NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mar 27 Jan - 21:25



⊰ VERS LES CACHOTS ⊱
▫️  Leonie, Hope, Archie, Isaak & Daernerys ▫️

Vous n'allez pas vous contenter de rester les bras croisés. Vous comptez bien prêter main forte à l'équipe enseignante. Ainsi, vous avez pris, vous aussi, la direction des cachots afin d'aider à arrêter le troll. Cela partait d'un bon sentiment cependant, n'avez pas vous peur que cela ne vous attire que des ennuis et pas de gloire ? Après tout, qui sait si vous n'allez pas finir assommer par le troll ? Ou par quelque chose d'encore pire ... Ou alors, vous avez simplement été entraîné par ce groupe dans la hâte.

Si vous souhaitez participer à l'intrigue merci de MPotter un admin qui se chargera de vous intégrer dans un groupe. Ensuite, les sujets individuel sont maintenant clis, vous avez été (ou pas suivant les groupes aléatoires) séparer de vos camarades, le nombre de mot maximuù est toujours fortement conseillé à 500 mots, pour plus de fluidité. Vous allez pouvoir poster dans vos sujet respectifs, en sachant que vous posterez dans un ordre qui vous arrange, il n'est pas question de tour par exemple au cas ou un membre cesserait de répondre par exemple. Un PNJ interviendra dans chaque jour au moment impromptu ! Bonne intrigue

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 201
Célébrité choisie : Dylan O'brien
Disclamers : moué



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mar 27 Jan - 22:47

Il allait accepter de danser avec la parfaite petite préfète, quand la musique de coupa alors subitement, laissant dans un premier temps tout le monde dubitatif, et un peu énervée. Il était déçu de ne pas pouvoir montrer à Leonie Pevensie qui le prenait pour un bourreau des cœurs sans aucunes capacités qu’il était capable d’être un parfait gentleman s’il le souhaitait. Puis, la suite se déroula alors très vite, quand la directrice leur demande de ne pas bouger il jeta un regard à la préfète et dit alors : « Pour une fois je ne vois pas l’intérêt de désobéir à une règle, Pevensie. » Il était à Serdaigle, pas à gryffindor, il ne voyait pas l’intérêt de se jeter dans la gueule du loup – il n’avait pas ce sens du courage inné comme pouvait l’avoir certaines personnes, ce n’était pas lui, il n’avait pas envie de jouer les héros.

Puis, la suite arriva très vite, la porte s’ouvrit dans un fracas, laissant apparaitre des sorciers masqués faisant usage de leur baguette, Archie vit une personne à côté de lui tomber sur le sol, comme stupéfixiée. Si cela aurait déclenché des élan héroïques chez des sorciers, chez Archie cela lui noua le ventre, tandis que dans sa hâte il cherchait à attraper sa baguette dans sa poche. Il pensait à des miliers de choses et une seule occupa alors son esprit : Thea, où était passée Thea bon sang, était-elle seulement venu au bal ? Il ne l’avait pas vu, il pria un instant pour qu’elle soit en sécurité dans la tour Gryffindor, loin du tumulte. Il ne savait pas ce qu’il faisait, sa baguette à la main, il suivit spontanément la sorcière qui se trouvait à ses côtés, Leonie, ne sachant pas très bien où elle se dirigeait. Il remarqua rapidement qu’ils étaient entrain de sortir de la grande salle, Archie attrapa alors à peine sortie Leonie par le bras et dit alors : « Où est-ce que tu vas Pevensie ? » Elle semblait bien déterminée à se rendre dans les cachots, elle semblait vouloir en découdre avec le troll elle-même, ou bien elle semblait vouloir aller alerter les professeurs. Il regarda autours de lui, il n’avait pas l’âme d’un héros, mais quand il vit qu’ils étaient un groupe complètement perdu, son côté capitaine de l’équipe de quidditch lui donna alors la force de dire d’une voix forte : « Ne restons pas là ! Là bas, les escaliers ! » Descendre dans les cachots ? L’idée n’était peut être pas su mauvaise après tout, il y avait de nombreuses salles, un troll était entrain d’en découdre avec les professeurs, c’était peut être là qu’il fallait être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 136
Célébrité choisie : TERESA PALMER.
Disclamers : ASTORIA + TUMBLR.



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mar 27 Jan - 23:19

Et l’immaculée contraception débarque alors comme une fleur, venant déclencher une guerre de la plus terrible des manières. Ce n'était pas le moment, vraiment pas le moment. Ton esprit connecté à celui d'Eliott te le faisait bien savoir. Arista allait déclenchée l'apocalypse. Tu attrapes un verre, le lèves dans les airs. « on boit son verre, et on laisse couler. »  dis-tu, à l'adresse de ta meilleure amie, elle aussi scandalisée par la vivacité avec laquelle Eliott a réagit. Ils disparaît alors, comme dans un coup de vent, et tu t'apprêtes à dire quelque chose à l'ingénue, mais tu te retiens. Finissant d'une traite ton verre. Tu t'approches de Crescentia, puis lui souris. « je propose que l'on remonte nous coucher, j'en ai assez.. » Tu ne termines pas ta phrase, que tu tournes la tête brusquement, vers les portes de la salle. Tu l'as capté. Froid, perçant. Le cri mental est tel qu'il t'abrutit les oreilles, qu'il t'endort les sens. Tu manques de tomber, te rattrapant au bras de Crescentia. Tu partages ta pensée avec elle, lui annonçant qu'il y avait un troll dans les cachots, avant même que la nouvelle ne se répande dans la salle. L'obscurité naquit alors, et les portes de la grande salle s'ouvrent alors, sur une dizaine de sorciers encapuchonnés. Et la peur s'empare de toi. Encore plus lorsque tu te rends compte que Crescentia n'est plus là, et que le seul bruit que tu entends, est le bruit de sortilèges volant en éclat autour de toi. Tu ne peux te concentrer pour la retrouver, et tout se passe trop rapidement. Tu inspires profondément, puis sors ta baguette, quittant la Grande Salle en évitant une myriade de sortilèges. Tu n'arrivais pas à retrouver ta meilleure amie, mais étrangement, tu arrivais à pressentir les sortilèges qui fusaient vers toi, à l'aide des pensées volatiles des agresseurs. La directrice vous avait demandé de rester ici, mais tu n'allais pas te laisser faire. Oh ça non. Tu allais mettre un terme à cette mascarade ; en allant sûrement rejoindre ta salle commune. Fuir, telle était la solution. Alors tu descends vers les cachots, ta baguette bien droite devant toi. Et tu la croises sur le chemin. Hope. Hope de sa beauté éclatante. Vous ne vous parlez plus depuis une semaine, suite à une énième dispute. « qu'est-ce que tu fais par ici, le troll.. » Tu retournes ta baguette derrière toi, prêtes à lancer un sortilège. Mais tu l'abaisses alors que tu remarques Léonie, l'une des ex de Brynden, avec qui tu étais accessoirement sortie, et Amstrïn. L'un comme l'autre, étaient loin d'être tes amis. Avant même qu'Amstrïn ouvre la bouche, tu plaques ta main contre ton front, déjà dépitée de l'idée qu'il va proposer. Tu pèses les pour et les contres, et tu te rends qu'il a raison. Il vaut mieux descendre. D'autant plus qu'à vous tous, vous étiez capable d'aider les professeurs. A toi toute seule d'ailleurs. Tu virevoltes dans la tête de tes camarades. « il semblerait que l'on soit parti pour une aventure démentielle.. ta voix est ironique. restez bien derrière archie et moi-même. » Oui, tu avais décidé de prendre avec Archie la tête du convoi. Premièrement parce que tu étais une très bonne duelliste, et que tu étais exceptionnelle dans la maîtrise des sortilèges. De plus, tu étais aussi rusée et une légilimens de talent. Tu étais prête à refaire la même chose que tu avais fais à ton cousin quelques semaines plus tôt pour tous les protéger. Parce que c'était ça maintenant, devoir tous les protéger. Tu avances en tête, jetant quelques coups d’œils, devant toi, ton don en éveil afin de capter la moindre petite pensée pouvant te mettre sur la voie. Une chose te préoccupe encore cependant, pourvu que Crescentia soit en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 125
Célébrité choisie : Lucy Hale
Disclamers : ava : bonds signa : petulia




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mar 27 Jan - 23:38


J'allais prendre la main d'Archibald et nous étions sur le point de vivre une chose unique dans l'histoire de Poudlard qui aurait étonné toute l'école : une trêve. L'image aurait sûrement était très belle. Les deux éternels rivaux qui dansent une valse. Mais personne ne me traiterait d'hypocrites pour avoir dansé avec Archie, car nous ne danserions pas ensemble, ni ce soir ni probablement aucun autre soir. La voix magiquement amplifié de la directrice nous donna une information à laquelle je ne m'attendais pas. Un Troll dans les cachots. Comment un de ces abrutis avait-il pu entrer dans le château ? Sûrement pas tout seul. Je n'aimais pas ça. La Directrice demanda à tous les élèves de rester calme et de rester dans la Grande Salle, sous la surveillance des Préfets. Immédiatement, je me saisi de ma baguette qui, comme toujours lorsque je portais une robe de soirée était... Accroché à ma cuisse. Bien pratique, car je n'avais jamais vraiment compris le concept de robe avec des poches. J'intimais le sens à un groupe d'élève non loin de moi qui commençait à parler de plus en plus fort quand la porte de la grande salle s'ouvrit dans un grand fracas. Un groupe d'homme en noir entra dans la salle, baguette tiré, et sembla frapper au hasard. Les lumières s'éteignirent et je vit les sorts fuser de partout. A la lumière d'un sort je visais un homme en noir, il para mon sort ce qui ne manqua pas de m'énerver. C'était le chaos dans la grande salle, entre les élèves qui tombaient, ceux qui se cachait et ceux qui fuyait la grande salle assaillit. Les professeurs, il fallait les prévenir, ils étaient tous partis vers les cachots. Ni une ni deux je me dirigeais vers l'extérieure de la grande salle en courant, évitant habilement les sorts qui me manquaient de quelques centimètres.

Archie me rattrapa rapidement en me demandant où je comptais aller. C'était pourtant simple. Il faut prévenir les professeurs, et ils sont dans les cachots, donc je vais.. Vers les cachots. Je n'étais pas vraiment d'humeur à ce qu'on contredise mes décisions. C'était l'urgence. Et je savais réagir dans les situations d'urgence. Je remarquais qu'autour de nous, il y avait Daenerys et Hope. La fine équipe quoi. Surement pas les gens que j'aurais choisis, mais tant pis. Je m'adressais à Amstrïn. Fais comme tu veux, moi, je descend. A peine avais-je finis pas phrase qu'il sembla aligner sa position sur la mienne et nous montra les escaliers qui menaient aux cachots. Je hochais la tête, tournant mon regard vers la Poufsouffle et la Serpentard.  Restez bien derrière archie et moi-même. Je cillais. Sérieusement ? Tu seras suffisante un autre jour Malfoy, avance. Dis-je sèchement. Nous n'avions pas le temps de nous quereller, et certainement pas une seconde à perdre. La baguette à la main, notre joyeuse troupe se dirigea vers les cachots. Nos talons claquaient et raisonnaient sur la pierre. On faisait franchement plus discret. Et la température chutait à vu d'oeil. Je resserrais mes doigts sur ma baguette, tous mes sens en eveil.



A HEART AS LOUD AS LION + You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 201
Célébrité choisie : Dylan O'brien
Disclamers : moué



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Dim 1 Fév - 17:04

Il entendait les sortilèges fuser dans la grande salle, provoquant au passage des dégâts bien plus important que ceux que ce foutu esprit frappeur pourrait bien commettre. Mais une seule question revenait en boucle dans l’esprit du sorcier : qui avait pu faire cela ? Qui pouvait oser s’attaquer à Poudlard, - ces assaillants n’avaient-ils donc aucun respect pour cette école ? Quand il y pensait, au-delà du pragmatisme de la situation, une autre question faisait son apparition : Thea, mais où était donc Thea ? Il fallait savoir si elle était venue, il voulait tellement faire demi-tour et le vérifier par lui-même, il s’en fichait d’être blessé, mais d’un autre côté, chercher un professeur ou même la directrice serait une solution bien plus sensée, bien plus intelligente, et il était temps de prouver qu’Archie Amstrin avait un cerveau. « Il faut prévenir les professeurs, et ils sont dans les cachots, donc je vais.. Vers les cachots. » Quelle… logique. Elle n’avait pas tort dans le fond, et puis, si ce n’était qu’un troll des montagnes, les professeurs ne devraient pas mettre longtemps à en venir à bout, et ils pourraient ainsi venir les aider à venir à bout des assaillants de Poudlard. « Fais comme tu veux, moi, je descend. »  Il fallait trouver des professeurs, cela semblait être la seule solution logique. Il vit un certaine Daenerys Malfoy se joindre à eux – lui et les serpentards… il ne la connaissait pas vraiment, elle ouvrit alors la bouche,  « Il semblerait que l'on soit parti pour une aventure démentielle.. Une belle pointe d'ironie dans la voix, restez bien derrière archie et moi-même. » Il tourna alors la tête vers elle, elle faisait à la fois de l’ironie, et elle venait de le placer à la tête de la file des élèves descendant au cachot, et il savait une chose : ça n’allait pas plaire à Pevensie. La réaction ne se fit pas attendre, loin de là. « Tu seras suffisante un autre jour Malfoy, avance. » Les filles pourquoi fallait-elles toujours qu’elles se prennent la tête à un moment ou à un autre ? Ca le dépassait complètement.

« La ferme Pevensie, je crois que Malfoy essaie juste de prendre les choses en main, pour une fois met la en veilleuse. » Il était odieux, même dans les pires situations, mais qui donc avait décidé qu’elle serait le chef des opérations ? Bien qu’elle soit préfète, il savait qu’il était sans l’ombre d’un doute meilleur qu’elle en duel, et que Il tenait sa baguette en main à côté de Malfoy, et ils avançaient doucement, il avait pris la défense de quelqu’un de serpentard – soit, il n’avait rien personnellement contre cette maison, juste quelques querelles de temps en temps, rien de plus. Il avait d’avantage de mal avec les gryffindor, et leur envie de foncer dans le mur sans réfléchir une seule seconde. Derrière Malfoy, sa baguette pointée devant, Archie dit alors : « Je voudrais pas paraitre misogyne, mais vos talons ça craint, niveau discrétion. » Il parlait à voix basse pour ne pas être repéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 136
Célébrité choisie : TERESA PALMER.
Disclamers : ASTORIA + TUMBLR.



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mer 4 Fév - 13:19

Tu passes une main dans tes cheveux puis serres ta baguette entre tes doigts fins et laiteux. Ton regard se pose sur le Serdaigle, avec qui tu n'as jamais eu d'affinité particulière. D'ailleurs, tu ne le connaissais que de nom, et du fait qu'il était un joueur de quidditch. Le capitaine de son équipe, si tes souvenirs étaient bons. Il faisait aussi parti du club de duel, et tu avais dû, une ou deux fois, lui mettre une raclée. Cependant, tu le savais très douée de sa baguette, et c'est pourquoi tu avais décidé de le laisser – avec toi – prendre la tête du convoi. Triste équipe que vous faisiez là. « tu seras suffisante un autre jour malfoy, avance.  » Tu t'arrêtes, et te retournes vers Pevensie. Tu ne l'as jamais aimé. Autant lorsqu'elle sortait avec Brynden, que lorsqu'elle était sans lui. Sa petite taille, son air mutin, tout chez elle t'horripilait. « je ne crois pas t'avoir demander ton avis, minimoys, et si j'étais toi, - ce que je n'aimerai absolument pas – je ne tenterait pas de donner des ordres. » Etait-ce parce qu'elle était préfète-en-chef, qu'elle avait prit la grosse tête ? Tu n'avais en aucun cas voté pour elle, tu n'avais en aucun cas voulu la mettre sur un piédestal comme celui-ci. De ce fait, elle ne pouvait se permettre de t'ordonner quoique ce soit. Archie se met alors à prendre ta défense, et tu lèves les yeux au ciel. Tu n'as pas l'air d'une demoiselle en détresse, tu n'as absolument pas besoin d'aide. Ce sont plutôt eux qui en ont besoin. Tu prends la tête, ta baguette pointée devant toi, avançant sur le sol froid. Tu sondes toujours les pensées alentours, près à lancer un sortilège à la moindre transmission de pensée. « je voudrais pas paraître misogyne, mais vos talons ça craint, niveau discrétion.   » Tu soupires, fortement. « et je n'arrive pas à différencier tes pas, de ceux du troll, archie. » dis-tu, avec une pointe d'humour dans la voix. Non, tu ne pouvais te permettre de prendre les choses mal ce soir, tu te devais de les protéger. De protéger ta vie et celle d'Hope, plutôt. Tu décides malgré tout de retirer tes chaussures à talons, et les jettes derrière toi, sans te rendre compte, qu'elles viennent de percuter Pevensie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mer 4 Fév - 21:43



⊰VERS LES CACHOTS ⊱
▫  LEONIE, HOPE, ARCHIE, ISAAK & DAERNERYS ▫



Dans les cachots un silence de mort régnait, à vous en glacer le sang. Il n’y avait rien, on entendait au loin des bruits de sortilèges fusant dans la grande salle, il n’y avait rien, pas même le grognement d’un troll, rien.  Juste le silence, et les élèves seuls dans le grand couloir. Soudain, la porte donnant sur les escaliers allant dans la partie universitaire s’ouvrit en furie, laissant apparaitre une horde de professeur. Apercevant les élèves dans cette partie du château alors que la fête battait son plein, la directrice demanda alors sèchement : « Les élèves doivent être dans la grande salle, veuillez trouver un autre endroit pour batifoler avec vos dames Amstrïn ! » Elle esquissa un sourire froid, et à la vue des élèves baguette en main, elle comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas. Evidemment, le troll n’avait été qu’une simple diversion – une stupide diversion, le Professeur Snicklepitch venait de le comprendre, demandant alors : « Que s’est-il passé ? » La prefète lui répondit alors : « Nous sommes attaqué professeur, nous cherchions de l’aide. » Le visage de l’ensemble des professeurs fut alors parcourut par un éclaire d’effroi. Elle se retourna alors vers ses professeurs sa baguette en main, il fallait en découdre avec ces assaillants, elle dit alors : « Allez-vous mettre à l’abri dans les cuisines – le troll a été éliminé. Vous autres, allons-y. » Elle passa à la hauteur des élèves, des Daenerys, Leonie, Archie et les autres – d’un pas décidé, elle se retourna une dernière fois, et les somma alors : « Dans les cuisines ! »C’était un ordre, un véritable ordre. Les professeurs disparurent rapidement au bout du couloirs, et soudain les bruits de sortilèges se mirent à fuser, arrivant jusqu’à leurs oreilles. Ils n’avaient pas réagi tout de suite, soudain là où les professeurs avaient disparu il y avait à peine une poignée de secondes, cinq silhouettes encapuchonnées firent leur apparition, baguette au point. Une chose était sûre, il était temps de courir.

Un sortilège atteint alors Daenarys Malfoy à l'épaule, la faisant lourdement chuté, elle ne saigne pas mais la douleur est lancinante. Un sortilège frôle, Leonie qui perd l'équilibre, et se retouve au sol, sa baguette juste à côté de Daenerys.  A vous de survivre, de choisir si vous aider votre camarade, ou si vous fuyez pour votre vie, vous avez le droit de lancer des sortilèges contre les PNJ mais soyons réalistes, ils sont cinq et sans doute plus âgé que vous, alors inutile d’essayer de trop jouer les héros et essayer de trouver une cachette. Le PNJ interviendra alors prochainement sous forme de post plus court.

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 125
Célébrité choisie : Lucy Hale
Disclamers : ava : bonds signa : petulia




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mer 4 Fév - 22:12


J'essayais de ne pas penser à Lysander. Je ne savais pas où était mon frère, ni aucun de mes amis. Brynden, Thea, Galaad... La seule chose que je pouvais faire pour les aider, c'était trouver les professeurs. Même si nous descendions vers les cachots, on entendait encore le bruits des sorts et j'espérais de tout cœurs que Lys et les autres allaient bien. Lys n'était pas partit ce cacher, j'aurais parier ma vie qu'il était la-haut, dans la mêlée. Un vrai Gryffondor. Quand Amstrïn me demanda de la fermer, mes mâchoires se crispèrent et une étincelle de rage brilla dans mes prunelles noisettes. S'en était finit de la tentative de réconciliation. Je sifflais entre mes dents Ne me parle plus jamais sur ce ton. A qui croyait-il avoir affaire ? C'était le sang des Pevensie qui coulait dans mes veines. Malfoy y alla aussi de son petit commentaire. M'aurait étonné aussi. Je tiquais sur un mot. Mini-quoi ? Peu importe, ça ne me plaisait pas. Apparemment, elle avait l'air d'insinuer que j'étais petite, et je détestais ça. C'est vrai que je n'étais pas grande, mais il fallait être fou pour me le faire remarquer. Et la taille ne faisait pas la puissance. J'avais beau ne pas être une grande blonde d'un mètre quatre-vingt au garrot, j'étais une duelliste redoutable. Je ne prit pas la peine de lui répondre et lui fit signe de continuer à avancer. Je n'écoutais pas vraiment la suite de leur querelle qui semblait porter sur le bruit de nos talons sur la pierre. Pourtant, pour une fois qu'Archie disait un truc plutôt intelligent...

Soudain, une porte s'ouvrit à la volée. Les professeurs en surgirent. Enfin ! Le bon côté, c'est que cela voulait dire que le troll avait été maîtrisé, une bonne chose de faite. Maintenant, il fallait s'occuper de ces sorciers qui attaquaient la grande salle. La directrice nous enjoignit d'aller batifoler alors, ce que je trouvais passablement scandaleux. Puis elle sembla remarquer nos baguette et peut-être aussi nos mine échevelée. Que s’est-il passé ? Je fis un pas en avant. Nous sommes attaqué professeur, nous cherchions de l’aide. Elle sembla comprendre très vite et nous ordonna de nous cacher dans les cuisines, ce que je répugnais de faire, mais désobéir à un ordre direct, c'était se mettre dans une très mauvaise position. J'aurais voulu remonter là haut. Puis il se passa une chose à laquelle je ne m'attendis pas. Les professeurs disparurent en courant vers la grande salle, et cinq hommes masqué apparurent. J’eus à peine le temps de lever ma baguette, en une fraction de seconde, Daenerys chuta. Je sentis la traîné brûlante d'un sortilège me frôler, ce qui eu pour effet de me déséquilibrer et je chutais tandis que ma baguette roulait vers la Serpentard. Les sortis continuer de fuser. Je rampais plus que je n’avançais vers Daenerys, m'écorchant largement les jambes. Je récupérais ma baguette et me tournais vers elle. Tu pourra courir ou tu as besoin d'un coup de main ? Il n'y avait pas de sarcasme dans ma voix. Il fallait se mettre à l'abri, et il était hors de question de la laisser là. Donc soit elle pouvait courir seule, soit elle aurait besoin de l'un de nous comme béquille. Je me relevais et parais un sort in extremis, je tandis la main vers Daenerys pour l'aider à se relever à son tour. Tant que nous avions un ennemi commun, il nous faudrait être allié. Je jetais un coup d'oeil à Archie, pour m'assurer qu'il n'était pas touché.



A HEART AS LOUD AS LION + You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 201
Célébrité choisie : Dylan O'brien
Disclamers : moué



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Ven 6 Fév - 22:03

Tout était allé très vite, trop vite au goût d’Archie. Il aurait dans un premier temps voulu répondre quelque chose à cette petite Malfoy un brin trop arrogante, mais les choses se sont accéléré, et le sarcasme est passé au second plan. Il avait tellement plus grave – tellement plus important.  La porte s’ouvrit en volé, quand Pevensie commençait à s’énerver. La directrice et l’ensemble des professeurs arrivèrent en provenance des cachots, quand la directrice fit une remarque sur le fait qu’Archie soit en charmante compagnie – quoi que si par charmante vous entendez arrogante et autoritaire, alors oui, il ne put s’empêcher d’esquisser un bref petit sourire. Puis la directrice sembla alors prendre conscience que quelque chose s’était alors produit, quelque chose de grave, ce que Miss Parfaite Préfète s’empressa de raconter – comme toujours,   Nous sommes attaqué professeur, nous cherchions de l’aide.  Tout était encore aller très vite, les professeurs étaient partis en furie vers les étages supérieurs, et la grande salle, tandis que la directrice leur ordonnait de se rendre dans les cuisines immédiatement, sans attendre. La suite fut plus que tragique, quelques secondes plus tard avant qu’ils n’aient tous pu reprendre leurs esprits, des hommes masqués les mêmes que dans la grande salle vinrent à leur poursuite, Archie jeta un sort qui rata sa cible de peu, et il se retrouva à lancer uniquement des sortilèges de protection, mais il vit alors ses deux camarades au sol. Il entendit à peiner Pevensie parler, il fallait faire quelques choses, pas qu’il se sente l’âme d’un héros, pas qu’il se sente de tailler face à leurs assaillants, mais il fallait tenter quelque chose. Alors qu’il était appuyé dos à mur, légèrement caché par une colonne, il inspira profondément avant de se lancer, de sa baguette il jeta un sortilège sur leurs assaillants, et sans attendre d’en connaitre l’effet, il courra vers les deux filles, et une baguette dans sa main, et il se pencha rapidement pour relever Malfoy – sans ménagement mais que voulez-vous, il n’avait pas le temps de faire ça bien – le temps pressait. « On se dépêche les filles ! » Dit-il en s’assurant que Malfoy tenait bien sur ses deux pieds, la porte de la cuisine n’était pas encore très loin, cela serait un excellent endroit pour tenir un siège. « En cuisine ! » Il avait sa baguette en main et jeta un sort de protection qui dévia de justesse un sortilège qui vint exploser une partie du mur par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 136
Célébrité choisie : TERESA PALMER.
Disclamers : ASTORIA + TUMBLR.



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Ven 6 Fév - 22:50

Tu regardes la directrice de haut en bas, comme si le troll des cavernes s'était réincarné dans cette sorcière. Tu la détestes. Tu ne l'aimes absolument pas. Elle dégage quelque chose qui t'horripile, comme si elle empestait. Tu n'avais pas encore trouvé ce que c'était. Quoiqu'il en soit.. Tout se passe trop vite pour toi. Alors tu souffles. Elle vous sommes de vous rendre aux cuisines, comme si tu n'avais que ça à faire. Puis ils réapparaissent alors. Tu ne les avais pas vu venir, tu n'avais pas eu le temps de les repérer. Parce que tu avais baissé ta garde durant un moment, parce que tu t'étais laissée allée à tes propres pensées. A tenter de joindre Crescentia, à tenter de retrouver ton frère, et surtout, à être obnubilée par l'attitude irresponsable de la directrice. Tu lèves ta baguette, mais c'est déjà trop tard, le sortilège t'atteint. Alors tu es expulsée, ton dos entrant en contact avec le mur glacial du château. Tu retombes sur le sol, dans un bruit sourd. Et tu ne peux t'empêcher de crier un cri de douleur. Ton épaule te fait plus mal que le reste de ton corps, parce que tu comprends que ce n'est pas un simple maléfice que l'on vient de te lancer. C'est plutôt comme une malédiction. Le sortilège s'insinue en toi, et te lancine. Tu serres les dents, avant de serrer ta baguette entre tes doigts. La baguette de Pevensie roule vers toi, et tu lèves les yeux vers elle. Désolée de ne pas pouvoir l'aider. Elle vient vers toi, et la demi-vélane attrape sa baguette. « tu pourras courir, ou tu as besoin d'un coup de main? » Tu mordilles ta lèvre. Il est temps de ravaler sa fierté, de courir se mettre en sécurité. « je pense que.. » Tu n'as pas le temps de répondre et d'attraper la main de la jeune sorcière, qu'Archie débarque déjà, et te relèves sans ménagements. Tu poses ta main valide vers ton épaule, avant de serrer correctement ta baguette entre tes doigts fins, et de parer un sortilège. Tu l'avais vu venir, celui là. « on se dépêche les filles ! » Tu lui souris, alors qu'il vérifie que tout va bien pour toi. L'attention ne passe pas inaperçue. « je savais que j'aurais du mettre, mes chaussures spéciales attaques terroristes. » Tu tentes de faire de l'humour, mais marches le plus vite possible derrière Archie et Léonie. Le sortilège de protection que lance Archie, te protèges une nouvelle fois, et te permets alors de ne pas exploser en même temps que le mur. Tu pénètres dans les pensées de l'un des assaillant en moins de deux, et retournes son maléfice contre lui. Tu le vois commencer à prendre feu, puis entres dans les cuisines. Tu refermes la porte derrière toi, puis lances un sortilège de protection sur cette dernière. « cela ne les retiendra pas longtemps, il faut que l'on trouve rapidement un plan d'action. » dis-tu, de manière calme et posée, à tes acolytes. Tu reposes ta main sur ton épaule, alors que celle-ci devient peu à peu violette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 125
Célébrité choisie : Lucy Hale
Disclamers : ava : bonds signa : petulia




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Sam 7 Fév - 15:57


Je m'approchais de Daenerys et lui proposait mon aide, Archie ne s’embarrassa pas de question et la remit sur ses pieds sans ménagement. C'était en efet plutôt efficace. Je restais à proximité de la Serpentard, prête à la soutenir si elle devait rechuter. Je la vis porter une main à son épaule et elle avait du mal à cacher sa souffrance. Je maintenais ma garde, faisant face à nos assaillants.  En cuisine ! Je hochais la tête. Nous avions une chance d'atteindre les cuisines, c'était peut être la seule de nous en sortir sans trop de dommage, je doute que nous fassions le poids longtemps, surtout compte tenu de l'état de Daenerys. Archie para un sort qui explosa un pan de mur. La poussière nous brouilla la vue un instant. je savais que j'aurais du mettre, mes chaussures spéciales attaques terroristes.  Je souris à sa remarque, j'appréciais la tentative d'alléger la situation. Je lançais un sortilège de protection, plutôt préoccupait par le fait de nous protéger que par celui de contre-attaquer. Je voyais le tableau qui cachait l'entrée des cuisines au loin. Je me précipitais en avant, il fallait chatouiller la poire, je le savais sans trop savoir comment j'avais eu cette information. Le tableau pivota et nous nous engouffrâmes à l'intérieur. Un dernier sort nous frôla juste avant que l'entrée ne se referme complètement. Nous étions certes en sécurité, mais aussi complètement piégés. Ils devaient nous attendre dehors, il faudrait bien sortir un jour ou l'autre, et je n'avais pas pour habitude d'attendre du secours. Sans compter que nos défenses ne tiendraient pas éternellement, il finirait par trouver un moyen de rentrer, et s'en serait finit de nous. cela ne les retiendra pas longtemps, il faut que l'on trouve rapidement un plan d'action.  Je hochais la tête, j'étais assez d'accord. Qu'est-ce qu'on pouvait faire ? On pourrait attaquer... Je suggérais. Daenerys à raison, il vont finir par trouver un moyen d'entrer, et il vaudrait mieux qu'on soit préparé quand ils arriveront. On pourrait soit se préparer à les recevoir, soit contre-attaquer les premiers, on pourrait bénéficier d'un effet de surprise...  Mon esprit reprenait le dessus, passé le choc de la surprise, je me remettais dans le bain. Enfin. Je jetais un regard circulaire. Il y avait peut-être des choses dont on pourrait se servir ici, même si je me sentais plus à l'aise avec la magie.  Je m'approchais de la Serpentard et jetais un coup d'oeil à son épaule. Je ne pouvais pas soigner ça, je savais soigner les blessures bénigne, voire modéré, c'était un apprentissage élémentaire pour mon cursus de Défense Contre les Forces du Mal, mais là je ne savais pas même quel sortilège l'avait touché. Je jetais un coup d'oeil à Archie.  Tu crois que tu saurais la soigner ? J'ai peur d'aggraver les choses, ça dépasse mes compétences... En bonne santé, Daenery serait un allié de poids, ils étaient plus nombreux que nous, et sûrement plus expérimentés. Mais nous avions aussi nos force. J'avais eu l'occasion de voir Amstrïn au club de Duel, et il était plutôt bon, même si j'aurais préféré mourir plutôt que de l'admettre. Et je me savais très bonne duelliste aussi.



A HEART AS LOUD AS LION + You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 201
Célébrité choisie : Dylan O'brien
Disclamers : moué



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Dim 8 Fév - 22:41

Il fallait prendre les choses en main, si tout le monde commençait à papoter pour savoir s’ils voulaient de l’aide, ils allaient tous y rester. Archie était un expert des situations de stress – pas que cela soit un héros – mais il était habitué à gérer le stress d’une équipe lors de match – et bien on pouvait dire que pour cette soirée « opération survie », Daenerys et Leonie étaient son équipe. Il avait relevé la première sans ménagement, et ils avaient entrepris de rejoindre sans le feu des sortilèges les cuisines comme le leur avait suggéré la directrice, il était loin de s’imaginer que quelques étages plus haut elle gisait inconsciente sur le sol. « je savais que j'aurais du mettre, mes chaussures spéciales attaques terroristes. » Avait alors dit, Miss Malfoy comme pour essayer de détendre l’atmosphère, il ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire, c’était très drôle après tout.  Il jetait des sortilèges derrière lui à l’aveuglette, et il entra alors dans les cuisines tandis que Malfoy fermait la porte derrière eux, on pouvait déjà entendre des sortilèges frapper contre elle ci. Daenerys dit alors : « cela ne les retiendra pas longtemps, il faut que l'on trouve rapidement un plan d'action.  » Oui, il fallait trouver un plan d’action, et vite Archie remarque que sa camarade de serpentard se tenait l’épaule, encore douloureuse, il connaissait els douleurs de la sorte à cause du quidditch, rien que le mois dernier il s’était déboité l’épaule à peu près deux ou trois fois. « On pourrait attaquer...  » Mauvaise idée, ils étaient inférieurs en nombre et Malfoy était blessé, mais la préfète continua alors : « Daenerys à raison, il vont finir par trouver un moyen d'entrer, et il vaudrait mieux qu'on soit préparé quand ils arriveront. On pourrait soit se préparer à les recevoir, soit contre-attaquer les premiers, on pourrait bénéficier d'un effet de surprise...  »  Archie avait l’habitude d’élaborer des stratégies pour les matchs de quidditch, mais les plans de batailles c’était tout de suite mon sa spécialité, tout de suite moins. Il était perdu dans ses pensées quand Leonie occultait la blessure de Daenerys. Elle jeta alors un œil dans sa direction et dit alors : « Tu crois que tu saurais la soigner ? J'ai peur d'aggraver les choses, ça dépasse mes compétences...  » Soigner les blessures de sortilèges étaient difficiles à soigner, e si Archie savait soigner des blessures simples dues à une chute par exemple, les sortilèges, ce n’était pas sa tasse de thé, il hocha négativement la tête et dit alors : « Les blessures de sortilèges sont plus complexe, je sais seulement soigner les blessures dues au quidditch, par contre… » Il marqua alors une pause. Ils étaient dans les cuisines, il tourna alors la tête cherchant ce dont il avait absolument besoin. Il attrapa d’un geste rapide deux torchons blanc, « Par contre on peut bander tout ça pour bloquer l’épaule. » Il regarda alors Daenerys, et sans attendre la réponse, il s’approcha d’elle pour regarder de plus rpsè, les sortilèges étaient un véritable mystère ambulant. D’un geste assuré, et assez précis, il banda l’épaule de la sorcière en lui faisant à l’aide plusieurs torchons un bandage de sorte à bloquer sur épaule pour qu’elle ne bouge plus, et de fait soit moins douloureuse, les bandages ça le connaissait plutôt bien d’ailleurs. « Ce devrait te soulager un moment, ça et un bon verre de whisky pour la douleur. »   Puis il jeta un regard vers Leonie, « On devrait je sais pas… se cacher, et les attaquer quand ils rentreront ? Ou bien faire un trou dans le mur et partir. » la seconde partie de sa phrase était de l’humour, quoi que.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 136
Célébrité choisie : TERESA PALMER.
Disclamers : ASTORIA + TUMBLR.



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Lun 9 Fév - 18:28

Ton sortilège n'allait pas tenir longtemps, c'était une certitude. Tu savais très bien que tes assaillants étaient sûrement bien plus intelligents que vous trois, élèves de pacotilles. Tu fronces les sourcils à cette pensée. Il ne fallait pas que tu partes défaitiste, tu n'avais pas le droit. Et tu n'avais pas le droit de mourir ici, enfermée dans des cuisines, tués par des assassins masqués. Non, toi, tu avais déjà prévu ta mort. Douce, ensommeillée, vers tes deux cent trente ans, de préférence. Tu croises les bras sur ta poitrine, avant de ressentir la douleur lancinante dans ton épaule, une seconde fois. Tu écoutes Léonie parler. Attaquer ? Son idée était bonne, d'une certaine manière. Elle avait raison sur un fait, il fallait que vous attaquiez les premiers. Ou que vous les surpreniez, cependant, l'entrée vers les cuisines, bien que protégée par un cadre et un sortilège de protection, de ta propre concoction, n'était pas réellement le meilleur endroit pour faire un effet de surprise. Il fallait réfléchir à autre chose. Elle s'approche de ta blessure, la zieute durant quelques secondes, et tu te retiens de lui adresser un commentaire froid et sûrement déplacé, comme tu savais si bien le faire. Elle demande à Archie, si il ne serait pas capable de soigner ta blessure. Tu détestais te sentir dans ce genre de position. Le serdaigle s'approche de toi, attrape deux torchons blanc. Non. Non. Tu as envie de le dire haut et fort, mais l'insistance avec laquelle il te regarde, et la rapidité avec laquelle il attrape ton épaule et te la compresse, t'en empêchent. Tu serres les dents, quand il fait le dernier nœud. Tu sens toujours la douleur, mais dans une moindre mesure. Tu as l'impression que le sortilège fait un peu moins d'effet. Étrangement, tu sais que tu connais ce sortilège. Tu sais pertinemment que tu l'as vue en cours de défense contre les forces du mal, mais tu n'arrives pas à t'en souvenir exactement. Ce n'est peut-être pas le moment, de revoir ses cours. « on devrait je sais pas… se cacher, et les attaquer quand ils rentreront ? ou bien faire un trou dans le mur et partir.   » Tu exploses de rire. D'un rire cristallin, mais surtout nerveux. « et on va chercher un troll des cavernes pour qu'il vienne nous aider, c'est ça ? » Tu passes une main dans tes cheveux. « brillante idée. » Tu soupires, inspires fortement. Tu attrapes une bouteille de whisky pur feu, posée juste devant toi et la bois au goulot. A bas les bonnes manières. Tu la dépose brusquement, et rejettes ta tête en arrière. « brillante idée! » dis-tu, avec plus d'enthousiasme. Tu serres fort ta baguette et la pointe contre un mur. « ton idée est juste fabuleuse, archie. » Le plan était simple. « nous allons faire un trou dans ce mur, simulant un trou de sorti. Il faudrait que ce trou soit long sur une bonne dizaine de mètres. je pense que deux bombarda feront l'affaire.  » D'un coup de baguette, tu bouges des tables et des comptoirs permettant aux elfes de cuisiner. Tu les regroupes dans un coin, comme un  fort. « léonie, toi, tu seras cachée ici.  » Tu fais le même mouvement de baguette d'un autre côté. « et toi, archie, là-bas. » Tu inspires ensuite profondément, posant une main sur ton épaule invalide. Tu remarques que ta blessure saigne. Tu serres les dents, cela compromet légèrement ton plan. « moi, je vais rester près de l'entrée. à cause de ma blessure, je vais devoir rester près d'eux, durant le processus.  »   Tu baisses les yeux. C'est une mission suicide, à cause de ta blessure. Ils sont trop nombreux. « je serais dans leur tête, et je vais les guider jusqu'au trou, de là, il faudra les enterrer vivant. » Tu regardes Pevensie, que tu penses être la plus « humaine » du groupe. « c'est eux, ou nous, nous n'avons pas le choix.  » Tu entends des bruits au niveau de l'entrée. Tu n'as pas le temps de les prévenir, que tu n'es pas certaine de tenir. Ou que le trou pouvait simplement être rebouché avec des sortilèges de protection, comme un protego maxima, plusieurs. Tu espères qu'ils seront assez intelligents pour le comprendre. Quoiqu'il en soit, tu sais qu'il faut les sauver, eux deux. Revirement de situation, tu te sens l'âme d'une Gryffondor. C'était ce dont tu avais toujours rêvé, de toute façon. Avoir une âme charitable, être vue comme une héroïne, et non comme Malfoy, la reine des glaces. La porte cède alors, et ton sortilège de protection aussi. Ils entrent, et tu plonges directement dans leurs esprits. Tu n'entres pas dans leurs pensées les plus profondes, leur jardin secret. Tu ne cherches pas à découvrir leur secret, bien que tu découvres certaines petites choses, dont tu ne te souviendras sûrement plus. Tu les fais se diriger vers le trou, leur susurrant dans leurs pensées que vous êtes enfuis là-bas, leur faisant croire qu'ils faut qu'ils vous annihilent, car vous avez découvert qui se cachaient sous leur masque. Tu les rends paranoïaque, alors ils foncent, et tu les suis. Ils entrent dans le trou, créés par l'un de tes camarades, et tu t'arrêtes alors. Tu ne peux plus tenir, et tu ne peux pas te permettre d'entrer. Alors tu sors de leur pensées. Et épuisée, tu tombes sur le sol, évanouie. Laissant le reste du travail à tes camarades.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 125
Célébrité choisie : Lucy Hale
Disclamers : ava : bonds signa : petulia




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mar 10 Fév - 21:35


Pendant que nous discutions de la stratégie à adopter, j'avais l'intime conviction qu'ils étaie ttoujours là, dehors, à chercher un moyen d'entrer. Pourquoi s'en prendre à nous ? Je n'en savais rien et je n'avais pas le temps de me pencher sur leur mobile. L'important dans l'immédiat, c'était de survivre. Daenerys éclata de rire à l'idée d'Archie de creuser un trou et attrapa une bouteille de wiskhey pur feu dont elle but plusieurs gorgée. Je la regardais faire avec une grimace. Si ça risquait en effet d'endormir la douleur, au moins un peu, il y avait aussi une chance pour qu'elle est les idées moins claires. Puis Daenerys sembla avoir une illumination. Elle exposa le plan, semblant un peu plus faible à chaque seconde, et plus elle parlait, plus je fronçais les sourcils. Ca ne me plaisait pas. Puis elle évoqua une partie du plan qui me fit très largement tiquer. La partie où elle devait être près de nos agresseurs pour pouvoir rentrer dans leur tête. Tu ne vas pas faire ça Daenerys, c'est bien trop risqué il doit y avoir un autre moyen ! S'ils te tombe dessus... Je ne finissais pas ma phrase. Que feraient-ils ? Je préférais ne pas y penser. Mais il semblait évident que la Serpentard se moquait de mes objections, je comprenais sa détermination, je sais que j'aurais agit de la même façon. Puis elle émit l'idée de les enterrer vivant. Je savais que c'était moi qu'elle visait, quand elle disait que c'était eux ou nous. Bien sur elle avait raison, mais je ne pu m'empêcher de protester. Je n'enterrerais personne vivant, on les neutralisera sans les tuer. J'étais ferme sur ce point. Je ne tuerais personne si je pouvais l'éviter.

En attendant, le plan était bon. On s'occupe du tunnel, Archie file moi un coup de main le sort sera plus puissant à deux. Je me placais en face du pan de mur dégagé et levais ma baguette. Je jetais un regard au Serdaigle. A trois ? Je m'assurais que mes camarades ni aucun elfe de maison ne risquait d'être blessé, je visais, commencais le décomtpe à voix haute et lançais le sort. Le choc fut détonant. Des éclats de pierre s'envolèrent et de la poussière resta en suspension dans l'air. Je toussais un peu et plissais les yeux tandis que les grand de poussière retombaient peu à peu. Il y eu un grand fracas derrière le tableau qui cachait l'entrée des cuisines. Ils entraient,c 'était le moment. Je filais à l'endroit indiquer par Daenerys sans pouvoir m'empêcher de lui jeter un regard inquiet, elle avait l'air mal en point. Les hommes masqués s'engouffrèrent sans se poser de question dans notre tunnel factice. Elle avait réussit. A l'entrée du tunnel, je la vit s'écrouler par terre, d'une pâleur effrayante. On aurait dit une fleure coupée. Je ne me laissais pas gagner par la panique et me diriger vers l'entrée du tunnel. Ils s'étaient avancés si profond qu'on ne les voyais plus. On les piège à l'intérieur ? Je préfère ça à l'idée de les enterrer vivants. Quoi qu'on fasse, il faut se décider vite, on a pas beaucoup de temps, et Daenerys à besoin de soin. Un sort pourrait suffir pour les enfermer, bloquer la sortie du tunnel. Il ne tiendrait pas éternellement mais nous laisserait le temps d'aller chercher du secours, à deux, nous serions assez puissants.



A HEART AS LOUD AS LION + You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 201
Célébrité choisie : Dylan O'brien
Disclamers : moué



MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mer 11 Fév - 12:39

C’était du génie, elle avait rebondi sur une idée particulièrement stupide de sa part – et elle en avait fait quelque chose d’absolument génial. Archie n’était pas du genre à admettre facilement l’intelligence des autres – hormis la sienne, mais cette fois il devait bien l’admettre, c’était brillant, même si à la base, l’idée venait de lui. Une idée de génie, que forcément la petite préfète allait trouver à redire. « Tu ne vas pas faire ça Daenerys, c'est bien trop risqué il doit y avoir un autre moyen ! S'ils te tombe dessus... » Mais où était donc le cœur de gryffondor de la préfète ? Normalement cela serait au serdaigle qui est en Archie d’être la voix de la raison et de trouver à redire, mais non, c’était un risque à courir, et puis Daenerys n’était pas seule, si jamais il arrivait quelque chose, Archie et Leonie étaient prêts à agir, du moins Archie l’était, il dit alors : « Que serait la vie sans un peu de risque, Pevensie, tu devrais te détendre un peu. » dit-il alors avec une pointe de sarcasme, car même si c’était risqué, c’était un risque qu’il leur fallait prendre, - sans risque il ne peut y avoir de réussite, car si l’on ne tente rien on échoue systématiquement. « Je n'enterrerais personne vivant, on les neutralisera sans les tuer.  » Il n’était pas question de tuer quelqu’un de sang-froid, juste de se défendre dignement car eux, ne semblaient pas capable de faire usage de raison, ils semblaient entrainés, réellement. « N’hésite pas Pevensie, eux, je pense qu’ils n’hésiteraient pas une seule seconde. » Dit-il a voix basse, c’était eux, ou les autres, pour Archie le choix de la survie était évident, il avait besoin de survivre à sa ça pour réussir dans sa vie, il n’était pas sur que sa tante pourrait se remettre de la perte du dernier des Amstrïn.

C’était décidé, l’opération tunnel était alors lancée. Quand elle lui dit alors :  On s'occupe du tunnel, Archie file moi un coup de main le sort sera plus puissant à deux., il hocha alors la tête, tenant fermement sa baguette, A trois ?  Il jeta le sort en même temps que sa camarade de gryffindor, plaçant une main devant ses yeux juste au moment de la détonation se protégeant par la même occasion des quelques éclats qui pourraient venir l’ennuyer. Rapidement, Archie se faufila avec agilité dans l’endroit indiqué par la sorcière de serpentard pour qu’il puisse se cacher. Il n’était pas très à l’aise dans ce costume, trop peu pratique à son goût, et il n’osait pas imaginer le Calvaert des filles en robes de soirées. En silence, ils se dirigèrent vers le tunnel, sans doute persuadé par Daenerys qu’ils avaient fui dans cette direction – sans quitter le tunnel des yeux, ils les vit s’y engouffré, et vit une Daenerys d’une pâleur à faire pâlir d’avantage un inferi tituber avant de tomber sur le sol. Il vit Leonie sortir en faisant preuve d’un grand calme de sa cachette, il fit de même un peu moins serein, quand elle dit alors : On les piège à l'intérieur ? Je préfère ça à l'idée de les enterrer vivants. Quoi qu'on fasse, il faut se décider vite, on a pas beaucoup de temps, et Daenerys à besoin de soin. Il poussa un soupire, et leva alors sa baguette avant de dire : « Finissons-en. » Il jeta le même sort qui avait conduit à faire un trou dans le mur à l’entrée du tunel, ce qui provoqua immédiatement un effondrement à l’entrée de celui-ci. C’était sur que cela ne les retiendrait pas longtemps, mais, « Tout ce dont on a besoin c‘est de temps. » Il alla alors à la hât vers Daenerys, inconsciente sur le sol, et tout en mettant sa baguette dans sa poche, il plaça  une main sous ses genoux, et l’autre dans son dos la soulevant alors en douceur, quand il dit à Pevensie, « Ne trainons pas là. » Il ne pouvait pas porter Daenerys et se servir de sa baguette en même temps, il fallait être un super héros pour faire cela, et il n’était qu’Archie, juste Archie. Ils allaient devoir trouver de l’aide, ou bien un endroit au calme, se cacher, n’importe quelle idée serait la bienvenue n’importe laquelle.



Remember me for centuries
Some legends are told Some turn to dust or to gold  But you will remember me   Remember me for centuries  And just one mistake Is all it will take We'll go down in history. Remember me for centuries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 125
Célébrité choisie : Lucy Hale
Disclamers : ava : bonds signa : petulia




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Mer 11 Fév - 23:52


Ma baguette prête, j'attendais l'avis d'Archie, pour une fois, je ne voulais pas prendre la décision seule, après tout, je n'étais pas la seule concernée.  Finissons-en. Il jeta le sort et l'entrée du tunnel s'effondra, les piégeant à l'intérieur. C'était des sorciers, ils seraient bien vite sortis de là.  Tout ce dont on a besoin c‘est de temps. Message reçu. Je levais ma baguette et lançais à mon tour un sort qui permettrait de consolider le barrage de fortune. Pourtant ça ne suffirait pas à les neutraliser, nous le savions pertinemment. Et nous n'étions plus que deux. Archie rangea sa baguette et souleva Daenerys, inconsciente sur le sol. C'était donc à moi d'être responsable de leur sécurité à tous les deux, puisque le Serdaigle avait les mains occupés. Je savais gérer les responsabilités, j'acceptais ce rôle sans sourciller. Sortons, le vais essayer de refermer l'entrée de la cuisine, ça ne les arrêtera pas, mais ça les ralentira. Je le suivis dehors et refermais le portrait qui cachait l'entré des cuisines que je scellais avec un sort. Autant rajouter des obstacles, ça ne pouvais pas faire de mal. Le couloir était faiblement éclairé, mais assez pour voir où on mettait les pieds. Je frissonnais du brusque changement de température, bien sûr, une tenue de soirée, une robe de bal et des talons, nous étions parfaitement équipés. Je me tournais vers Archie. On devrait remonter vers la Grande Salle, dire à un professeur qu'on à réussi à piéger ces malades. Je jetais un coup d'oeil à Daenerys, toujours inanimée et affreusement pâle. Et trouver quelqu'un pour soigner Daenerys, j'ai peur que le sort ne soit en train de la ronger de l'intérieur, elle à puiser dans ces dernières forces pour les pousser dans le tunnel. Et c'était admirable. En fait, c'était plus digne d'un Gryffondor que d'une Serpentard. Je commençais à reconsidérer mon point de vue sur elle. J'avais tout mes sens en éveil tandis que nous progressions dans le couloir, guettant le moindre bruit de pas, le moindre mouvement qui me mettrait en alerte. Mais pour la première fois de ma vie, j'avais peur que mon handicap ne me pose un réel problème. Et si je n'entendais pas les bruits de pas ? Bien sur, j'entendais parfois les respirations de mes camarades de dortoirs. Mais parfois, je n'entendais pas la personne qui parlait à côté de moi. Peu de gens savaient que j'étais malentendante. Et Archie ne faisait pas partie du nombre. Je répugnais de lui dire, mais je ne voulais pas non plus risquer de les mettre en danger par pure fierté et je ne voulais pas compter sur la chance ou la malchance. Archie il faudrait que je te dise quelque chose. Mauvais moment pour les confessions. Je chuchotais à l'adresse de mon camarade. Si tu entend quelque chose qui devrait nous faire réagir, quelque chose qui laisse présager un danger et que tu pense que je suis passé à côté de cet indice, dis le moi. C'était plutôt vague, il devrait se débrouiller avec ça. Je ne voulais pas dire « Archie, je suis malentendante, donc peut-être que je n'entendrais pas arriver quelqu'un qui nous lancera un sort dans le dos et nous mourrons ici tous les trois ». Surtout que normalement, il ne devrait pas y avoir de problème, il n'y en avais jamais eu, même dans les situations délicates, au club de duel, sur le terrain de Quidditch, ou même les sorts en traître des Serpentard avant les match, j'avais toujours entendu le bruit de leur pas. Mais s'il y en avait un problème ce soir ? Si cette fois, je ne sentais pas venir le danger ? Je ne prendrais pas le risque.



A HEART AS LOUD AS LION + You've spent a life time stuck in silence, afraid you'll say something wrong, you've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed ? You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away Yeah we're all wonderful, wonderful people so when did we all get so fearful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 23
Célébrité choisie : ahaha.
Disclamers : gallifreys.





MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    Lun 16 Fév - 23:16



⊰VERS LES CACHOTS ⊱
▫️  LEONIE, HOPE, ARCHIE, ISAAK & DAERNERYS ▫️



Les  individus masqués étaient désormais bloqués dans un tunnel sombre, effondré à son entrée. Les élèves avaient réussi à venir à bout de leurs assaillants sans avoir trop de blessés. Ils courraient alors vers les étages supérieurs, quand soudain, un sortilège frappa alors Léonie Pevensie à la jambe, la faisant chuter lourdement sur le sol, un second sortilège frappa Archie Amstrïn dans le dos, le faisant se stopper net, tombant à son tour avec Daenerys dans les bras. Cette dernière roula alors sur le sol, reprenant peu à peu conscience. Deux hommes (ou bien des femmes, qu’en savons-nous après tout ?) arrivèrent à l’autre bout du couloir, c’était eux les responsables de cette attaque, ils s’approchaient des élèves désormais sans défenses, le premier s’approche de Leonie, un poignard à la main, le second dit alors. « Pas celle-ci, c’est une demi-vélane ! » Le second fit un pas en arrière donnant un coup de pied dans la baguette de Leonie pour la pousser au loin. Levant le poignard, le premier s’approcha alors d’Archie, plantant le poignard dans son épaule, et ressortant alors la lame couverte de sang, faisant alors couler le sang dans une fiole. « Ca suffira. » Lâcha alors le second, pointant sa baguette sur les élèves successivement. Archie se tordait de douleur quand Daenerys revenant peu à peu à la conscience tendit le bras vers la baguette d’Archie gisant non loin d’elle. « PAS TOUCHE CON-SANGUINE ! » Pesta alors le premier en pointant le poignard vers elle. « Arrête, ne perdons pas notre temps, nous avons assez de sang… pur. » lâcha maladroitement le second en lui prenant la fiole des mains. La formulation semblait hésitante sur le mot pur, comme si ce n’était pas exactement ce qu’ils pouvaient chercher. [color=burlywood]« Nous ferions mieux de trouver les autres, ceux qui ont plus de valeur à ses yeux. »|/color]  Puis, des sortilèges commencèrent à fuser dans tous les sens, quand soudain à la stupéfaction de tous, des élèves et des professeurs, ils disparurent en transplanant – quelqu’un avait donc déjoué le sortilège empêche le transplanage dans l’enceinte de Poudlard.

HORS JEU: l'intrigue touche donc désormais à sa fin. les élèves sont conduits en direction de l'infirmerie pour les blessés et vers leurs dortoirs respectifs pour les indemnes. vos personnages sont libres de réagir comme vous le souhaitez à ces évènements. après tout, tous on entendu un étrange slogan vantant la réhabilitation de l'histoire d'une certaine sorcière. mais qui peut-elle être ? tout les échantillons de sang prélevés ont été fait sur des sorciers purs, alors gare à vous, petits impurs, il se pourrait que vous preniez pour cette attaque. la suite de l'histoire vous sera révélée très bientôt et, ne vous en faites pas, de nouveaux blessés seront encore à prévoir .

les blessés: ✻ Leonie Pevensie a probablement une jambe de cassée, suite à sa chute, ainsi que plusieurs blessures assez importantes.
✻ Archie Amstrïn est assez blessé, notamment suite à sa dernière chute. une commotion cérébrale serait peut être à envisager.
✻ Daenerys Malfoy est très mal en point, elle a de multiples blessures inquiétantes. cependant, elle est toujours consciente.

OBLIVIATE 2014 - PROPRIETE DE GALLIFREYS & MALFOY
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: #1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS    

Revenir en haut Aller en bas
 

#1 INTRIGUE SUJET COMMUN : VERS LES CACHOTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: La gazette du sorcier :: Les déclarations du Ministère :: INTRIGUE N°1 - the yule ball :: INTRIGUE N°1 - the yule ball-

Sauter vers: