaines encore dans la grande salle, à supposer qu’on remarquait votre fuite, encore faudrait-il que quatre pauvres Serpentard intéressent les terroristes.  « Vous pensez vraiment qu’ils vont venir nous chercher ? La seule piste qu’ils ont c’est la fenêtre brisée… autrement c’est pas pour un petit groupe d’élèves qu’ils vont s’embêter. » Enfin c’était ce que tu pensais. Tu doutais sincèrement qu’ils aient remarqué votre départ dans le chaos qui régnait et votre petit nombre ne se remarquerait pas dans la liste des absents. Tu n’avais pas très envie de tenter le sort cependant. Tout ce que tu savais des individus masqués et de leur attaque, c’était que le club de la pureté n’était pas responsable. Tu n’avais pas conscience de l’existence d’un autre groupuscule susceptible d’une chose pareille, aussi tu étais vraiment perdue quant à ce qu’il se passait ce soir. Toutefois tu n'avais aucune intention de prendre de risque inutile et de découvrir leurs intentions. « Y a le sortilège d’oblitération. » proposas-tu en claquant des dents. Tu n’étais pas une pro des balades nocturnes ou des expéditions secrètes, mais tu avais une bonne mémoire et ce sortilège - permettant d’effacer les traces de pas dans la boue et dans la neige - à défaut de l’avoir beaucoup utilisé, tu l’avais appris en cours et ça te suffisait amplement.



    __graceless heart
    all of the ghouls come out to play and every demon wants his pound of flesh. but i like to keep some things to myself i like to keep my issues drawn. it's always darkest before the dawn. I've been a fool and I've been blind. i can never leave the past behind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mer 4 Fév - 21:43



⊰ LE PARC ENEIGE ⊱
▫ RAMSAY, ARIES, CRESCENTIA, FELIXIA & DRUSILLA ▫


Dans le parc, la neige tombe si fort que la visibilité est totalement nulle, il n’y avait que les voix des élèves, et le sifflement du vent, rien d’autre. Il neigeait des têtes de chats, et pourtant les pas dans la neige indiquaient clairement la destination des élèves ayant pris la fuite vers la cabane du garde-chasse. Quatre silhouette encapuchonné escaladèrent à leur tour la fenêtre brisé, quand l’un d’eux dit alors : « Je les ai vu partir par-là, allons les saigner, ces connards feront moins les malins. » Le second laissa alors échapper un rire, leurs voix étaient grimées par des sortilèges les rendant plus grave – plus mécanique. Un troisième pointa sa baguette dans la nuit enneigé, et dit alors : « Des pas dans la neige, suivons-les, ils n’ont pas pu aller très loin avec ce temps. » Le sinistre groupe pris alors la direction suivant les pas dans la nuit, les baguettes faiblement éclairée par un lumos, mais cela ne changerait rien, il faisait nuit noir, et tout le monde était aveuglé par le blizzard. Plus le groupe de fuyard avançaient dans la nuit, plus le blizzard se faisait froid, et la lumière de plus en plus absente, le bruit des sortilèges au loin s’estompaient à vue d’œil.

La jeune élève de gryffindor frictionnait ses épaules tout en marchant à travers le blizzard un peu en retrait du groupe dont Ramsay Gaunt et sa cousine avaient pris la tête, suivit de très près par Felixia Sealgair et Aries Lascius. « Je crois que Crescentia a raison, pourquoi seraient-ils après nous ? » dit alors Drusilla (n’ayant pas posté depuis le début nous utilisons son personnage en PNJ provisoire) Soudain, Dursilla se tue alors, se retourna ayant entendu un bruit dans le blizzard, elle fronça les sourcils pour essayer d’apercevoir quelque chose quand elle s’écria soudainement : « NOUS SOMMES SUIVIS ! » Puis, elle poussa alors, un cri quand un sortilège la frôla alors, sans faire de blesser. Ils n’étaient plus qu’à une centaine de mètre de la cabane du garde-chasse, plus qu’un petit effort, et ils auraient un endroit où se cacher, sauf que c’était trop tard.

Tandis que tout le monde se retourne pour faire face à des assaillants, les sortilèges commencent à voler, vous essayer de vous enfuir, la cabane vous semble être judicieux, mieux vaut avoir une porte entre vous et ces sinistres attaquants. Un sortilège frôle alors Ramsay Gaunt qui tombe sur le dos dans la neige gelée, faisant tomber sa baguette dans l’épaisse couche de neige, pendant ce temps un sortilège se dirigea droit sur lui jusqu’à ce que Felixia soit percuté de plein fouet en essayant de le relever au plus vite pour partir. Touché sur le flanc, elle tombe alors dans la neige baignant sa robe blanche et le sol immaculé d’une trainée de sang. A vous de survivre, de choisir si vous aider votre camarade, ou si vous fuyez pour votre vie, vous avez le droit de lancer des sortilèges contre les PNJ mais soyons réalistes, ils sont quatre et sans doute plus âgé que vous, alors inutile d’essayer de trop jouer les héros et essayer de trouver une cachette. Le PNJ interviendra alors prochainement sous forme de post plus court.

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


http://obliviate.forumactif.org
avatar






Parchemins envoyés : 1046
Célébrité choisie : Jenna Lousie Coleman
Disclamers : avatar @ moi même - signature @ tumblr




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Mer 4 Fév - 22:14

Sa baguette dans une main, et sa main tenant les pants de sa robe dans l’autre, elle venait de soulever un point important – leurs parents étaient vraiment le meilleur moyen de se faire prendre. Même si la neige tombait sans s’arrêter un faudrait plus d’une bonne vingtaine de minutes pour que leurs pas disparaissent dans la nuit, et plus ils avançaient plus Felixia sentait qu’elle gelait, et que la nuit était de plus en plus noire, à vue de nez elle aurait dit qu’ils n’étaient plus très loin de la cabane du garde-chasse – ils allaient enfin pouvoir se mettre au chaud et se cacher, car elle avait l’intime conviction que tout ceci était loin d’être terminé.  « Vous pensez vraiment qu’ils vont venir nous chercher ? La seule piste qu’ils ont c’est la fenêtre brisée… autrement c’est pas pour un petit groupe d’élèves qu’ils vont s’embêter. » Felixia n’était pas d’accord, ni même prêt à prendre le risque, « Y a le sortilège d’oblitération.  » Elle grelottait de froid, tandis Dursilla ajouta alors, allant dans le sens de Crescentia : « Je crois que Crescentia a raison, pourquoi seraient-ils après nous ? » Felixia roula des yeux et voulez ajouter qu’elle n’était certainement pas prête à prendre ce foutu risque. Elle n’eut hélas pas le temps de dire quoi que ce soit que sa camarade hurla alors :  « NOUS SOMMES SUIVIS ! » La sorcière se retourna alors vivement, baguette à la main, tandis que sa camarade criait quand un sortilège les frôla. Il fallait courir, se mettre à l’abri, trouver une cachette, se battre n’était peut-être pas la meilleure des idées. Elle levait sa baguette et jeta un sort en manquant cruellement d’adresse, gelée, elle avait l’impression d’avoir le poignet engourdi, et elle manqua de glisser avec la neige, tandis qu’à côté d’elle, Ramsay était à terre, frôlé par un sortilège qui lui avait fait perdre l’équilibre, perdant au passage sa baguette. Tout commençait à devenir logique dans l’esprit de Felixia, les éléments commençaient alors à se mettre en place. Il fallait fuir, tandis qu’à l’aveugle dans ce blizzard elle jetait des sorts de duels sans atteindre sa cible, elle était à côté de Ramsay, et lui tendit alors la main pour l’aider à se relever, car même s’il y avait des tensions entre eux, ce n’était pas au point de vouloir la mort de l’autre – pas à ce point, quoi que. Le froid laissa soudainement la place à une douleur déchirante sur son flanc, se propageant alors jusqu’à son abdomen. Elle relâcha sans s’en rendre compte la pression autour de la baguette. Alors qu’elle tentait de lui venir en aide, Felixia avait été frappé de plein fouet par un sortilège puissant, tombant alors sur le côté dans le sol enneigé, elle ne senti même pas la chute, il ne restait que la douleur, sonnée, elle sentait le sang couler le long de son ventre, et doucement ses yeux commencèrent à se clore.



you saw her beauty but
not the iron underneath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 187
Célébrité choisie : aaron johnson
Disclamers : avat: disturbing mind, sign: beylin





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Jeu 5 Fév - 14:37


Tu gardais le silence, tentant de te faire oublier. A l’exception de Ramsay, tu n’avais pas vraiment d’amis dans ce groupe de fuyards. Ton historique avec Crescentia parlait pour lui-même, quant à Felixia, elle avait sur toi un moyen de pression dont tu te serais bien volontiers passé. Alors le silence était ta meilleure option, pour ne froisser personne. Et quand tu voyais le niveau de la conversation, tu préférais encore te taire. Vont-ils nous suivre, ou pas ? Peut-être que tu étais du genre à facilement dramatiser, mais face à cette question, il te semblait évident qu’il fallait vous montrer pessimiste. D’ailleurs, tu ne manquas pas de voir Felixia lever les yeux au ciel d’un air dépité. Elle n’eut pas le temps d’en dire plus, Drusilla lançant l’alarme alors que leurs assaillants s’approchaient à vive allure. Vous étiez faits comme des rats, pris de court et démunis, dans un lieu hostile, de surcroit. Ils avaient l’avantage sur toute la ligne. Alors que tu peinais à les distinguer à travers le blizzard, tu vis un sortilège passer devant toi. Il frôla Ramsay, mais ne manqua pas de lui faire perdre l’équilibre. Tu vis sa baguette disparaitre dans la poudreuse. Toutefois, tu ne bougeas pas d’un pouce, laissant à sa cousine, plus proche, le soin de lui venir en aide. Tu tentais de te maitriser, de rester maitre de toi-même, tout en te rappelant tes cours. Après tout, tu étais étudiant en DCFM, et tu étais supposé être dans ton élément. Mais la pratique n’était pas le fort de Poudlard, tu en prenais conscient à présent que tu étais lâché au milieu des fauves. Jetant un sort à l’aveuglette, priant Merlin pour qu’il atteigne sa cible, tu vis Felixia s’écrouler à côté de toi. Bien vite, tu compris que sa blessure était sérieuse. La trainée de sang qui colorait la neige valait mille diagnostiques. Une demi-seconde, tu hésitas à aller vers elle. Après tout, elle n’était pas ton amie. Pire, elle s’était récemment montrée redoutable. Mais le moment n’était pas venu de tourner le dos à tes petits camarades. Alors, tu fonças sur elle, jetant autant de sortilèges possibles derrière toi, sans prendre la peine de viser. Tu t’arrêtas à sa hauteur. Elle perdait connaissance. Sans ménagement, tu lui collas une gifle pour qu’elle reprenne ses esprits. « C’est pas le moment de nous lâcher ! » Tu étais brusque, mais tes doigts engourdis et la situation périlleuse ne te permettaient pas de la traitait avec délicatesse. Ta précipitation avait au moins le mérite de tout faire pour la maintenir éveillée. Tu regrettais toutefois de ne pas avoir été plus attentif lors de tes séjours à l’infirmerie. Car si tu connaissais le sortilège pour faire apparaitre des attelles, tu ignorais celui qui empêcherait Felixia de perdre tout son sang. Alors, optant pour la bonne vieille méthode, tu déchiras un large morceau de ta cape et entrepris d’en faire une compresse de fortune.

Tu ne pouvais guère faire plus, sous le feu ennemi. Attrapant Felixia par le bras, tu entrepris de la hisser sur tes épaules pour la soutenir. Même avec tes deux mains libres, viser n’était pas chose facile. Mais à présent que tu soutenais la sorcière, tu aurais bien été incapable d’atteindre ta cible même par temps dégagé. « Je suggère qu’on foute le camp avant qu’ils ne nous atteignent tous. » A peine avais-tu dit cela qu’un sortilège te frôla à ton tour.


Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
NO MAN CHOOSES EVIL BECAUSE IT IS EVIL. HE ONLY MISTAKES IT FOR HAPPINESS, THE GOOD HE SEEKS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 170
Célébrité choisie : sarah bolger
Disclamers : permanentjoy





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Ven 6 Fév - 19:35


« Je crois que Crescentia a raison, pourquoi seraient-ils après nous ? » Contente qu’on porte du soutient à ta théorie tu hochas la tête avec vigueur. Tu aurais bien aimé qu’une décision soit prise rapidement toutefois car qu’on vous suive ou non, s’arrêter te semblait être une très mauvaise idée.  « NOUS SOMMES SUIVIS ! » Vous aviez votre réponse et tu avais totalement tort. Ton premier réflexe fut de t’élancer en avant sans même te retourner, mais un sortilège frôla ton cousin et il tomba abruptement sur le sol enneigé. Tu poussas un cri terrorisé et t’arrêtas immédiatement revenant vers Ramsay dont la baguette s’était enfoncée dans la neige. Felixia intercepta un maléfice lancé vers lui et tomba elle aussi alors que tu t’agenouillais près de ton cousin ignorant le hurlement de douleur de ton corps quand tes jambes nues se posèrent sur le sol glacé. Tu t’efforças de l’aider à se relever tandis qu’Aries s’occupait de Felixia. Vous étiez sur pieds bien avant le second duo et tu lanças un accio vers la neige sous près de vous pour récupérer la baguette de Ramsay. Elle vola vers toi et tu la lui tendis. « J'ai comme l'impression que tu en auras besoin. » Si les intentions des hommes masqués t'étaient encore obscures, il semblait clair qu'ils ne vous voulaient pas du bien. Pour la première fois tu regrettait ton choix de cursus universitaire, si peu utile dans de telles circonstances. Ce n'était en effet pas en utilisant des règles de droit magique que tu allais te sauver. «  Je suggère qu’on foute le camp avant qu’ils ne nous atteignent tous. » Pour une fois tu étais d’accord avec lui et sans te concerter avec ton cousin tu te mis à courir. Tu n’avais pas envie de mourir ici et c’est ce qui devait t’arriver si tu tombais inconsciente dans la neige. C’est ce qui t’arriverait s’ils te rattrapaient, mais aussi tout simplement si tu ne te mettais pas au chaud au plus vite. Tout ton être grelottait de fois malgré la poussée d’adrénaline que tu avais ressenti quelques instants plus tôt. La panique avait su entièrement t’envahir et tu n’avais plus qu’un seul objectif: la cabane qui n'était d'ailleurs plus si loin de vous.

Mais tu n’étais pas en mesure de courir, tes talons te le permettaient pas, pas plus que tes jambes engourdies et -  il aurait fallu s’y attendre -, tu trébuchas, tombant la tête la première dans la neige. Ton cris fut étouffé par celle-ci. Malgré l'épaisseur de la poudreuse, le choc fut dur et tu pus sentir un liquide chaud s’écouler de te mâchoire, un goût ferreux dans ta bouche. Tu saignais. Tu tremblais. Tu n’avais pas eu besoin d’être touchée par un sortilège pour t’échouer lamentablement. Tu avais envie de pleurer, mais toute larme perlant au coin des tes yeux gelait avant de pouvoir couler. Tu devais te relever. Tu rassemblas tes forces et poussas sur tes bras, mais tu ne sentais plus tes mains, encore moins tes doigts. Finalement, tu fermas les paupières, abandonner semblait être ce qu’il y avait de mieux à faire. Tu avais trop froid, tu étais trop faible pour continuer. Tu ne ferais que ralentir les autres et tu n'étais pas assez égoïste pour ça. Au moins parce que tu voulais que Ramsay et Aries s'en sorte. « Allez-y » fis-tu crachant la neige et le sang de ta bouche, forçant sur ta voix sans savoir s’il y avait quelqu’un pour t’entendre, allié ou ennemi. Les premiers auraient très bien pu continuer sans toi et les seconds avaient peut-être manqué ta chute à cause du blizzard ou trop concentré sur les quatre autre. Ou peut-être qu'ils ne t’avaient tout simplement pas encore rattrapé. Tu serras ta baguette entre tes doigts gelés pour te rassurer, sachant pourtant que tu serais probablement incapable de la manier correctement.

Spoiler:
 



    __graceless heart
    all of the ghouls come out to play and every demon wants his pound of flesh. but i like to keep some things to myself i like to keep my issues drawn. it's always darkest before the dawn. I've been a fool and I've been blind. i can never leave the past behind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 759
Célébrité choisie : haynes.
Disclamers : avatar @mind.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Sam 7 Fév - 11:24

« Je crois que Crescentia a raison, pourquoi seraient-ils après nous ? » Tu levas les yeux au ciel. C'était une remarque tout à fait stupide, tu sentais qu'ils n'allaient pas tarder à suivre vos traces. Après tout, vous représentiez tout les quatre de belles cibles. Deux descendants de Serpentard et deux autres purs appartenant à des familles relativement importantes. Car, désormais, tu ne doutais plus que cette attaque soit dirigée par les impurs. Tu en étais même certain. C'est alors que Drusilla hurla, te ramenant brusquement à la réalité : « NOUS SOMMES SUIVIS ! » Tu eus à peine le temps de tourner la tête en arrière, pour vérifier les dires de la petite brune que, déjà, tu sentis Crescentia qui te tirait vers l'avant, te pressant de te dépêcher et de courir en direction de la cabane – cette illusoire abri vers lequel vous fuyez tous. Tu t'élanças alors à ton tour mais, après seulement quelques pas, tu sentis un sort te frapper de plein fouet, te faisant trébucher. Tu t'affalas alors dans la neige, laissant échapper un petit cri lorsque tes vêtements s'imbibèrent de neige gelée. Tu étais désormais à la limite de te transformer en iceberg et tu sentais que tu n'allais pas tarder à perdre connaissance, d'autant plus que tu avais bien dû te briser deux ou trois côtes en tombant. Tu sentais également que tu t'étais entaillé au niveau du visage car un mince filet de liquide chaud coulait le long d'une de tes tempes. Tu ne gardais les yeux ouverts que péniblement, lorsque tu aperçus la fine silhouette de Felixia venir se planter devant toi. Un petit sourire surpris se peignit sur ton visage, lorsqu'elle te tendit sa main, afin de t'aider à te relever. Cependant, et alors que tu te pensais plus ou moins sorti d'affaire, elle s'effondra à côté de toi à son tour. Elle venait d'être frappée également un sortilège. Ironie du sort qu'elle se soit faite avoir en tentant de t'aider, alors vous étiez censés être des ennemis. Puis, ce fût le doux visage de ta cousine, Crescentia, qui vint éclaircir l'obscurité de l'abîme dans lequel tu étais en train de t'enfoncer. Elle t'aida à te relever, glissant ton bras sur son épaule pour tenter de te soutenir du mieux qu'elle le voulait. Tu vis qu'à ce moment là, Aries s'occupait de Felixia. Tu ressentis une pointe de jalousie alors que le moment était tout sauf propice à ces choses là. Crescentia réussit à te mettre sur pied rapidement, lançant un accio afin de récupérer ta baguette.« J'ai comme l'impression que tu en auras besoin. » Tu lui adressas un petit sourire. « Je suggère qu’on foute le camp avant qu’ils ne nous atteignent tous. » Vous vous élancèrent de nouveau en direction de la cabane – mais bien moins rapidement cette fois-ci. En effet, tu commençais à sentir les effets de l'adrénaline qui se dissipaient et tu te sentais faible. Tes jambes flageolaient. Tu n'étais même pas certain de réussir à correctement vous défendre. Felixia était blessée également et Cres titubait sur ses talons. Vous formiez une belle bande de bras cassés, vous qui vous revendiquiez pourtant comme de belles brutes. Et alors que la cabane n'était plus qu'à quelques mètres, ta cousine s'effondra sur le sol, s'enfonçant de plusieurs centimètres dans la neige. Heureusement que cette dernière était là, sinon, son crâne aurait été réduit en poussière.«  Allez-y. » Tu secouas la tête avant de lancer un sortilège de désarmement en direction de l'un de vos assaillants, qui progressaient nettement plus rapidement que vous dans la neige. « C'est ridicule, je ne vais pas te laisser là. Et le premier qui ose suggérer de t'abandonner, je le livre en pâture à ces fanatiques cagoulés. » Tu attrapas Crescentia dans tes bras, devenant une véritable cible facile. « Cres, il va falloir que tu essaies de marcher, je ne peux pas te porter et nous protéger. » Tu regardas en direction de la cabane du garde-chasse qui, désormais, t’apparaissait bien lointaine. « Par la barbe de Merlin, dépêchons-nous, il vont finir par nous rattraper ! »


there are no heroes, in life, the monsters win
chaos has come again ✻ no matter what we breed, we still are made of greed. this is my kingdom come. when you feel my heat, look into my eyes, it's where my demons hide. don't get too close, it's dark inside, it's where my demons hide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


http://obliviate.forumactif.org
avatar






Parchemins envoyés : 1046
Célébrité choisie : Jenna Lousie Coleman
Disclamers : avatar @ moi même - signature @ tumblr




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Dim 8 Fév - 23:33

(Etant à moitié invalide, je fais quand même ma petite participation MDR)

Un sortilège, et Felixia sombrait presque dans les bras de Moprhée – ou pire, elle s’évanouissait dans un sommeil sans rêves. Elle ressentai une douleur lancinante sur son flanc, mais elle était incapable d’ouvrir les yeux, de faire quoi que ce soit. Si quelqu’un d’autre avait été blessé, elle aurait sans aucun doute pu agir, et essayer de faire en sorte que la douleur cesse, que la plaie se referme un peu, car elle suivait une formation de médicomage, et elle pouvait prodiguer aisément des premiers secours, sauf que là, la blessée, c’était elle. Et puis, c’était stupide, elle avait voulu donner un coup de main à Ramsay, parce qu’elle n’était pas sans cœur, même si leur dernière discussion avait été houleuse, elle ne voulait quand même pas le laisser crever là. Elle était tombée dans la neige, sans se rendre compte qu’elle saignait. Elle rouvrit brutalement les yeux quand on lui colla une gifle, elle sursauta alors, tout en bougeant, elle senti une douleur traversé son abdomen, c’était Aries Lascius qui s’en était chargé, si elle avait été assez consciente pour réellement s’en rendre compte, elle aurait juré qu’il y avait pris du plaisir.  C’est d’une façon très très  lointaine qu’elle entendu alors le Loup Garou dire : « C’est pas le moment de nous lâcher ! » Elle faisait ce qu’elle pouvait mais la gifle l’avait pas mal réveillé, tout comme la douleur, elle sentait cette douleur assez présente, et reprenant doucement conscience de ce qui se passait autours d’elle. Pendant qu’Aries essayait de lui faire une compresse de fortune, elle se voyait déjà mourir dans le parc, ça ne serait pas une grosse perte pour sa famille si sa sœur s’en sortait. Elle se senti alors décoller de la neige gelée pour atterir sur les épaules d’Aries.

Elle avait assez peu conscience de ce qui l’entourait, mais elle entendait quelques brides de conversation par ci par là.   « Par la barbe de Merlin, dépêchons-nous, il vont finir par nous rattraper ! » Elle aurait reconnu la voix de l’insupportable Ramsay Gaunt entre toute, et malgré la douleur, elle ne put s’empêcher de penser qu’il faisait preuve d’une évidence hors du commun. Elle n’était pas inconsciente, juste mal en point, et malgré la douleur, elle essayait de faire fonctionner ses méninges, mais à chaque fois qu’elle bougeait, ou qu’Aries faisait un pas, la douleur se faisait de pire en pire, elle ne put s’empêcher de gémir de douleur, tout en serrant les dents. Si elle avait été valide, elle aurait tout fait pour trouver une solution pour aller plus vite, et s’occuper des assaillants, mais la neige était contre  eux. Elle grimaça, et dit alors : « Un sortilège d’explosion dirigé vers la neige ça pourrait les aveuglé une seconde. » Elle grimaça avant de laisser échapper un grognement de douleur. Ce n’était pas l’idée du siècle mais tout ce dont elle était présentement capable.  A cause de la douleur, elle ne pouvait retenir ces quelques larmes de couler sur ses joues, bon sang elle souffrait tellement.



you saw her beauty but
not the iron underneath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 87
Célébrité choisie : Xavier Samuel
Disclamers : Ecstatic Ruby





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Lun 9 Fév - 11:44


    Il ne savait pas, il ne savait pas pourquoi tout c'était passé très vite. Lysander avait été au bal avec une demoiselle dont il ne savait même pas le nom, c'était vous dire l'importance que celle-ci avait aux yeux de Lysander. Tout était aller très vite. Des portes qui s'ouvrent, des gens qui apparaissent, des cris, des hurlements, un fameux troll qui faisait son propre spectacle au cachot et après, des étudiants éparpiller. Il avait perdu de vu sa jumelle et cela ne lui plaisait pas beaucoup. Au départ, il s'était planquer derrière une grande statuette de chevalier qu'il y avait à Poudlard. Personne ne pouvait aller dans un couloir du château sans apercevoir ses statuettes chevalières. D'ailleurs, Lysander n'avait jamais su qui elles représentaient. Ensuite, il avait suivit à pas de loup un groupe qui était partie en direction de l'extérieur. C'est pas le tout mais c'est qu'il faisait froid à l'extérieur. Le froid pouvait être le pire ennemi de l'homme, bien que ce soir, c'était les hommes eux-même qui était leur pire ennemi. Il avait préféré passé par les sapins car il savait que les hommes pouvaient être n'importe où, n'importe quand. Les sapins, avait été la seule solution qu'il avait trouver pour ne pas se faire voir et pour le moment, ça avait bien fonctionner. Pendant un instant, il avait perdu ce fameux groupes de serpentard. Mais il avait continuer sa route, ne cessant pas de croire qu'il pouvait les rejoindre. Il espérait que Léonie n'est rien mais à un moment donner, il avait sentit. Il avait sentit quelque chose. Si cela ne venait pas de lui, cela venait certainement de sa jumelle. Elle n'était pas blesser. Autrement, il aurait sentie une douleur plus importante. Elle avait peut-être manquer fort heureusement une blessure. Poudlard était attaquer. L'année commençait bien. Soudain, il entendit une voix qui le rassura. Il avait peut-être en fin de compte retrouver ce fameux groupe. Il s'approcha, restant près des sapins ne sachant jamais. Il pourrait très bien monter dans un de ceux-là pour se planquer, bien que la neige était froide. « Un sortilège d’explosion dirigé vers la neige ça pourrait les aveuglé une seconde. » Lysander ne savait pas si il devait faire diversion ou bien si il devait les aidés. Dans les deux cas, cela les aidait plus que qui compte ici. Ce n'était pas une question de facilité, mais il fallait trouver un moyen. Il décida de les aidés. Mais par quel moyen ? La plupart des moyens ne pouvait être réalisable à cause de la neige qui laissait des traces... Des traces... Mais oui ! « PSSSSS... PSSSSS... » fit alors le lion en restant bien cacher derrière un tronc d'arbre. Il ne voulait pas se faire remarquer mais il ne voulait pas non plus qu'ils se fassent avoir. « Lancer le sortilège sur la neige, et venez à travers les sapins, j'effacerais vos pas ! » dit-il alors en attendant une réponse des camarades, bien qu'il n'avait jamais fait attention à eux. Un défaut de gryffondor-serpentard qui les liais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 170
Célébrité choisie : sarah bolger
Disclamers : permanentjoy





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Jeu 12 Fév - 21:36


« C'est ridicule, je ne vais pas te laisser là. Et le premier qui ose suggérer de t'abandonner, je le livre en pâture à ces fanatiques cagoulés. » Ton héros. Ramsay t’aida à te relever alors que tu tremblais comme une feuille. Tu te rendis compte que vous étiez une cible des plus facile pour les hommes à vos trousses. Tu aurais du te douter qu'il ne te laisserait pas derrière comme tu leur avais pourtant exigé, il était plus qu'évident que tu en aurais fait autant pour lui. Aussi, même si tu ne lui avais rien demandé, tu t’en voulais de mettre ton cousin en danger. « Cres, il va falloir que tu essaies de marcher, je ne peux pas te porter et nous protéger. » Tu hochas la tête, il avait raison bien sûr, même si ses bras te rassuraient il ne pouvait pas faire deux choses à la fois et il fallait être en mesure de riposter contre vos assaillants. Tu étais trempée, gelée jusqu’à la moelle, mais il s’était arrêté pour t’aider et tu te devais d’honorer son aide. Néanmoins tu te déchaussas avant de te mettre à avancer, vu ton état ça ne changeait plus grand chose d’être pieds nus dans la neige et au moins tu réduisais tes risques de tomber. Tu ne pris pas le temps de récupérer tes escarpins ils étaient ruinés, même si par miracle tu t'en sortais il ne te manquerait pas. « Par la barbe de Merlin, dépêchons-nous, il vont finir par nous rattraper ! » Tu te pressas avec lui peinant à garder ta baguette serrée entre tes doigts qui ne sentaient plus rien. Tu ne serais pas d’une grande utilité si vous en veniez à un face à face aussi tu étais bien d’accord avec Ramsay. « Un sortilège d’explosion dirigé vers la neige ça pourrait les aveuglé une seconde.»  Tu approuvas d'un signe de tête virulent ne te proposant néanmoins pas pour effectuer le sortilège, avec ta mâchoire tremblante et tes mains presque figées tu aurais plus risqué d’empirer votre situation qu’autre chose. « B-bombar-da m…ma…maxima » fis-tu à l'intention de ton cousin. Il connaissait sûrement le sortilège, mais on ne savait jamais et puis c'était ta façon à toi de te rendre utile. « PSSSSS... PSSSSS... » Si tu avais été en mesure de sursauter tu l’aurais fait, surprise que tu étais par l’intervention d’une voix inconnue. Tu tournas la tête vers la forêt, le son semblant venir d’à travers les arbres, mais tu ne vis personne. « Lancer le sortilège sur la neige, et venez à travers les sapins, j'effacerais vos pas ! » Ton premier réflexe fut de te retourner vers ton cousin pour observer sa réaction. Pouviez vous faire confiance à une simple voix cachée derrière un arbre ? Et puis surtout vous aviez un objectif clair: la cabane, elle n’était plus si loin. Tu mourrais littéralement de froid, tu aurais donné n’importe quoi, même ta sœur, pour te mettre au chaud. Tu préférais nettement l’option initiale, mais tu te rendais aussi compte que vos poursuivants devaient savoir que votre destination prévue était l’antre du garde-chasse et que vous aviez plus de chance de les perdre en vous cachant dans la forêt. La vraie question c’était de quel ennemi fallait-il se débarrasser en premier, le froid où les hommes masqués. « J-je préfère c…cont-tinuer. » articulas-tu avec difficulté. Tu suivrais le groupe vers la forêt s'il le fallait, mais pour ta part le choix était tout fait, tu préférais avoir un feu et une porte entre toi et les inconnus plutôt qu’un simple sapin et un risque d’hypothermie assuré.



    __graceless heart
    all of the ghouls come out to play and every demon wants his pound of flesh. but i like to keep some things to myself i like to keep my issues drawn. it's always darkest before the dawn. I've been a fool and I've been blind. i can never leave the past behind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   Lun 16 Fév - 23:17



⊰ LE PARC ENEIGE ⊱
▫️  RAMSAY, ARIES, CRESCENTIA, FELIXIA, LYSANDER & DRUSILLA ▫️


A mi-chemin de la cabane et de la forêt, la tempête semblait ne pas décider à s’éclaircir. Ils avaient une décision à prendre, hélas, ils n’auraient pas le temps de faire ce choix. Leurs poursuivants progressèrent rapidement,  tandis que trois autres sortirent alors de la forêt, et l’un d’entre eux jeta un sort dans la direction de Lysander Pevensie, le faisant tomber à la renverse dans la neige. Puis, un sort immobilisa alors Aries Lascius le frappant entre les deux omoplates, le faisant lâcher Felixia Sealgair qui roula dans la neige répendant une trainée de sang derrière elle. « BOUGEZ PAS ! » lâcha une voix presque mécanique en pointant sa baguette dans la direction des deux Gaunt. « Ne bougez pas, charmeurs de Serpents. »  Ces quelques mots avaient été crachés avec un dédain et une haine difficilement mesurable. D’un coup de baguette, ils furent désarmés, et encerclés par les hommes en noirs. « Lequel on prend ? » Demanda en raillant l’un des hommes masqués. Ils laissèrent tous échapper un rire. « Lui pour qu’il gémisse comme une fille. » Le rire s’éleva alors dans l’assemblée, d’un geste rapide, l’un des assaillants pointa sa baguette vers Crescentia Gaunt la stupéfixiant pour qu’elle tombe inerte sur le sol gelé. Deux hommes en noir s’approchèrent de Ramsay Gaunt, le tenant de sorte à ce qu’il ne puisse s’en sortir, même en se débattant, il pouvait sentir que ses attaquants étaient forts, nombreux, et que seul il ne pouvait rien n’y faire. L’un d’entre eux sorti alors un poignard, et, l’approchant du cou du sorcier, et dit alors : « Pour la gloire. » Il marqua une pause, lui faisant croire une seconde qu’il allait lui trancher la gorge. « pour l’Histoire. » Il leva le poignard, voulant sentir la peur du sorcier, et soudain s’approcha doucement. « et pour la vérité qui éclatera, tôt ou tard. » Puis ce fut une petite entaille dans sa nuque, peu profonde, superficielle, dont le sang coula sur la lame gelée. On lui apporta une fiole dans lequel on y déversa un peu de sang avant qu’il ajoute : « Il va falloir que tu vois ça Gaunt, la chute. » L’homme au poignard laissa alors échapper un rire. Le rire fut interrompu, quand : « Des professeurs et des aurors arrivent, allons-nous en. » Les hommes lâchèrent alors Ramsay Gaunt le poussant face contre terre dans la neige. Ils jetèrent un regard autours d’eux, ne s’attardant sur personne, ils allaient s’en aller, quand soudain l’un dit alors : « Et celle-là, un peu de sang en plus ça ne ferait pas de mal M… » Il allait prononcer un nom quand le regard de l’homme au poignard se posa alors sur Felixia qui gisait sur le sol. « Ramasse, ce que tu peux le mal est déjà fait. Elle aurait apprécié ce don de sang, j’en suis certain. » L’un d’entre eux se baissa pour recueillir de la neige tâché du sang de la sorcière, quand d’un coup, POUF, ils transplanèrent, sous le regard ébahi de professeurs arrivant vers eux en courant.

HORS JEU: l'intrigue touche donc désormais à sa fin. les élèves sont conduits en direction de l'infirmerie pour les blessés et vers leurs dortoirs respectifs pour les indemnes. vos personnages sont libres de réagir comme vous le souhaitez à ces évènements. après tout, tous on entendu un étrange slogan vantant la réhabilitation de l'histoire d'une certaine sorcière. mais qui peut-elle être ? tout les échantillons de sang prélevés ont été fait sur des sorciers purs, alors gare à vous, petits impurs, il se pourrait que vous preniez pour cette attaque. la suite de l'histoire vous sera révélée très bientôt et, ne vous en faites pas, de nouveaux blessés seront encore à prévoir .

les blessés: ✻ Lysander Pevensie a échappé au pire, il n'a que quelques blessures mineures.
✻ Aries Lascius est peu touché également, bien que le sort d'immobilisation le fit tomber la tête la première sur le sol, provoquant probablement une légère commotion cérébrale.
✻ Ramsay Gaunt saigne au niveau de l'abdomen, suite au premier sortilège qu'il a reçu. de plus il a probablement le nez cassé suite à sa dernière rencontre brutale avec le sol.
✻ Crescentia Gaunt a la cheville cassé et quelques égratignures.
✻ Felixia Sealgair a probablement une jambe de cassé, ainsi que quelques côtes. c'est la plus touché d'entre tous, surtout après sa dernière chute.

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: #2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC   

Revenir en haut Aller en bas
 

#2 INTRIGUE SUJET COMMUN : DANS LE PARC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: La gazette du sorcier :: Les déclarations du Ministère :: INTRIGUE N°1 - the yule ball :: INTRIGUE N°1 - the yule ball-

Sauter vers: