NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball) ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 142
Célébrité choisie : Emma Watson
Disclamers : Fassylover




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   Mer 21 Jan - 1:18

I’m a nightmare dressed like a daydream.

ARISTA & ARIES & ELIOTT

***
Elle voulait s’amuser, pouvoir rire à gorge déployée, danser jusqu’aux petites heures de la nuit. Arista la plus sage du trio avec Cole et Hope avait désormais besoin d’atteindre leur degré de je-m’en-foutisme. Sa relation avec Neal était au plus bas, si bien que la poufsouffle se demandait littéralement combien de temps ils pourraient encore se considérer comme un couple. Cela faisait deux semaines qu’ils ne s’étaient pas embrassés, une semaine qu’ils ne s’étaient pas parlés. On ne pouvait pas dire que ça démontrait un amour inconditionnel! En plus, ce soir c’était le Yule Ball, événement qui ravissait toujours notre petite sorcière. En général, elle y était allée aux bras de son copain actuel depuis plus de 4 ans maintenant. Oui, cela pouvait sembler beaucoup, mais elle n’avait vécu que trois relations sérieuses et celles-ci duraient plus de six mois, ce qui lui permettait de dire qu’elle n’était pas une fille volage. Elle souhaitait s’amuser au bal et si son copain ne l’avait pas officiellement invité, elle avait décidé de s’arranger pour trouver un ami qui prendrait plaisir avec elle. Hope lui avait juré de lui offrir un verre de champexlosif, mais en réalité toutes deux savaient que ça signifiait plus une flopée qu’un seul. De son air enfantin, elle avait relevé la tête pas plus tard que la veille pour demander à Aries s’il voulait l’accompagner au bal. Il était son ex amoureux, celui qui avait fait battre son cœur avant Neal et si ce dernier avait encore des sentiments pour elle, il saurait que cette soirée marquait un affront véritable pour leur relation. Si leur caractère avait été différent, sans doute que le serpent et la belle seraient encore ensemble aujourd’hui, mais l’un comme l’autre avait des ambitions différentes. Surtout, deux pères totalement ancrés dans leurs valeurs.

Elle laissa ses cheveux défaits, qu’Hope avait préalablement frisés légèrement pour enlever les frisottis. Elle portait une robe blanche plutôt courte qui mettait ses jambes en valeur. Elle avait d’ailleurs expressément choisie celle-ci puisqu’elle était la préférée de Neal. Arista ne savait même pas s’il allait être présent à cette soirée, elle l’imaginait très bien la tête dans ses bouquins à la bibliothèque, oubliant tout simplement les festivités. Elle avait espéré pendant un moment que c’était à cause d’un oubli momentané qui l’avait forcé à ne pas l’inviter. Une fois prête, elle monta jusqu’à la grande salle en prenant bien soin de souhaiter une belle soirée à son amie. La poufsouffle devrait par ailleurs laisser son cavalier de temps à autre pour veiller à la sécurité de la soirée, en tant que préfète-en-chef. Elle attendait le serpent à l’entrée, un verre de bierre-au-beurre à la main qu’elle avait chipé à un elfe en passant. Elle l’avait remercié grandement et ce dernier lui avait même offert une large portion. Un peu en retrait, elle observait les gens entrer, levant la tête comme si elle surveillait chacun des faits et gestes. Elle cherchait du regard son homologue masculin, se demandant s’il prendrait au sérieux son rôle ce soir, sans doute plus qu'elle!


  

ANIMALS + SO WHAT YOU TRYING TO DO TO ME, IT'S LIKE WE CAN'T STOP, WE'RE ENNEMIES. BUT WE GET ALONG WHEN I'M INSIDE YOU. YOU'RE LIKE A DRUG THAT'S KILLING ME.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 375
Célébrité choisie : Grant Gustin
Disclamers : moi-même(avatar), tumblr (gifs), broadsword (sign)



MessageSujet: Re: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   Mer 21 Jan - 17:58


i'm a nightmare dressed like a daydream ; yule ball
so is it gonna be forever or is it gonna go down in flames?

Le Yule Ball, l’autre événement que tous les élèves attendaient mis à part Noël. Ç’aurait dû être une soirée placée sous le signe de l’amusement, avec Nikola pour l’accompagner –en tout bien toute honneur, évidemment– et plutôt loin des obligations des préfets en toute logique. Du moins, normalement. Les professeurs avaient décidé, à la dernière minute, d’incomber les préfets et préfets-en-chef de la sécurité de la soirée sans fournir plus d’explications que cela. Pire, Nikola avait prévenu Eliott plus tôt dans la journée qu’elle ne pourrait pas se rendre au bal, bien trop peu en forme pour sortir de son lit. Le préfet-en-chef de Poufsouffle se retrouvait donc avec des responsabilités –même si cela ne durait pas toute la soirée, cela signifiait qu’il ne pouvait être aussi libre qu’il l’aurait voulu– et presque condamné à errer du côté du bar ou des chaises. Dommage, les élèves ne profiteraient pas de ses « extraordinaires » pas de danse.

Après le repas amené par les elfes de maison dans la Salle Commune de Poufsouffle, Eliott remonta dans son dortoir pour se changer dans un costume blanc avec de légères touches de bleu, pour coller au thème du bal. C’était Felixia qui lui avait rapidement lâché l’information au niveau des couleurs, entre deux allers-retours entre la Grande Salle et le lieu de réunion du club des élèves de l’école. Il fit également en sorte de ne pas oublier sa broche de préfet-en-chef, qu’il épingla automatique, et d’avoir dompté sa coupe de cheveux qu’il trouvait plus en pétard que d’habitude. A se demander à quoi cela lui servait de s’en occuper parfois. Plus par réflexe que pas nécessité, Eliott prit sa baguette, qu’il rangea dans une poche interne de son costume et surtout conçue pour y mettre sa baguette. Un choix judicieux conseillé par sa mère, voire par toute la famille par extension. En effet tous avaient ce genre de poche dans chacun de leurs costumes. Cela expliquait parfois l’ambiance des repas de famille.

L’heure arriva et Eliott ne pouvait plus faire machine arrière. Peut-être était-il dans son intérêt de jouer au Cole ce soir ? Après tout, le préfet n’allait pas se priver de faire la fête et de profiter des boissons du bar. Non, Eliott, être le plus responsable de tous était la meilleure option. Parfois, le jeune homme aurait voulu être plus immature. Cela semblait être beaucoup plus sympathique et attrayant dans certains cas de ne pas se soucier de grand-chose. Eliott suivit un petit groupe d’élèves qui sortaient de la Salle Commune jusqu’à l’entrée de la Grande Salle. La décoration rendait la salle méconnaissable, dans le bon sens du terme. Le Comité des élèves avait vraiment fait un travail extraordinaire et Eliott ne put être qu’admiratif. Il penserait à féliciter Felixia lorsqu’il la croiserait. Du coin de l’œil, il reconnut alors Arista, son homologue féminin, seule à l’opposé de sa position. Déglutissant difficilement en observant plus en détail la jeune femme qui était magnifique dans cette tenue, Eliott se dit qu’un verre de Whisky pur feu n’allait pas lui faire de mal pour supporter la soirée. Ou se vider l’esprit, voilà ce dont il avait besoin. Il attrapa un des verres de la dite boisson que portaient un elfe sur un plateau avant d’en avaler le contenu cul-sec. Le goût n’était pas des plus agréables –et heureusement que les verres n’étaient pas comme ceux des bierraubeurres, le faisant grimacer mais il était paré. « Arista », dit-il en s’approchant de la préfète-en-chef avec un sourire, « tu es tout en beauté ce soir ! Tu attends Neal ? » Neal était le petit-ami de la belle depuis plusieurs années et était, du moins pour Eliott dans un sens, une barrière. Il réfléchissait trop, l’alcool n’avait visiblement pas encore fait effet. Et il était bien loin de s’imaginer qui était le cavalier de cette dernière ou qu’il avait mis les pieds dans le plat sans le savoir.



tell me you're okay
« you got to let me in or let me go before you drown cause you're dying just to tell me you're not. you said darling i'm not alone. that there will be a piece of you everywhere i go. i won't be fine here even sat still. i got to let you in or let you go before i drown. well there's a place in the hallway where you left me. »
code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 187
Célébrité choisie : aaron johnson
Disclamers : avat: disturbing mind, sign: beylin





MessageSujet: Re: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   Mer 21 Jan - 18:23

Il y avait dans l’air comme un parfum de fête. Dans la salle commune de serpentard, trop souvent morne et silencieuse, on s’était même laissé gagner par le sourire. Les cœurs étaient en joie, léger et impatient à l’idée de la célébration qui les attendait le soir même. Aries était assez indifférent quant à l’atmosphère ambiante. Il n’était plus du genre à partager l’insouciance de ses camarades. Disons-le clairement, il avait tout du rabat joie de service. Se fichant pas mal de la fête en elle-même, se préoccupant davantage d’engloutir la moitié du buffet et de faire acte de présence. Il n’avait rien d’un grand danseur, et n’était pas spécialement à son aise entouré par la foule.

Peut-être était-ce pour cette raison qu’il avait choisi d’y aller au bras d’Arista McKinnon. Elle était préfète, et aurait un rôle à part dans cette soirée. Et puis, avec elle au moins, Aries n’aurait pas à déployer mille trésors d’ingéniosité pour lui rendre la soirée inoubliable. Il était son plan B, sa bouée de secours pour éviter son petit ami. Et ce rôle lui convenait tout à fait. Il n’empêche que s’il n’était là qu’en tant qu’ami, il lui fallait malgré tout avoir l’air présentable. Alors, il avait sorti de sa valise l’une de ces robes de sorciers qu’on n’enfile que pour les grandes occasions. Vaguement préoccupé par l’aspect de ses cheveux, il s’arrêta devant le miroir avant de quitter son dortoir, et laissa sa main parcourir sa tignasse brune. Il n’avait pas grand-chose à attendre de ce côté-là, ses cheveux semblant vivre leur propre vie sur le sommet de son crâne.

Bien vite résolu à ce que sa coupe de cheveux ne soit jamais parfaite, il entreprit de suivre un petit groupe de serpentard qui s’acheminait déjà jusqu’au lieu du bal. Il n’avait pas mis un pied dans l’entrée que déjà le brouhaha ambiant lui donner envie de tourner les talons. Mais il n’en fit rien. Arista l’attendait quelque part, et elle ne méritait pas un deuxième affront ce soir, pas en plus de celui que son petit ami lui avait déjà infligé. Alors, même si son esprit était ailleurs, il aurait au moins l’obligeance d’être au Yule Ball ce soir. A peine à l’intérieur de la grande salle, avant même de tenter de localiser Arista, Aries siffla le premier elfe de maison qui passait par là pour prendre l’un des verres de Whisky pur feu qui étaient placés sur son plateau. Il l’avala d’une traite, pour se donner du courage, et en attrapa un second pour plus tard. Ragaillardi par le breuvage, il commença à chercher Arista du regard. Il ne mit guère longtemps avant de la trouver. Elle n’était pas loin de l’entrée, à l’attendre. Il s’approcha d’elle, un sourire à peine notable dessiné au coin de ses lèvres. Il lui était reconnaissant d’avoir accepté son bras pour cette soirée. Mais plus rapide, Eliott fut à sa hauteur avant lui. Il l'entendit lui glisser quelques mots, et s'il n'avait pas eu un verre à la main, Aries l'aurait applaudit pour sa superbe entrée... Et l'immense gaffe qu'il venait de commettre. Il contourna son cousin, pour se glisser aux côtés d'Arista. « Elle va devoir se contenter de moi, j'en ai peur... » glissa-t-il à son cousin, un vague air amusé devant la situation. Eliott devait se sentir un peu perdu, à l'instant. Mais qu'importe, Aries reporta son attention sur sa cavalière. « Tu es ravissante » se contenta-t-il de dire, pas vraiment habitué à distribuer des compliments à ses anciennes petites amies. Même si, pour lui, Arista avait une place à part. D’ailleurs, il sortit sa baguette, et fit apparaitre une rose blanche qu’il tendit à sa cavalière. « Mais par pitié, dis moi que tes talons te fond trop mal aux pieds et que tu ne comptes pas danser ce soir... » Plaisantait-il ? A moitié, seulement. Il craignait par avance le moment où Arista viendrait lui demander une danse... Mais savait aussi qu'en tant que préfète, tout n'était pas que jeux et danse, ce soir. Et la même remarque s'appliquait à Eliott... Depuis quand Aries ne trainait qu'avec des préfets de Poufsouffle, déjà?


Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
NO MAN CHOOSES EVIL BECAUSE IT IS EVIL. HE ONLY MISTAKES IT FOR HAPPINESS, THE GOOD HE SEEKS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 142
Célébrité choisie : Emma Watson
Disclamers : Fassylover




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   Lun 26 Jan - 4:59

I’m a nightmare dressed like a daydream.


ARISTA & ARIES & ELIOTT

***
Arista était ce genre de personne qu’on voulait compter parmi nos amis, qui était loyale et d’une force qui donnait des ailes. Certes, elle était souvent un peu plus sage qu’elle était folle, mais il n’était pas à mettre de côté qu’elle avait un humour hors du commun. Elle n’avait pas beaucoup d’ennemis, tout simplement parce qu’à ses yeux, il valait mieux ne pas perdre de temps avec des gens négatifs. Elle ne détestait personne en soi, bien qu’elle aille vécu des accrochages avec certaines personnes, mais pas de là à dire qu’elle voulait à mort à quelqu’un. Et en réalité, elle avait cru qu’il en était de même pour les autres, car on lui rappelait souvent qu’elle était une personne facile à vivre, qu’on écoutait en tant que préfète-en-chef et qu’on adulait pour sa relation avec Neal. Qui était… On ne peut plaisante ces temps-ci et en réalité, personne n’était au courant si ce n’était son cavalier, son complice de la soirée qu’elle avait choisi pour son passé avec lui et pour le plaisir de se trouver en sa compagnie. La sorcière avait un cœur faible, elle aimait beaucoup, longtemps. Elle gardait en son sein une esquisse de tous ceux qui s’étaient frayé un chemin vers son cœur.  

Joyeuse, ce n’était pas un sentiment qu’elle aurait choisi pour décrire les sentiments qui prenaient part de son être en cet instant précis.  Elle attendait, Aries près de la porte, mais les secondes lui paraissaient comme de longues heures qui ne faisaient qu’ajouter un nuage de plus sur sa vie. Où était passé la poufsouffle insouciante et passionnée qu’était habituellement Arista?  Très bonne question… Et l’apparence avait été toujours son arme la plus fidèle, celle qui faisait qu’elle affichait un sourire doux à chaque visage qui se tournait vers elle, buvant son Champexplosif à un rythme élevé. Trop. Mais c’était pour se donner un air festif, pour oublier bien des choses aussi. Ses prunelles croisèrent celles noisettes de son collègue, et là, un réel sourire illumina ses traits. Eliott Flint. « Eliott, ravie de te voir ! » Entonna-t-elle, observant minutieusement l’habit que l’autre Préfet-en-chef des poufsouffle portait. Il était élégant, charmant comme à l’accoutumé et sa présence lui donnait réellement l’impression que cette soirée ne serait pas des plus démoralisantes. Elle aurait à faire avec Eliott au courant de la soirée pour surveiller les autres élèves, la sorcière avait toujours apprécié ces moments passés avec lui. En réalité, bien d’autres précisions lui passaient par la tête, qu’elle ne pourrait pas dévoiler en un seul soir. Eliott. Elle crut à un certain moment qu’ils auraient pu vivre une histoire, forte et solide de ce genre qu’elle vivait toujours. Mais le temps n’avait pas été de leur côté et jamais ni l’un ni l’autre n’avait fait part des choses qui sévissaient tout au fond de leur cœur.

Ses prochaines paroles lui firent office de coup en plein cœur et elle serra la mâchoire si fort qu’elle n’ouvrit pas la bouche tout de suite. Il ne pouvait pas savoir pour sa relation boiteuse avec Neal, mais d’une étrange manière, elle n’aurait pas cru qu’il serait celui qui poserait ce genre de questions. Il était si bizarre de voir la sorcière sans son copain, le silence fut rapidement marqué par l’apparition d’Aries qui répondit pour elle. La brune aurait souhaité pouvoir agripper la main de son complice, la serrer fort derrière leur dos, caché de tous. Malheureusement, la situation faisait qu’elle ne savait pas jusqu’à quel point elle pouvait interagir envers son ex petit-ami. « Merci pour les compliments les gars, vous êtes pas mal non plus! » Elle essayait d’avoir l’air amusée, mais ne savait pas trop qu’est-ce qu’elle laissait transparaître comme aura. Elle arrêta un autre elfe pour prendre un verre de Whisky comme ses camarades. « Oh, arrête Aries! Je te conseille de boire assez pour que tu puisses oublier que tu n’aimes pas danser, d’accord? » Elle concentra enfin son attention sur Eliott et lui demanda : « Et toi? N’avais-je pas entendu dire que tu devais être accompagné de Nikola? » Changer de sujet, c’était à peu près tout ce qui comptait, non?

Spoiler:
 


  

ANIMALS + SO WHAT YOU TRYING TO DO TO ME, IT'S LIKE WE CAN'T STOP, WE'RE ENNEMIES. BUT WE GET ALONG WHEN I'M INSIDE YOU. YOU'RE LIKE A DRUG THAT'S KILLING ME.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 375
Célébrité choisie : Grant Gustin
Disclamers : moi-même(avatar), tumblr (gifs), broadsword (sign)



MessageSujet: Re: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   Mar 27 Jan - 15:58

Evidemment. Pourquoi avait-il pensé un seul instant que tout irait malgré les désagréments de dernière minute ? Comme à son habitude, il s’attendait à voir Neal arriver d’un instant à l’autre et certainement pas la silhouette bien trop familière d’Aries Lascius, son cousin. Alors le petit sourire qui s’était formé sur son visage quand Arista lui répondit qu’elle était ravie de le voir s’estompa rapidement face à l’amusement d’Aries. Eux deux, encore ? Pour cacher son changement d’attitude, du moins ce qu’il avait l’impression de refléter alors qu’il n’en était rien, Eliott fit mine de remettre son habit en place. Le préfet-en-chef n’écouta qu’à moitié les paroles de ses désormais deux interlocuteurs. « Ce serait bête qu’Arista rate tes sacrés talents de danseur pourtant Aries. », lança-t-il à l’encontre de son cousin avec le sourire légèrement hypocrite qu’il offrait parfois à certains membres de la famille Flint. Car s’il y avait bien une chose dont Eliott était sûr au sujet de son cousin, celle-ci était lié aux mouvements de danse très limités qu’il connaissait. Seulement cela ne ressemblait pas à Eliott de lancer une pique de cette manière à Aries. Malgré certaines de leurs divergences, jamais ils n’avaient été ennemis. Alors pourquoi venait-il d’agir de la sorte ? La confusion devait probablement se voir sur son visage, si bien que le verre de Whisky –s’il continuait de la sorte il n’allait pas tenir longtemps. Pratique lorsqu’on était contraint de jouer à la police magique une partie de la soirée– ainsi que le changement de sujet d’Arista furent les bienvenus. Croisant le regard de la belle, sentant son cœur se serrer un peu également, Eliott lui répondit sur un ton beaucoup plus sincère et moins sec que sa pique précédente. « Nikola est au fin fond de son lit dans la tour des Serdaigles. Elle se sentait mal hier soir et depuis ce matin, c’est loin d’être la grande forme. De toute façon, je ne sais pas si elle aurait profité de la soirée avec la mission de dernière minute que nous a confiée la Directrice. » Il haussa les épaules, faisant croire à la perfection que cela ne le dérangeait pas d’être seul ce soir. En réalité, il avait l’impression que cela n’avait été que le prémisse d’une soirée désagréable, ou déprimante. Si quelque chose de positif pouvait se profiler, Eliott serait ravi. « Et donc au final, pourquoi vous deux ce soir ? » Arista avait tout fait pour changer le sujet mais c’était plus fort que lui, il voulait savoir ce qui avait fait que son cousin et sa co-préfète soient ensemble pour ce bal de Noël. Quitte à remettre les pieds dans le plat. Etait-ce une histoire de jalousie ? Non, ce n’était pourtant pas le genre du Poufsouffle. Sauf peut-être ce soir, apparemment.


tell me you're okay
« you got to let me in or let me go before you drown cause you're dying just to tell me you're not. you said darling i'm not alone. that there will be a piece of you everywhere i go. i won't be fine here even sat still. i got to let you in or let you go before i drown. well there's a place in the hallway where you left me. »
code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm a nightmare dressed lika a daydream (yule ball)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: La gazette du sorcier :: Les déclarations du Ministère :: INTRIGUE N°1 - the yule ball :: INTRIGUE N°1 - the yule ball-

Sauter vers: