NAVIGATION
Oyez, oyez chers membres ! Soyez les bienvenus sur Obliviate, votre forum Harry Potter.


LE JOUR DES FONDATEURS
SUJET AD VERITAS
SUJET CLUB DE LA PURETE
SUJET REVOLUTIONNAIRE

Nous recherchons les postes vacants qui se trouvent juste ici pour le futur du forum, et dans les intrigues à venir. Ces postes vacants ne donnent que des grandes lignes et tout reste encore à créer.
LES MEMBRES DU MOIS
Nous sommes fiers de vous présenter les deux membres les plus actifs du mois, il s’agit de Gideon Flamel et de Megara Harkness, nous les félicitons et les remercions pour leur activité !








Partagez | 
 
⊰ Let's get the party started (Yule Ball) ⊱
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 357
Célébrité choisie : Max Irons
Disclamers : Quiet riot.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Let's get the party started (Yule Ball)    Lun 19 Jan - 20:55

Il voit déjà Felixia courant dans tous les sens pour faire en sorte que l'évènement soit parfait. Il voit déjà Hope qui lui tape discrètement sur l'épaule pour savoir s'il a apporté sa petite flasque avec l'alcool promis. Il voit déjà Arista leur faire les gros yeux. Une soirée de bal ordinaire, en somme. Il nous sa cravate en se regardant dans le miroir, habillé de pied en cap. Il a la classe, le gamin Morgenstern. Son plus beau sourire et il les fait toutes tomber, c'est sûr. Il se retourne et attrape la bouteille qui git sur son lit pour remplir sa flasque qu'il planque dans sa poche arrière. Maintenant, il est prêt. Il jette sa bouteille dans sa valise vide qu'il pousse sous son lit, il s'occupera de la bazarder plus tard. En attendant, il ne veut pas faire attendre Vesper.
Elle l'attend en bas, la jolie Poufsouffle. Il était parfaitement clair qu'il allait y aller avec elle et quand il lui avait demandé, il n'y avait pas eu vraiment de surprise. C'était peut-être ça qui lui manquait le plus dans sa vie de célibataire volage, l'élément de surprise. Parce que Vesper était, certes, très belle, adorable et souriante, mais il n'y avait pas de passion entre eux. Amis-amants, ils étaient ensemble un peu par habitude. Il ne s'en plaignait pas, Cole. C'aurait pu être bien pire. Il attrape sa main et ils sortent tous les deux, bavardant.
La grande Salle est comme il l'avait supposé : éblouissante. C'est le mot. Tout a été fait pour que l'on se croit en plein cœur de l'hiver. L'ambiance est d'une froideur magnifique qui donne envie de s'y perdre. Il croise, dans un coin, Hope qui discute avec animation et, dans un autre, une serdaigle qu'il connaît bien. Cedrella Harkness est venue. Il ne s'y attend pas, mais son coeur rate un battement lorsqu'il la voit. Parce qu'elle est diablement belle ce soir. Il jette un coup d’œil à Vesper et, même s'ils viennent d'arriver, il s'excuse d'un sourire piteux en lui glissant "Ne m'en veux pas, affaire urgente, je t'expliquerais". Un clin d'oeil et une embrassade prude sur la joue et il s'éclipse, les lumières et la musique le dérobant à la vue. Il se plante aux côtés de sa camarade de classe, juste devant elle, s'attendant déjà à un regard assassin. "On danse Princesse ? J'ai l'impression que tu t'ennuies sans moi."



These violent delights
have violent ends. And in their triump die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 419
Célébrité choisie : deutch.
Disclamers : rusty halo (avatar).




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: Let's get the party started (Yule Ball)    Mer 21 Jan - 0:08

Tu grinças des dents pour la millième fois, te retenant de justesse de lever les yeux au ciel. Tu étais venue au bal avec Archie Flamel et tu ne cessais de le regretter depuis que vous aviez franchi la porte de la Grande Salle. Vous étiez venus ensemble, faute d'avoir trouvé mieux. Pourtant, vous n'aviez aucuns atomes crochus. Vous étiez dans la même maison et c'était un sang-pur, cela suffisait à faire de lui un cavalier acceptable. Tu bus une nouvelle gorgée de jus de citrouille, veillant précieusement sur le précieux saladier qui le contenait. Tu connaissais les élèves des dernières années, ils aimaient à le corser. Et, en tant que préfète tu te devais de faire respecter l'ordre. Tu avais accordé une danse à Archie mais il n'arrivait pas à conduire correctement et tu ne faisais que de lui écraser les pieds. Vous aviez rapidement oublié cette idée, autant pour votre fierté que par profond ennui. Depuis, vous vous teniez côte à côté, n'échangeant que quelques mots. Tu étais bien trop occupée à scruter la foule pour repérer d'éventuels turbulents. Tu voyais Megara danser avec grâce avec Ramsay Gaunt et Drusilla se déchaîner sur la piste de danse, telle une diablesse et sans aucune bienséance. Tu étais dépassée par la joie manifeste qu'éprouvait tes camarades à se dandiner tout en riant aux éclats. Tu t'ennuyais ferme et n'étais venue que pour remplir tes obligations de préfète. Tu n'aimais ni danser, ni rire. Pas étonnant, dès lors, que tu n'ai réussi à trouver personne d'autres que le jeune Flamel pour t'accompagner. Tu lissas un pli imaginaire sur ta longue robe noire trop serrée qui menaçait de te couper la respiration. Cependant, elle te rendait jolie et arrivait même à faire oublier, l'espace de quelques instants, tes airs de mégère. Mais les autres n'étaient pas dupes et personne ne t'avait invité à danser. Jusqu'à lui, bien entendu. Comment aurait-il pu ne pas sauter sur l'occasion. Il avait du te voir te ridiculiser sur la piste de danse et tenait à vivre cette expérience pleinement. « On danse Princesse ? J'ai l'impression que tu t'ennuies sans moi. » Il était vrai que tu t'ennuyais cependant, tu refusais d'avoir besoin de lui pour ne plus ressentir la solitude et un profond désespoir devant les heures qu'il te restait avant de pouvoir aller te coucher. « Je ne danse pas, je dois surveiller que tout se déroule tranquillement. Et tu es censé en faire de même. Mais bien sur, Monsieur Morgenstern est au-dessus de tout cela et préfère vaquer à son activité favorite : décocher des sourires charmeurs. »


i'm out of touch, i'm out of love
live fast, die young, bad girls do it well ✻ when you try your best but you don't succeed, when you get what you want, but not what you need, when you feel so tired, but you can't sleep. and the tears come streaming down your face, when you lose something you can't replace, when you love someone but it goes to waste, could it be worse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 357
Célébrité choisie : Max Irons
Disclamers : Quiet riot.




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: Let's get the party started (Yule Ball)    Dim 25 Jan - 18:15

Le bal avait véritablement transformé le château. Sur leurs 31, ils déambulent tous en se donnant un air important. Tous plus séduisants les uns que les autres. C’est un étalage de richesse et Cole se sent légèrement mal à l’aise. Il n’aime pas le style pingouin. Il n’aime pas prétendre qu’il est un bon parti. Il n’aime pas faire croire qu’il s’amuse. Il fait semblant. Pour faire plaisir. Mais en même temps, ce soir, il peut aussi se faire plaisir, il l’a décrété juste au moment il est sorti du dortoir. Sa flasque dans la poche arrière ne va pas rester pleine bien longtemps, il doit tout faire pour oublier les regards qui le suivent. Parce qu’il a beau dire, les sang-purs ne l’aiment pas beaucoup. C’est réciproque, d’ailleurs, mais tout de même. Ce n’est pas dans ses habitudes d’être aussi longtemps dans la même salle avec des gens qu’il n’apprécie que modérément.
Et puis, plus loin, l’occasion tant espérée que cette soirée se transforme un tant soit peu en quelque chose d’intéressant. Il s’avance vers elle, reine des glaces, inaccessibles. Elle regarde la salle, blasée. Son visage n’exprime rien sinon l’ennui et le gryffondor se frotte les mains d’avance de voir ce fameux visage se transformer. C’est presque malsain d’être attiré ainsi par le vice. Celui de vouloir bousculer un peu les choses. D’ailleurs la réaction de la serdaigle ne se fait pas attendre et il sent déjà qu’il a gagné, Cole. Parce qu’il suffit qu’elle lui réponde de cette manière pour qu’il sache que la bataille est finie. . « Je ne danse pas, je dois surveiller que tout se déroule tranquillement. Et tu es censé en faire de même. Mais bien sur, Monsieur Morgenstern est au-dessus de tout cela et préfère vaquer à son activité favorite : décocher des sourires charmeurs. » « Alors comme ça tu trouves mes sourires charmeurs ? Tu l’avoues enfin, ça me fait plaisir. » Il se saisit de sa main et la traîne plus qu’il ne l’amène sur la piste où les danseurs évoluent. Certains avec grâce, d’autres avec une maladresse attendrissante. Cole a prit des leçons de danse quand il était gamin, insistance maternelle pour qu’il sache se tenir en société. C’est ce qu’elle a dit. Elle devait plutôt espérer qu’il n’ait pas les deux pieds gauches de son père. Pour une fois, il remercie cette initiative familiale. Il va enfin avoir l’occasion de mettre ces talents en pratique, chose qu’il n’a encore jamais faite à Poudlard. Et comme ils ne peuvent pas rester comme deux imbéciles au milieu de la piste, il s’approche d’elle, la prend par la taille et se saisit de sa main « Fais semblant d’apprécier, ce sera du plus bel effet ». Et un autre « sourire charmeur » pour couronner le tout. Il lui joue le jeu, à fond. Elle ne peut pas s’échapper, la sang-pure. Et lui il jubile. Mais en même temps, il est heureux. Il ne pensait pas être un jour heureux de se retrouver sur une piste de danse et encore moins avec Cedrella Harkness. Il ne se comprend pas. Mais tant pis. Premier pas, il espère qu’elle le suive, il a envie de prolonger un peu ce moment. Et il se fustige mentalement pour penser une telle chose. Apprécierait-il la compagnie de Cedrella ? Il secoue la tête pour chasser ses pensées. Impossible. Elle est juste son souffre-douleur préférée, jamais méchant, toujours taquin. Elle réagit au quart de tour et il adore ça. C’est tout. « Colle toi donc un sourire sur le visage pour faire croire que tu t’amuses Harkness, c’est un bal, joue le jeu. Tu peux ranger le costume de Princesse des glaces au placard pour ce soir ». Il serre sa main dans la sienne, un sourire toujours collé sur son visage à lui. Parce que s’il y a bien une chose qu’on ne pourra jamais lui enlever, c’est bien ça.



These violent delights
have violent ends. And in their triump die, like fire and powder which, as they kiss, consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar






Parchemins envoyés : 419
Célébrité choisie : deutch.
Disclamers : rusty halo (avatar).




    • GRIMOIRE MAGIQUE
      Relations:
      Goûts et dégoûts:


MessageSujet: Re: Let's get the party started (Yule Ball)    Mar 27 Jan - 1:54

Tu avais été élevée dans l'optique de bien savoir te tenir en société, afin de ne pas faire honte à ta famille. Tu devais te tenir droite, de façon élégante, empêtrée comme tu l'étais dans une robe absolument pas pratique et grimpée sur des talons vertigineux. C'était cela que l'on attendait de toi : un extérieur irréprochable. Et peu importait que tu fus probablement le cerveau le plus brillant de cette salle. Tu devais te contenter d'être jolie et de sourire, un rôle dans lequel Megara excellait. Quant à toi, tu n'avais jamais véritablement appris à sourire. C'était probablement pour cela que les gens ne venaient jamais vers toi. Tu avais l'air aussi aimable qu'une porte de prison. Tu n'étais pas drôle et tu n'avais aucune envie de le devenir. Tu n'aimais que des choses ennuyeuses et tu éprouvais un profond amour pour le calme et le silence. Autant dire que tu étais un extraterrestre aux yeux de tes camarades, comme de tes parents. Ils auraient voulu que tu ressembles un peu plus à Megara, que tu sois avenante et charismatique et, par-dessus tout, capable de te trouver un petit sang-pur à qui te fiancer. Mais tu n'avais pas l'âme romantique et tu ne croyais pas à toutes ces choses mielleuses que l'on racontait sur l'amour. Tu étais une terre-à-terre, tu ne croyais que ce que tu pouvais expliquer. Or, tu étais incapable d'expliquer l'amour. Tu n'étais jamais tombée amoureuse, protégée comme tu l'étais derrière tes murailles de glace. Et tu ne t'en plaignais pas. Quel besoin avais-tu de t'enticher d'un sorcier qui finirait par te laisser sur le bas côté, sous prétexte que tu étais une mégère psychorigide ? « Alors comme ça, tu trouves mes sourires charmeurs ? Tu l'avoues enfin, ça me fait plaisir. » Tu te contentas de grogner en te fustigeant mentalement. Pour le cerveau le plus brillant de la soirée, tu pouvais parfois commettre des erreurs vraiment stupides. Et particulièrement lorsque tu t'adressais à Cole, qui avait toujours le chic pour te mettre dans tout tes états. Tu voyais son petit sourire satisfait plaqué sur son visage et tu n'avais que plus envie encore de le frapper. Bien sur, si tu avais été une petite idiote décérébrée, tu aurais probablement fondue comme neige au soleil devant l'un des fameux sourire du jeune Morgenstern. Malheureusement pour lui, tu n'étais pas de ce genre là. Tu étais totalement insensible à toutes tentatives de séduction. C'est alors que, contre ta totale volonté, il t'entraîna au beau milieu de la piste de danse. Tu te figeas, anticipant déjà ce qui risquait d'arriver. Tu n'avais aucune envie de te retrouver là et cela devait se lire sur ton visage, car tes camarades te regardaient avec un air amusé. Visiblement, tu étais encore la cible des moqueries. Cole t'attira à lui, glissa une main sur ta taille et commença à te faire danser. Tu étais aussi raide qu'une statue, le visage totalement déconfit. « Fais semblant d'apprécier, ce sera du plus bel effet. » Il t'adressa un nouveau sourire made in Morgenstern, histoire de t'agacer encore un peu plus. Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi, mais le jeune homme avait rapidement décidé de faire de toi son amusement favoris. Bien entendu, il y avait cette compétition scolaire entre vous mais, désormais, tout cela allait bien plus loin. Vous passiez presque tout votre temps libre à vous chamailler et il semblait ne rien aimer tant que de te provoquer. « Colle toi donc un sourire sur le visage pour faire croire que tu t'amuses Harkness, c'est un bal, joue le jeu. Tu peux ranger le costume de Princesse des Glaces au placard pour ce soir. » Il pressa ta main et tu lui répondis par une grimace. Il prenait un malin plaisir à te maltraiter ainsi. Tu sentais la colère bouillir dans les moindres recoins de ton âme. Tu allais devenir une folle furieuse et te donner en spectacle, encore une fois, tu le sentais venir. « Je suis désolée, je ne fais pas comme toi, je ne fais pas semblant. Et figure toi que c'est difficile d'arriver à sourire lorsque l'on a ton visage juste en face du sien. » Ses traits te donnaient plutôt des envies de meurtres que de sourire. Tu ne cessais de lui lancer des regards noirs, tout en essayant de te concentrer sur tes pieds qui semblaient ne vouloir en faire qu'à leur guise. Tu étais totalement dénuée de grâce et de talent pour la danse une chose que Cole n'allait pas tarder de remarquer. « Ce que ton petit cerveau de sorcier impur ne semble toujours pas avoir compris, c'est que ce n'est pas un costume. Je suis une Princesse de Glace, comme tu le dis si bien. » Tu lui marchas sur le pied involontairement, grimaçant par la même occasion. « Je te déteste, pourquoi a-t-il fallût que tu m'entraînes sur la piste ? Crachas-tu, désormais totalement agacée. »


i'm out of touch, i'm out of love
live fast, die young, bad girls do it well ✻ when you try your best but you don't succeed, when you get what you want, but not what you need, when you feel so tired, but you can't sleep. and the tears come streaming down your face, when you lose something you can't replace, when you love someone but it goes to waste, could it be worse?
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: Let's get the party started (Yule Ball)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's get the party started (Yule Ball)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBLIVIATE ::  :: La gazette du sorcier :: Les déclarations du Ministère :: INTRIGUE N°1 - the yule ball :: INTRIGUE N°1 - the yule ball-

Sauter vers: